Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je me suis galvaudé

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 148 lectures | ratingStar_263148_1ratingStar_263148_2ratingStar_263148_3ratingStar_263148_4
Bonsoir, Voici quelques années maintenant, j'étais en terminale, mes résultats étaient bons et mes professeurs de littérature et de philo m'invitaient à rejoindre les classes préparatoires : pour eux, mon avenir était tout tracé. Il en était autrement pour moi. Moralement, je me sentais au bord du gouffre, et la perspective d'un lycée au carré m'étouffais d'avance. Surtout, je voulais être un créateur, comme tous ceux de ma classe, et pas un critique, ni un professeur - c'est du moins ce que je croyais. Alors, je me suis inscrit en faculté de cinéma. Les cours ne m'intéressant pas, je me suis réorienté en lettres, en attendant de m'inscrire dans une école de théâtre l'année d'après. Mais les mois ont passés, et j'ai pris goût à la recherche littéraire : j'ai perdu l'envie de faire autre chose. C'est là que la culpabilité a commencé à poindre. Je suis parmi les meilleurs élèves, mais je n'ai pas suivi la formation optimale que mes résultats de lycée m'auraient permis d'intégrer. Si je culpabilise, c'est parce que mon avenir dépend d'un concours que réussissent majoritairement les gens qui viennent de ces classes : je n'ai pas été mûre à temps pour reconnaître que je devais être de ceux-là. Mon problème, c'est cette culpabilité et cette angoisse que génère l'avenir. Elles corrompent le moindre de mes plaisirs, et il y a des années que je ne me suis pas senti pleinement bien. Il suffit que je me dise : "là, juste là, je me sens heureux", pour qu'elles réapparaissent. Si je me demande à quoi je pense, c'est la première chose qui me vient à l'esprit. Elles ont pour corolaires une nostalgie aigüe et une baisse de l'estime personnelle. J'ai beau me raisonner, me dire que les choses iront plus sûrement sans ces obsessions, il n'y a rien à faire : je n'arrive plus à lutter. Merci d'avance pour tout ce que vous me direz, vos propos m'apporteront sans doute quelque lumière.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


263148
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages