Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis difficile et j'ai peur ma santé

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante - 18/04/11 | Mis en ligne le 15/05/12
Mail  
| 150 lectures | ratingStar_255255_1ratingStar_255255_2ratingStar_255255_3ratingStar_255255_4
Salut Matrix et Dora, Je me retrouve dans vos histoires. Je suis une femme de 40 ans (hé oui ! ) et je n'ai jamais mangé un légume de ma vie, au moins depuis mes 2 ou 3 ans en tout cas, donc avant l'école primaire ! Je peux compter probablement sur mes 2 mains les choses que j'arrive à manger. A vrai dire, ça a dû commencer très jeune tout ça. Quand tu es encore un enfant tu passe pour un petit capricieux, ou un "difficile" tout simplement. C'est bizarre, les autres adlutes disaient à ma mère que j'allais grandir et que je changerai, mais au fond je savais que je ne changerai jamais, pour moi c'était unimaginable d'essayer ces choses que mangaient les autres. Je n'ai pas eu trop de problèmes dans ma vie d'enfant ni ado. Au collège et lycée j'évitais les voyages de classe par peur de me faire rédiculisée par les autres, mais à part cela, rien de dramatique. Par contre, c'est quand tu grandis et tu commence à vouloir sortir avec un petit ami que ça se complique un peu. Tu as tellement peur de te faire rejeter par cette personne qui est censé t'aimer et t'accepter… Le meiux c'est d'aborder le sujet assez tôt dans la rélation, mais pas au 1er rendez-vous bien entendu, tu risque de le/la faire fuir LOL J'ai la chance d'être avec un homme formidable qui fait tout pour que je me sens à l'aise avec la nourriture. Quand quelqu'un t'aime vraiment, il ne va pas te juger. Si je suis tombée sur ce topic c'est car j'ai été invitée (avec une autre camarade de classe) chez une femme avec qui j'avais fait une formation dernièrement. Quand j'ai été invitée et je l'ai entendu parler de repas, j'ai ressenti une peur bleue - cette peur je suis sûre Matrix et Dora vous la comprenez. Pendant quelques jours je me suis demandée que faire. J'allais inventer un motif fictif pour ne pas y aller, mais comme cette personne haite tout près de chez moi elle allait remettre ça à une autre date et ça fait que prolonger la peur. La veille du déjeuner, j'avais bu un eu (même un peu trop) de vin, et j'ai pris mon courage à 2 mains. Elle m'avait envoyé un texto en me disant que comme elle me voyait manger souvent la même chose à l'école elle se demandait si jamais il y avait certains choses que je n'aimaient pas (très drôle, ça sera plus vite de me dire "dis moi les choses que tu manges ! ). Elle m'a dit "es-ce que salade de pâtes avec des olives, mais et thon convient avec une quiche après… ? Là, sous l'influence du vin, je me suis lancée et je lui ai dit "je sais que tu vas trouver ça un peu bizarre, mais je mange que très peu de choses, notamment des frites et la plupart de viande, mais sans sauce, sans épices et totalement nature. Elle a répondu par "ok, je vais alors chez Picard acheter des choses demain matin". Au moment de prendre mon train, dans lequel je devais rejoindre l'autre invitée, qui était également une copine de cette formation, et avec qui j'étais beaucoup plus proche que celle qui m'inviatait, je la trouvait vraiement bizarre et limite un peu froide avec moi. Je savais que l'autre en avait parlé de mon "problème" et elle n'avaient jamais entendu une telle chose de leur vie. Le fil de 11 ans était très heureux de manger des frites ce jou-là LOL et il trouvait tout cela fascinant ! Bréf, je me suis sentie rédiculisée et depuis je n'ai pas de nouvelles de ces 2 femmes. Je ne cherche pas à changer. Je vis très bien ma vie. Je ne suis pas française et cette "maladie" est très peu connue en France. En anglais notre "cas" s'appelle PICKY EATER, et c'est classifié comme une maladie SELECTIVE EATING DISORDER. (S. E.D). Je suis anglophone, en très BONNE SANTÉ et il n'y a pas de nutrients qui manquent à mon corps, prises de sangs faites. Je mange que des oranges comme fruits, et encore c'est que très rarement quand j'en ai envie et je suce le jus du fruit et je crache le reste. Je ne juge pas les autres, chacun fais ce qui lui plaît ! SI VOUS HABITEZ EN RÉGION PARISIENNE ET VOUS AVEZ BESOIN D'EN PARLER EN VRAI, HÉSITEZ PAS A ME CONTACTER. Je suis quelqu'un de très cool. Bon courage : ).
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


255255
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages