Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je panique

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 19/06/10 | Mis en ligne le 03/05/12
Mail  
| 187 lectures | ratingStar_250200_1ratingStar_250200_2ratingStar_250200_3ratingStar_250200_4
Bonjour Respiree, En premier lieu, je peux te dire que les conseilleurs ne sont pas les payeurs et que chacun peut trouver seule la méthode pour s'en sortir. Cependant, voici peut-être une piste pour t'aider… En effet, le problème principal de ce mal qui nous ronge est notre totale absence de confiance en nous. Je suis, depuis mon départ de la maison de mes parents, sujette à ce que l'on appelle des TPA (Troubles Paniques avec Agoraphobie). A n'importe quel moment et dans n'importe quel endroit, cela pouvait se déclarer. Après une dépression au cours de laquelle j'ai fait une anorexie sévère, j'ai décidé de me prendre en main pour cesser de paniquer autant pour des choses si banales pour les autres. Aujourd'hui, je suis en phase de "guérison" et j'aimerai pouvoir partager mon expérience avec d'autres personnes. Je sais que nous sommes touts différents, même si pas mal d'évènements (notamment dans notre enfance) sont souvent similaires. Nous sommes tout d'abord des êtres hypersensibles qui n'arrivont pas avoir le détachement que les autres ont face aux évènements dits banals du quotidien. Par ailleurs, nous avons une forte dépendance aux autres (leur regard, leur jugement, etc.) et nous voudrions plaire à tout le monde parce que nous avons besoin perpétuellement de la reconnaissance d'autrui. Nous passons notre temps à créer des situations de dépendance et à penser que nous ne sommes pas capable de nous débrouiller seul (e). Est-ce que ce tableau dépeint bien ta personnalité ? Pour ma part, j'étais dans ce cas et j'ai trouvé une sérénité de plusieurs manières : le déclic a été lorsqu'une voisine m'a dit clairement que j'étais un parasite car je passais mon temps à "me" plaindre, à broyer du noir et surtout que je n'écoutais jamais les autres, considérant que ma situation était forcément la plus dramatique… Et elle avait raison !!! Ensuite, cette dépression qui m'a montré que je me suicidais à petit feu et que personne de mon entourage ne s'en rendait compte. Il fallait donc que je me prenne en main seule. Ma psychothérapie m'a permis de me rendre compte et de détruire ce désir inconscient de vouloir plaire à tout le monde et d'en vouloir aux autres personnes, notamment ma mère, de ce qui m'arrivait. J'ai déménagé, comme pour renaître, et j'ai trouvé un endroit plus conforme à ce que je suis et ce que j'aime. Puis, je me suis prise en main, j'ai fait du yoga, j'ai pris soin de moi et je me suis découverte telle que j'étais réellement. La lecture de Psychologies Magazine a fini par me transformer petit à petit lorsque j'ai découvert dans les articles ou témoignages que je n'étais pas parfaite, mais que je devais m'aimer telle que j'étais pour pouvoir être aimée des autres. J'ai donc accepté mes TPA non plus en les combattant, mais en les faisant devenir partie intégrante de moi (plus de honte, plus de volonté de distinction, etc.). J'ai donc petit à petit et seule fini par devenir "normale" et tu n'imagines pas le bonheur que cela représente d'agir et de réagir enfin "normalement" face aux différents évènements du quotidien… Pour les maux de tous les jours et mes petits problèmes de nature psychique, je prends également de l'homéopathie (tout dans la douceur et surtout pas de dépendance). Souviens-toi toujours que nous sommes les seuls acteurs de notre bonheur et que nous seuls pouvons changer nos vies. J'espère que mon témoignage t'apportera un peu de réconfort. Bon courage.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


250200
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages