Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne me comprends plus... qui suis-je vraiment ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 22/09/11 | Mis en ligne le 09/04/12
Mail  
| 106 lectures | ratingStar_238898_1ratingStar_238898_2ratingStar_238898_3ratingStar_238898_4
Merci beaucoup pour la réponse, flor27. Et merci d'avance, si vous avez le courage de lire le message qui suit. Chaque paragraphe correspond à chacune de vos réponses. A vrai dire j'avais vraiment besoin de me lâcher. Je suis assez impulsive. Je m'énerve facilement et je geule facilement. Et quand j'ai commencé, j'ai dû mal à ne pas être de mauvaise humeur pendant le restant de la soirée. Encore assez récemment, mon père m'a fait la remarque qu'à mon âge, je n'ai pas à m'énerver contre lui, ou ma mère. Que je suis une fille assez mal élevée. Moi je dis que ce soit à mon âge, ou au leur, il peut arriver à n'importe quelle personne de s'énerver contre quelqu'un. C'est qu'elle en a besoin. C'est difficile de se retenir de pousser une geulante lorsque tu as envie de te lâcher. Certes, je n'ai pas à aller jusqu'à les insulter - ce que je n'ai jamais fait, mis à part une fois… envers ma mère et je le regrette. Mais dire ce que l'on pense soulage vraiment, je trouve. D'un autre côté, je l'ai tellement énervé, un jour, que mon père m'a traitée de saloprie et était prêt à me frapper. Les insultes font encore plus mal lorsque c'est quelqu'un qui t'est cher qui te les dit. Mais elles étaient bien méritées. J'avais 10 ans. Désormais, je vous rassure, il ne m'arrive plus de me comporter tel que lorsque j'avais sept ans. Mais il m'arrive de râler, ou de geuler tel que "Vous m'faites chier."… Bref. Je suis écoutée, enfin pas toujours. Mais il y a des choses que je trouve injustes, donc je me révolte. Ma mère m'a geulé "Elle est où ta brosse ! ?". Je lui ai répondu sur le même ton "Je ne sais pas". Mon père me sort d'arrêter de geuler et je lui dit que m'a mère n'a pas à le faire non plus, et que c'est moi qui me fait engeuler alors que je n'ai rien fait, que ce n'est pas moi qui ait cherché. Comportement de gamine, je trouve. Idem pour plusieurs choses du genre. Mais ce n'est point pareil que lorsque j'avais 5/6 ans où je geulais car ma cousine refusait de jouer avec moi. Là, c'était tout simplement futile et con. Cela ne servait à rien. Mais à cet âge, je ne m'en rendais pas compte. Il est déjà arrivé que mon père quitte la maison pendant une nuit ou quelques heures. J'avoue que j'ai vraiment un comportement immature pour l'âge que j'ai désormais, et j'aimerais bien réussir à arrêter cela. Je fais ça brièvement. J'avoue. C'était énorme, pour une enfant d'environ 5 ans et demi/6 ans. Ils me laissaient boire car ils voulaient me faire plaisir, car j'aimais ça. Mais sans penser aux conséquences que cela pouvait avoir sur une enfant aussi jeune. J'ai des parents vraiment sympathiques, je n'ai pas à m'en plaindre. Mais certes, il y a des moments où lorsque j'ai besoin de geuler, car des simples mots ne marchent pas, pour défendre ma cause, je n'hésite pas. Sans doutes. J'aimerai juste savoir pourquoi elle apprenait des choses à ma cousine, et pas à moi. Peut-être parce qu'elle la considérait plus mature pour certaines choses ? Je ne sais pas. Mais tout ce que je sais c'est que mes parents n'ont jamais cessé de me dire que je suis plus mûre qu'elle. Le fait de penser que ma grand-mère me détestait me… Hum. Désormais elle a l'air de m'adorer, moi aussi. C'est plus dur d'apprendre à s'aimer lorsqu'on est pas aimée par les autres. Mais il y a toujours quelque chose que je n'arrive pas à éclaircir. Mon cousin et ma cousine, qu'elle voit un week-end sur deux, elle va les voir souvent chez eux. Et moi, qui ne la voit qu'à certaines vacances à cause de la longueur du trajet et du coût de voyage n'est venue me voir que deux fois en… cinq ans. A vrai dire, ce ne pouvait pas être à l'adolescence, car, à ce jour, je ne suis encore qu'une pré-adolescente. Je faisais bien sûr la différence entre rêve et réalité sur certaines choses, tel que les sortes de "rêves que je me faisais dans ma tête", comme j'aurais dit à l'époque. Je me répète, mais je me croyais nettement supérieure. J'avais l'impression que les gens, à la récréation, dans la salle des maîtres, parlaient de moi comme si j'étais la "meilleure fille du monde" à ma façon d'enfant de m'exprimer. Qu'ils me trouvaient spéciale, plus intelligente… Je me faisais des films. Je me suis rendue compte que même si je me faisais souvent féliciter par les autres, je n'étais pas la seule à l'être. En autre, que même si pour certaines personnes c'était l'inverse, que je n'avais pas à être égocentrique pareillement à cause de ça. Et au fil du temps j'ai commencé à me prendre de moins en moins pour ce que je ne suis pas, meilleure que les autres. Voir pire, je commençais vraiment à me dévaloriser. J'ai "commencé" ma jalousie envers les personnes plus belles que moi, j'avais l'impression d'être la plus moche. Je me trouvais bébête, conne. Même si maintenant j'ai tout de suite une préférence sur ce que je suis maintenant comparé à ce que j'étais jadis. J'approuve que ce que vous avez dit. C'est tout à fait possible, que ce que soit une compensation car je me croyais en fait inférieure. Je ne sais pas vraiment, je ne sais plus. Sans doutes. Mais je ne sais pas quoi. Peut-être car je les connais moins que mes amies, car il y a tout de même 500 kilomètres d'écart entre nous ? I don't know. Ou simplement du fait qu'ils sont plus âgés ? Car avec mon cousin et ma cousine, je ne suis point timide, car ils sont plus jeunes. J'avoue que pour avoir confiance en soi, il faut du temps. Beaucoup de temps. Je suis du même avis. Mais ne pas culpabiliser, j'ai du mal à m'en empêcher. Je ne sais pas. Quand je pleure et j'en ai marre d'être ainsi, je fais ça. Peut-être pour me punir du fait que je sois ainsi et pas autrement, quelqu'un d'autre ? Con, encore une fois. J'approuve. C'est con de dire quelque chose de ce genre à quelqu'un que tu connais mal. Cela peut très bien être des préjugés, même si ça n'en a pas l'air. Mais certaines fois, je me défends mais au fond de moi, je suis du même avis qu'eux. Mouarf. A qui je parle ? Beaucoup de gens. En priorité de forums, sur msn. Peut-être. Comme je l'ai dit plus bas, ce n'est qu'être hypocrite que de cacher sa personnalité pour ressembler à quelqu'un d'autre, que tu n'es pas. Et si tu n'es pas toi même, tu ne pourras qu'être encore plus détestée. Et être aimée pour ce que tu n'es point ça sert à rien. Encore une fois, je fais semblant d'avoir confiance en moi sur le net pour ne pas qu'on me reproche de faire ma petite malheureuse. Mais, comme vous l'aurez compris, je n'ai pas réellement confiance en moi. Cela va venir, j'espère. Il y a quand même un "mieux" entre lorsque j'avais huit ans et maintenant. J'ose plus aller vers les autres, je participe plus aux discutions, j'ose me défendre envers ceux de mon âge (même si on me critique rarement) , je mets de l'ambiance au centre-équestre en chantant des chansons à voix haute, de temps en temps, tout en trottant dans la carrière, je participe plus en classe/au sport… mais je ne m'aime toujours pas. Je ne sais pas si je cherche à me punir de quelque chose ou non. Mais si c'était vrai, de quoi ? Question, sans réponse. Je n'en sais rien. Je pratique l'équitation pour le plaisir d'être avec ces magnifiques équidés que je chéris tant. Rien que le fait de m'en occuper, si je ne pouvais pas les monter, me ferait plaisir. Le pire c'est que je ne sais pas pourquoi j'agis comme ça. Leur en vouloir de quoi ? Je ne vois pas. Autre chose : En plus de me trouver dégeulasse, je me trouve insensible. A vrai dire, pas tout à fait. Je suis trop sensible pour certaines choses, mais pour d'autres, inversement. On va prendre un exemple. Lorsque mes parents m'ont appris que je n'ai plus de grand-père, je n'ai même pas pleuré. J'ai fait semblant d'être triste, pour ne pas les choquer, mais je ne l'étais pas vraiment. N'aimais-je pas mon grand-père ? Je trouve ça absurde, pourquoi je ne l'aimerais pas ? Par contre, je suis blessée à la moindre insulte qu'il puisse m'être adressée. Pourquoi suis-je ainsi ? Autre chose : Mes parents me cachent tout. J'ai dû apprendre par moi-même, avant qu'ils ne me le disent, que ma mère a une maladie, que j'ai un demi-frère, la mort de mon grand-père dont j'ai parlé ci-dessus… des choses importantes. Et encore ma mère engeule mon père dès qu'il me met au courant de ce genre de choses. J'ai d'ailleurs appris il y a trois semaines que ma mère avait été adoptée. Je me demande quand viendra le jour où ils se décideront à me mettre au courant. Je leur fait moins confiance. Comment voulez-vous que j'accorde toute ma confiance à des personnes qui me cachent tout ce que je suis dans le droit de savoir ? Je m'inquiète aussi beaucoup pour mon avenir. Qu'est-ce que je vais être plus tard ? Si je vais pouvoir faire le métier que je souhaite ? Pouvoir réaliser mon rêve ? Questions, qui resteront sans réponses, jusqu'à ce que le futur aujourd'hui, devienne le présent dans quelques années. J'ai sans doutes d'autres choses à dire. Mais je vais me limiter à là, car le texte est déjà assez long à lire comme ça pour vous ainsi que pour les autres personnes qui accepteront de me donner des conseils. Merci et bonne soirée.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


238898
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages