Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'avais déjà poster il y a de ça quelques mois pour la même histoire.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 133 lectures | ratingStar_277325_1ratingStar_277325_2ratingStar_277325_3ratingStar_277325_4
Bonjour à tous et à toutes ! Voilà je fais appel à Doctissimo, car je ne sais plus quoi faire et je m'enlise peu à peu dans une situation qui m'échappe. J'avais déjà poster il y a de ça quelques mois pour la même histoire. Désolée mon message est un peu long… Je résume brievement et efficacement : J'ai 23 ans et je suis étudiante. D'octobre à mars j'ai eu une aventure avec un homme qui avait déjà une copine. Je l'ai rencontré dans le même établissement, nous nous sommes donc cotoyés tous les jours. En décembre il m'annonce qu'il préfère arrêter toute relation avec moi. Pour lui on gagnerai plus à être ami qu'amant. Il avait l'air de très bien vivre la situation. Il savait que je souffrais car même si les choses avaient été définies entre nous dès le début j'en suis tombée amoureuse. On a eu une conversation, on a replongé. Les vacances de Noël passant par là. Ça allait mieux de mon côté. Puis nous sommes partis à la montagne pour un WE organisé par notre école. Nous avons replongé à 3000m d'altitude… Parti en stage dans le nord du département et vivant en colloc avec des amis à lui et a moi pendant cette période. J'ai été cordialement invité par mes amis avc d'autres pour une soirée dans cette maison. L'alcool aidant, nous avons fini par passer la nuit ensemble et replongé pour la troisième fois. Ce "cirque" là s'est renouvellé en fèvrier… pour stopper définitivement en Mars après une dernière nuit ensemble quelques peu mouvementée. Il ne voulait pas mais ne pouvait pas résister. Après cela j'ai passé un mois de Mars assez dur. Je lui est quand même fait part de mes remarques en lui disant que ce cirque là était le dernier et que je voulais qu'on reste ami et que je ne voulais pas le perdre. Il a accepté avec plaisir et sincèrement selon ses dires. 2 semaines après, il m'annonce par texto qu'il a demandé sa copine en mariage. Il voulait me l'annoncer en tête mais passer une nuit à me torturer pour savoir ce qu'allait être la nouvelle j'ai réfusé. Un énorme coup de massue s'abat sur moi. 2 semaines avant on était dans le même lit et là il m'annonce qu'il se marie (et je ne parle pas des messages facebookiens qui m'ont fait très mal aussi : " WE inoubliable" etc. Vive Facebook ! J'étais très en colère après lui et je lui est fait savoir. Je lui est tout dit. Qu'il m'avait anéanti, ruiné et que j'étais tombé amoureuse de quelqu'un qui m'avait prise pour RIEN. Que je ne représentais rien pour lui etc. Il a eu du mal à digérer ce message, la mort de son beau père dans la semaine n'aidant pas du tout. Au final 1 semaine après je lui ai réclamé une conversation. Il s'est à moitié excusé de ce qu'il avait fait. Qu'il pensait des milliards de choses mais qu'il était incapable de me les dire. Et j'avais besoin de les entendre pour m'en sortir. Bref, le lendemain un mail de lui où il me disait, que la relation qu'il avait eu avec moi lui avait fait comprendre qu'il ne supporterait pas de perdre sa compagne par sa faute mais qu'il s'était rendu compte aussi qu'il n'avait pas su me résister et du pouvoir que j'avais sur lui. Il avait mis donc égoistement fin à notre relation car il ne pouvait résister. Les vacances d'avril arrivent. Pas de nouvelles de lui (alors qu'à chaque vacances j'avais des nouvelles). J'envoi un message à la rentrée pour savoir comment il allait. Je précise que je passais un concours dès la rentrée. Il m'a répondu que les vacances avaient passé à 200 à l'heure et qu'il croyait en moi et que j'allais réussir mon concours. Certes cela me faisait plaisir car il m'encourageait. Cette semaine (mercredi) je lui ai envoyé un texto quelque peu original en lui posant quelques devinettes : comment fait-on quand une personne manque à l'autre ? Quand l'autre meurt d'envie de savoir comment va la personne ? Quand elle voudrait juste avoir ses bras pour une derniere fois autour d'elle ? Etc. Je précise qu'il est en stage et qu'on ne se reverra sans doute plus, nos emplois du temps ne correspondant plus. Il m'a répondu, des banalités : que ça allait etc qu'il espérait que ça allait pour moi aussi etc. J'ai mal réagi et je lui est répondu en lui disant qu'il prenne soin de lui et que mon numéro ne lui servirai plus à rien, que je l'embrassais et que je pouvais rajouter 3 mots… mais que je ne le ferais pas. Et à ma grande surprise il m'a envoyé un mail le soir en me disant qu'il n'avait pas compris ma réaction. Qu'il comprenait que j'avais besoin de lui en cette période difficile et qu'il s'excusait de pas être là pour moi mais que pour l'heure il ne pouvait pas car il était crevé qu'il avait son stage à préparer et un énorme boulot à abattre. Et que j'étais en mesure de comprendre ça. Enfin qu'il croyait en mes capacités et que j'en avais largement les moyens et que c'était à moi de m'en convaincre à présent. Que faire ? J'ai perdu totalement confiance en moi. Je suis dans l'attente des résultats de mon concours. Mes oraux blancs de préparation ne se passent pas bien du tout. J'ai perdu la force de travailler. Il m'a anéanti et m'a prouvé que j'étais inintéréssante, qu'on ne pouvait pas s'attacher à moi. Je n'ai plus grand goût aux choses. Il m'arrive même parfois de vouloir en finir, car je ne vois aucun avenir. J'ai besoin de lui non pas en tant que compagnon mais en tant qu'ami. Il n'ai pas capable de m'épauler pourtant en pleine période concours je lui ai fait savoir maintes fois que j'étais là pour lui (car il venait de perdre son beau père) ça fait horriblement mal de se rendre compte qu'on ne représente rien pour personne. Je suis restée clotrer chez moi 3 jours sans portable rien, et à l'ouverture de celui aucun message. Au final Donner signe ou pas de vie ne change rien. J'ai envie aussi de me venger, d'avertir sa future femme. Tout est prêt, j'ai déjà rédigé la lettre il ne me reste plus qu'a cliquer sur "envoyer". Il ne peut pas s'en sortir si facilement. De plus je redoute mes résultats du concours à la fin. Si ce n'est pas favorable, je ne sais pas de quoi je suis capable… Merrci d'avoir pris la peine de me lire pour les plus courageux !
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


277325
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages