Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

"je ne ramperai pas".

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 11/01/11 | Mis en ligne le 06/04/12
Mail  
| 216 lectures | ratingStar_237500_1ratingStar_237500_2ratingStar_237500_3ratingStar_237500_4
Oui, sacré histoire. Aujourd'hui, je devais emmener la fille de ma compagne au lycée, pour lui rendre service. J'ai dit ok, me suis préparé, au moment de partir : je ne trouvais pas mes clés. Bon, classique chez moi. Mais d'habitude ça s'arrange assez vite. Là, toute la journée j'ai cherché, en vain. Je n'ai pas fait que ça, mais quand même. Du coup, elle a dû se dépatouiller toute seule, moi j'ai des rancards demain, je ne vois pas comment je pourrais y aller… Suis dans une merde, ça va vite, quand on habite à l'écart de tout. La petite, je ne sais pas ce qu'elle fera. Mais elle disait déjà, hier, avoir regretté ce coup de fil, le premier, où elle m'avait recontacté. J'aurais voulu l'enregistrer, tiens. Même si ça n'a pas de valeur légale, je l'aurais fait écouter aux gens qui m'ont eut dans leurs griffes pendant des mois, juste histoire de voir la tronche qu'ils auraient tirée. Surtout le gendarmes, si surs de ma culpabilité. Eh oui, niqués par une gamine de neuf ans, c'est en est presque risible. Eux qui se la jouent façon super héros, à la pointe des techniques modernes, infaillibles et tout… réduits à un zéro pointé, sur ce coup-là. Je vous l'ai raconté, sans doute, que leur chef, dans la bagnole, m'avait dit qu'il n'écoutait pas ses émotions, que sinon il sortirait son feu et me tirerait une balle dans la tronche. A quoi ça tient, hein ? On revient de loin, parfois. Enfin, pour en revenir à notre sujet, moi j'estime que si ma fille se sent assez merdeuse pour me contacter et me cracher le morceau, alors que rien ne l'y obligeait, c'est qu'elle a une envie de vérité. Enfin, elle aurait pu m'appeler et ne pas me dire ça. Pourquoi, alors ? Peut-être pour que je comprenne, mais curieusement, en faisant ça, elle monte en première ligne. En fait, elle m'explique qu'elle a monté le bateau et qu'une fois lancé, trop tard, elle était embarquée, ce qui explique que lors des procès elle n'arrivait à rien dire. Elle ne pouvait plus reculer. Moi j'avoue que je ne suis pas très au clair avec la psychologie des ados, ils sont inconstants, peuvent passer d'un extrême à l'autre en quelques secondes, on n'arrive pas à les cerner. Et puis je me sens si fatigué, si épuisé, usé par tout ça. Mal au dos, mal de partout, problèmes énormes d'argent, incertitude, solitude même. Tout ça m'isole des autres, crée une sorte de fossé, je le sens. Et puis aussi, perte de l'allant, de l'espoir, de l'enthousiasme. A la limite, je pourrais continuer (et vais le faire) de créer mes super images. Mais persuadé que personne n'en voudra, et n'ayant pas forcément la pêche pour recommencer à jouer au VRP pour les placer quelque part. Un copain me conseillait de les mettre sur E bay. Pas question. Autant aller au marché aux puces du coin. Non, soit je passe par une galerie d'art, et ma cote grimpe et je prends une existence officielle. Soit c'est même pas la peine d'y penser. J'ai regardé si Bijan Aalam existe encore. C'est lui qui a lancé H. R.Giger en France. Il semble que non. Si j'avais dû proposer mes trucs à Paris (puisque tout le monde dit qu'ailleurs, c'est mort) , j'aurais été voir Bijan Aalam. J'étais allé, il y a plusieurs années, chez lui. J'avais pu admirer des toiles de Giger grandeur nature, sacré boulot. J'étais en plein de mon délire sur Alien à cette époque. Je n'en suis d'ailleurs jamais sorti. Sacré film. Une révolution esthétique, selon moi. Et je pense à mon roman, aussi, en carafe. Des semaines que je n'y touche plus. Un poids mort, un tissu nécrosé. J'ai l'impression que par moments, un rien me manque qui pourrait me faire émerger, justifier un statut de créateur. A d'autres, que trop de poids sont accrochés partout, qui me tirent en arrière. Psy, mais aussi physiques. Rien que l'arthrose dans le dos, dans les doigts aussi. Quel merdier. Enfin, j'arrête de radoter. Ma petite fille, elle est passé par tellement de trucs, que je ne peux imaginer. Et idem moi, j'ai passé des épreuves que, lorsque on ne les a pas vécues, on ne peut pas les comprendre. Il y a donc une double ignorance, une incapacité à communiquer. Moi, je lui dis que je ne lui en veux pas, mais je ne peux pas comme ça, comme un lapin d'un chapeau, sortir un pardon sans contrepartie. Tu as merdé, tu le reconnais, mon honneur est souillé, lave-le. Et elle, en retour, c'est bon, j'ai déjà souffert, je ne ramperai pas. Ma compagne l'a dit : vous avez le même caractère tous les deux. Avec ça, on n'est pas rendus. A vous, Ubik.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


237500
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages