Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je me reconnais bien dans cette remise en question permanente du soi (du moi ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 17/10/11 | Mis en ligne le 14/07/12
Mail  
| 100 lectures | ratingStar_275482_1ratingStar_275482_2ratingStar_275482_3ratingStar_275482_4
Re-= Citation : Je me reconnais bien dans cette remise en question permanente du Soi (du Moi ?! ) dans la relation aux autres. Oui, n'est-ce pas ? … Est-ce que ça voudrait dire qu'on n'est pas assez solide sur nos bases, ce qui fait justement notre moi ? Citation : Je suis une "handicapée relationnelle", qui se soigne, qui apprend peu à peu à se regarder simplement en face, à tomber le masque et à rester nue en face de moi-même. D'humiliations à humilité. A me respecter moi avant tout, condition nécessaire pour respecter l'autre. Je retiens surtout ce que j'ai surligné. J'ai un passé pas facile que je suis capable de regarder maintenant sans souffrir, mais je sais que parfois je retombe dans le travers de faire passer les autres avant moi, ce goût du sacrifice me fait de la peine pour moi. Et pourtant, il y a des "warnings" qui s'allument dans ma façon d'être avec l'autre et qui me disent " eh oh là ma p'tite Romance, tu es en train de te faire bouffer tout cru" "faut réagir"…alors, je réagis mais pas forcément de la bonne façon, je me renferme dans ma coquille, en pensant que c'est moi qui suis nulle, alors que pas du tout, c'est juste une erreur d'appréciation, de la brouille sur les ondes, un problème de communication… Citation : Tu as certainement raison en me disant qu'aider l'autre, c'est aussi se frotter aux "réactions-retours". Je réfléchis sur cette notion de responsabilité et notamment sur le fait d'ASSUMER. Assumer de ne pas maîtriser tous les aboutissants de cette aide que l'on propose, et accepter les "effets pervers" de nos propres actions ou schémas de pensées ainsi renvoyées à nous. Je n'y suis pas encore (mais j'ai de l'espoir !!! ). J'ai d'ailleurs une admiration sans limite pour les travailleurs sociaux, les psychothérapeutes, et toutes les personnes qui ont choisi d'être aidants, accompagnants. Bravo pour la force, bravo pour le courage, bravo pour l'humanité. En fait, Ana, tu parles d'assumer mais est-ce qu'on peut parfois, recevoir certaines choses alors qu'on en est pas encore au même point que la personne qu'on a en face de nous ? Est-ce que ce n'est pas ce décalage sur notre chemin de vie, qui fait qu'on ne peut pas se comprendre ? Est-ce qu'on a pas besoin de vivre l'expérience, de se frotter nous aussi à certains problèmes, pour pouvoir les intégrer et ensuite est-ce peut-être plus facile d'en parler… Le vécu aide aussi, et nos vécus à tous sont tellement dissemblables… Ce qui évidemment pourrait nous enrichir constitue parfois une entrave à la relation… On est dans l'acceptation de l'autre ou pas, de ce qu'il vit ou pas… On peut ou on ne peut pas reconnaitre la différence… Citation : Le triangle dramatique, c'est drôle que tu m'en parles, j'ai longtemps été en plein dedans (et je dois l'être encore) et j'ai très récemment pris conscience de ce que je "jouais", justement. J'essaie de bien comprendre, et d'en sortir. L'analyse transactionnelle dans la notion de parent/adulte/enfant m'a donné beaucoup de clés, surtout dans les problèmes que je vis… au boulot !!! Incroyable comme ça saute aux yeux quand on a pigé la logique ! Le milieu de l'entreprise est souvent un théâtre, presque au sens propre, de ce qui justement se joue relationnellement. J'y apprends beaucoup. Oui, je ne peux que te donner raison. Pour ceux que ça intéresse… Citation : Je ne connais Boris Cyrulnik que de nom, est-ce que tu peux m'en dire plus ? Qu'est-ce qui te plaît chez lui, en quoi t'y retrouves-tu ? Boris a beaucoup travaillé sur la résilience et sur tous les facteurs de résilience, donc en gros ce qui aide à guérir d'un trauma. Ses écrits sont simples. Il parle évidemment de son cheminement… Il y a un entretien que j'aime beaucoup… [… ] e-monde-ne. Citation : Quant-au message émetteur/récepteur de la PNL… Voilà une autre piste, que je ne connais pas non plus. Je n'ai jamais lu sur la PNL mais ma thérapeute dit que mes raisonnements s'en rapprochent, peut-être y trouverai-je aussi des approfondissements salutaires ? Oui, je pense. Quand je te lis, tu m'y fais penser aussi… Un aperçu… Là. [… ] e-feedback. Et là. [… ] &Itemid=30. Citation : Merci Romance. Merci à toi d'être toi. Et merci pour l'échange.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


275482
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages