Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'aimais vivre en banlieue, enfant

Témoignage d'internaute trouvé sur madmoizelle - 22/03/11 | Mis en ligne le 18/07/12
Mail  
| 127 lectures | ratingStar_277176_1ratingStar_277176_2ratingStar_277176_3ratingStar_277176_4
J'ai mis en gras ce qui ressemble un peu à mon histoire Xlyhn… J'ai toujours vécu en banlieue, dans au fond de la ligne du rer A, celui qui prenait 45 minutes pour aller à Paris. Aujourd'hui, j'habite à 20 minutes dans le cadre de ma vie étudiante, c'est cool. J'aimais vivre en banlieue, enfant ; Car enfant, je jouais avec des rebeus, des blacks, des asiatiques… Bref on s'en foutait, on était gosses et tous pareils. J'allais chercher mes devoirs chez un camarade de classe tunisien où ça sentait le thé à la menthe et où l'on mangeait des cornes de gazelle. A mes yeux, le racisme n'existait pas. Quand ta classe ressemble à un arc en ciel pour ces couleurs, tu te poses pas la question si l'autre différent. J'aimais bien aussi parce que les gens discutaient entre eux, on connaissait ses voisins. A l'adolescence, tout a changé. On a vu les mecs qui commençaient à tenir les murs et les bandes qui te traitent de putes et de salope quand tu rentres le soir. Et le jour où ces anciens camarades de "jeux d'enfants" " de bac à sable" s'en ont pris à moi parce que j'étais blanche et que "j"étais plus chez moi dans ce quartier", ben j'ai eu les boules. Car se faire tabasser une fois, ça passe. L'entendre plus d'une fois, c'est une autre chose. On avait toutes les bandes de la ville qui descendaient pour se foutre sur la g… devant nos immeubles, c'était d'une intelligence. J'ai commencé à être vraiment haineuse quand le jour de la fête des voisins, un lascar a fait explosé un garage avec un coktail molotov. L'intérêt de faire tout cela ? J'ai été vraiment haineuse lors des émeutes des banlieues de 2005 : Chez nous, il y a les HLM mais à côté des bois, une plaine pour jouer, des associations qui passent régulièrement pour inciter les jeunes à faire du sport, à se cultiver. Au lieu de ça ils crament des voitures dont celle du maman célibataire qui n'avait rien demandé à personne. J"ai commencé à sérieusement détester ce quartier au bout de 20 ans (eh oui 20 ans que j'habitais là-bas) pour ces incivilités qui n'ont pas de sens, pour cette revendication de "ghetto" qui n'a pas lieu d'être quand on habite des HLM à 4 étages et pas des tours du 93. Pourtant, j'en ai vu des choses bonnes à côté, des petits gestes qui m'ont fait dire qu'il serait possible de vivre tous ensemble sans heurts… Mais personnellement j'avais pu la patience d'attendre depuis le jour où j'ai du cogné un type pour qu'on arrête de me manquer de respect parce que… euh ah oui, je suis une fille, je tiens pas le mur avec vous… Super. Depuis ce jour, plus de souci, on me disait de nouveau bonjour dans la rue. Mais ce fonctionnement là n'est pas source d'harmonie. Pourtant… le multiculturalisme de ces quartiers est une chance et peut être source de grandes idées ! Je me souviens des spectacles d'école de fin d'année où chacun ramenait un peu de soi et de sa culture ! En voilà une preuve d'harmonie. Mais ce que j'ai vu en allé… 8 ans m'a dégoûté et je suis partie de là. Depuis, banlieusarde plus proche de Paris, je regrette pas mon ancienne ville.
  Lire la suite de la discussion sur madmoizelle.com


277176
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages