Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai rompu alors que je ne le voulais pas.....

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 12/07/10 | Mis en ligne le 27/04/12
Mail  
| 135 lectures | ratingStar_247446_1ratingStar_247446_2ratingStar_247446_3ratingStar_247446_4
Bonjour à tous. J'ai 32 ans et je suis lesbienne, j'ai rencontré mon ex petite amie en mars, depuis juin elle vit à bordeaux et moi en région parisienne donc nos echanges se font principalement via sms, ou téléphone et il y à 1 semaine tout a dérapé … Je suis une femme assez discrète, peu prolixe, réservée. Cela me vient de mon passé, de mon enfance, de mon éducation. Et il y à une semaine, ma petite amie m'a reproché une nouvelle fois mon silence, me disant que ça l'oppressait, que ça la faisait douter, qu'elle ne supportait pas ça, qu'elle avait l'impression de ce fait que je m'ennuyais avec elle…allant même jusqu'à me dire que lorsqu'elle était avec moi elle avait souvent l'impression de parler toute seule et qu'elle devait se creuser la tête pour trouver des sujets de conversation… Je tiens à préciser que je ne suis pas muette ou emmurée dans un mutisme, je parle, comme tout le monde… Je ne suis pas une piplette ou une bavarde c'est sur mais j'ai quand même un minimum de conversation… Je lui réponds que non je ne m'ennuie pas avec elle et que je me sens bien avec elle mais que j'ai l'impression qu'elle ne m'accepte pas comme je suis, que ces propos ont été durs et qu'ils m'ont blessé. Elle me rétorque alors que oui elle a été dure mais que moi aussi je l'ai été en lui imposant mes silences et que je ne l'ai pas non plus accepté comme elle était puisque je n'ai pas respecté sa "phobie" du silence… Je finis par lui dire que je vais faire des efforts mais qu'il va falloir qu'elle m'aide aussi car ce changement ne pourra pas s'opérer du jour au lendemain et qu'il lui faudra être patiente et ne pas me mettre la pression… Les jours se suivent, et les rapports sont cordiaux mais un peu froids. Néanmoins je fais des efforts pour parler davantage. Et puis jeudi soir, elle m'appelle puis après m'avoir parlé de tout et de rien, elle me dit qu'elle n'est pas bien, qu'elle réfléchit beaucoup, et que pour elle on est dans un cul de sac. Je suis assez surprise et je lui dit que pour moi on n'est pas dans un cul de sac puisque je fais des efforts pour améliorer la situation… En fait je découvre qu'elle est très dubitative quand à mes efforts et au fait qu'ils perdurent dans le temps… J'essaie de la rassurer, mais rien n'y fait elle doute toujours et pour elle on est dans un cul de sac… La conversation se termine et j'ai un goût amer dans la bouche, elle qui me répète depuis des mois qu'elle tient à moi et qu'elle ne veut pas me perdre, je pensais que le fait que je sois d'accord pour faire des efforts l'aurait rassurée et soulagée, et en fait c'est tout l'inverse, elle doute encore plus de nous, de moi. Et ça m'est insupportable… J'ai l'impression qu'elle songe à mettre fin à notre histoire mais qu'elle n'ose pas ou ne sait pas comment me le dire. Alors je lui demande carrément si elle veut arrêter notre relation et au lieu de me repondre et peut être me rassurer, elle me rétorque : et toi ? Je lui dis que je ne supporte pas d'être dans le flou, et qu'à un moment donné soit on se bat ensemble pour que ça marche soit on baisse les bras et on abandonne. Elle me dit : oui mais je fais quoi de mes sentiments ? , et je lui réponds que soit elle y puise la force pour se battre, soit ses peurs sont plus fortes et les surpassent. Et là, plus rien… J'attends 1h, 1h30, 2h… pas de réponse, rien qui me rassure… Je suis fatiguée, bléssée, j'ai peur, je veux juste être rassurée. Et je ne sais pas pourquoi je romps avec elle, je lui dis que si elle doute ainsi de moi, de ma capacité à faire des efforts et que ceux ci soient durables alors il vaut mieux en rester là, et qu'elle trouve une autre femme qui lui correspondra mieux et qui ne la fera pas souffrir avec son silence… J'ai agi stupidement, je voulais qu'elle réagisse, qu'elle me dise quelque chose de rassurant. J'ai bêtement pensé qu'en lui faisant comprendre qu'elle risquait de me perdre, elle réagirait… Mais c'était cruel, inutile et encore une fois terriblement stupide de ma part. Et je m'en veux !!!!! Terriblement !!!!! Depuis jeudi soir elle ne me répond plus… J'ai essayé de lui parler, de lui expliquer, de m'excuser même… Je lui ai demandé une seconde chance, mais elle reste muette… Je ne sais plus quoi faire … Qu'en pensez vous ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


247446
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages