Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je pense que pour faire un enfant il faut être deux.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 131 lectures | ratingStar_282385_1ratingStar_282385_2ratingStar_282385_3ratingStar_282385_4
Bonjour. Bonjour lalauregane, Je viens apporter mon grain de sel qui forcément ne va pas plaire mais je vais le dire quand même (à mes risques et périls). Je pense que pour faire un enfant il faut être deux. 1 - physiquement (tout le monde sait comment on fait un enfant et ce n'est pas le plus difficile à assumer). 2 - surtout psychologiquement une nfant a besoin de ses deux parents qu'ils soient séparés ou pas mais il en a impérativement besoin. Tu ne soupçonnes pas une seconde combien "ton grain de sel" ne me sera que précieux. C'est un sujet très interressant que celui de la manière de faire des enfants. "Romatiquement" parlant le concentement de deux individus amoureux etc etc… serait l'idéal. Bersée dans ces compte de fée, j'ai patienté en effet jusqu'à ce que mon horloge biologique y mettait de son grain de sel (38 ans). Pourtant mon désir de maternité remonte à mes 14 ans (j'en voulais 5 enfants). Mais en réalité le mécanisme de la maternité, ce désir INSTINCTIF est loin d'être romantique mais mécanique dont le seule but est la pairainité de l'espèce. J'aime observé le monde vivant pour répondre a mes questionnement. EN effet, en observant les autres espèces on s'aperçoit que c'est souvent la femelle qui s'occupent des enfants et le père souvent disparait… Je pense donc fermement (contrairement au féministite) , que l'équilible des enfants est dans la capacité des mères. Binsûr les pères ont leur importance. Cette réfléction est appuis par mon expérience. En effet, mon père orphelin n'ayant pas connu sa mère, est un homme mysogine et incapable de montrer de l'affection à ma mère et ses enfants. Ma mère a eu cette INTELLIGENCE/RSPONSABILITE de nous expliquer cette incapacité (car elle connaissait la vie de mon père) … peu être un peu trop pour ce qui est de mon cas qui font que je suis toujours tombé sur des hommes qui se sont toujours cru désaimé. J'ai donc réfléchi à mon désir de maternité… Je pense en être capable quel qu'en soit le généteur… Un très joli film que j'ai vu récessememnt dont je vous conseil vivement d'aller voir "JE SUIS HEUREUX QUE MA MERE SOIT VIVANTE", il traite de la relation MERE/enfant. QU'en penses tu ? Je peux comprendre ton désir de maternité à tout prix Erwand mais si cet enfant arrive dans un foyer ou il n'y a pas de repères familiaux, cela risque d'être très difficile si je peux me permettre de te donner un conseil fais très attention à toi et à cet enfant qui va venir au monde, de lui apporter un maximum de sérénité. Je pense en être capable. Tu sais quand je me suis séparée de mon ex mari (le père de mes filles) j'ai pris beaucoup sur moi pour elles en effet mon aînée avec son autisme devait être plus qu'encadrée et surtout faire très attention aux perturbations que cette séparation allait engendrer et avec le recul je me suis rendue compte que c'est ma deuxième qui n'avait pas de difficulté qui en a été le plus perturbée. Je te remercie beaucoup en tout cas de ton hommage, il est effectivement très difficile d'élever un enfant handicapé mais quand ona pas le choix on est bien obligé de le faire et maintenant qu'elle est grande, qu'elle a réussi malgré tout à travailler un peu eh bien même si je n'ai pas été une maman exemplaire je suis quand même fière. Je pense que c'est instinctif. On s'apperçoit souvent que c'est toujours les mère qui font fassent aux handicapes des enfants. Les pères fuit souvent… Je vous trouve encor plus admirables car vous êtes dans une époque où l'on a le choix d'une IMG par ex. Le choix éventuel que vous faites ou la fatalité que vous subissez en sachant que vous auriez pû avoir ce choix, est d'un COURAGE innégalable… Je trouve que la société ne vous aide pas vraiment. Je sais que mon ami est toujours entrain de se battre avec l'administration… c'est tout simplement DEGUEULASSE ! … En tout cas je te souhaite de réussir dans ton projet. Nath. C'est un projet certes mais rassures toi, ce ne sera pas non plus au prix de mon équilibre… en effet c'est de cette équilibre que dépend ma capacité éducative. Ho là là je vais peu être en faire sursauter plus d'une…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


282385
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages