Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis tombée sur un site de photos reportages.

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 11/09/10 | Mis en ligne le 19/07/12
Mail  
| 135 lectures | ratingStar_277659_1ratingStar_277659_2ratingStar_277659_3ratingStar_277659_4
Voici mon histoire à moi. En avril 2009, je cherchais une info sur une pièce de théâtre sur Internet. Je suis tombée sur un site de photos reportages. Il proposait une série de photos et un extrait d'interview. Il était indiqué "intégralité de l'interview sur demande". J'ai donc envoyé un mail au contact et c'est le directeur de l'agence qui m'a répondu, lui. On a fait connaissance par mail pendant deux mois. Début juillet, on s'est donnés nos numéros de portables. On s'est appelés une ou deux fois pendant les vacances, pour parler de cette pièce et du nouveau reportage qu'il devait faire avec l'auteur et l'acteur de la pièce. Puis, le 9 août 2009, il m'a appelé, je n'ai pas pu répondre, il m'a donc laissé un message disant qu'il ne savait plus s'il partait en vacances avec son fils, qu'il se séparait de sa femme,… J'ai été surprise de ces confidences puisqu'on ne se connaissait pas tant que ça, après tout. Néanmoins, il m'a touché et je lui ai répondu, pour lui remonter le moral. De fil en aiguille, on s'est attachés l'un à l'autre, on parlait le même langage, étant littéraires tous les deux. Et insidieusement, l'attachement s'est transformé en amour, amour un peu virtuel je dois bien l'avouer. Un jour, je lui ai même dit qu'il fantasmait sur moi, qu'il m'idéalisait, qu'il était amoureux de l'histoire qu'on vivait et pas de moi. Il m'a répondu qu'il était amoureux des deux, de l'histoire et de moi. N'étant pas totalement libre (mais mon couple battant de l'aile) , j'ai eu beaucoup d'états d'âme, plusieurs fois je sentais qu'on allait droit ds le mur et je voulais arrêter mais il m'a convaincu de tenter le tout pour le tout. A chaque fois j'ai replongé. Il voulait absolument qu'on se rencontre, ce qui est normal. On s'est rencontrés ds ma ville le 21 octobre et on est tombés tout naturellement dans les bras l'un de l'autre. Toutefois, si on avait "fait l'amour"par sms, je n'ai pas voulu le faire en "live", quand j'ai senti qu'il voulait aller plus loin que nos baisers, j'ai dü avoir un sursaut de fidélité et j'ai dit "stop, on ne va pas plus loin sinon je ne rentre pas chez moi". Il a stoppé net. Et après un petit moment, il a repris ses esprits et m'a dit que je lui avais ouvert les yeux, que notre relation n'était pas viable (différence d'âge, distance,…) et qu'il ne fallait pas aller plus loin, qu'on serait amis. Il est rentré à Paris et me l'a répété au tel en arrivant chez lui. J'ai encaissé, mais mal, c'était trop abrupt comme revirement de situation. La matin, je recevais une lettre d'amour enflammée et le soir il me disait "on est amis, très amis". DUR DUR !! C'est à ce moment-là que j'ai réalisé moi-même combien il me manquait et à quel point j'étais attachée à lui. J'ai pris conscience de l'importance de mes sentiments. Je pense qu'il a réagi ainsi pour se protéger, car, il faut bien l'avouer, il a fait 800kms ds la journée sous la pluie et il s'est pris un petit "râteau" ! Il avait espéré beaucoup plus ! Par fierté, il ne me l'a jamais avoué et a fait celui qui maîtrisait bien la situation. Une semaine plus tard, il m'annonce qu'il ressortait avec S., une jolie brunette de 30 ans (ils avaient eu une aventure qqes mois auparavant, mais elle l'avait quitté, génée par la différence d'âge). Me considérant comme une amie, il s'est confié à moi en ami, sans se préoccuper de savoir s'il me faisait du mal ou non. Moi, j'ai pris un coup sur la tête, atterrée par la rapidité des événements. Il a fallu que j'encaisse à nouveau. J'en ai été malade. En plus, je venais de me séparer de mon compagnon. Un jour, il m'a appelé, et en même temps, il parlait à quelqu'un d'autre, il m'a dit : "t'inquiète pas, je parle à ma choupinette d'amour !" Super agréable à entendre ! Vexée, je ne me sentais pas respectée dans mon chagrin d'amour, j'a raccroché. C'est elle qui m'a rappelée, on s'est un peu disputées, la dispute est venue du fait qu'elle soupçonnait des trucs pas clairs entre lui et moi. Je précise qu'il est venu me voir sans le dire à qui que ce soit, qu'il m'a bien recommandé "si tu parles à S, ne lui dis jamais que je suis venu, je lui ai juste dit qu'on avait correspondu". En fait, même séparée, elle continuait à rôder et sentant qu'elle pouvait revenir vers lui à tout moment, il voulait la garder sous le coude. Il s'est attaché à moi par dépit amoureux, pour ne pas être seul. A partir de ce jour, je n'ai plus eu le droit de le contacter quand il était avec elle. C'était "stop sms, silence radio, ne réponds pas à ce sms". C'est tout juste s'il ne m'a pas donné son planning ! Un mercredi après-midi, il m'a appelé. Je lui ai dit "c'est pas bientôt ton anniversaire ? ", il m'a répondu d'une voix enjôleuse : "ah, tu as retenu, oui c'est samedi". Je lui ai demandé si je pourrai lui envoyer un petit message et il s'est empressé de me répondre : "oui, S. Est à Toulouse chez sa mère, elle ne rentre que dimanche". Le samedi, je lui ai donc souhaité son anniversaire, il était 13h00. Il m'a dit être très touché car à cette heure-là, seuls son fils et sa mère le lui avaient souhaité. Elle a fait un stage et il m'en a donné les dates, me demandant de faire silence radio d'ici là. Un jour, je lui ai dit qu'il n'était clair ni avec moi, ni avec elle. Qu'elle devait se douter de quelquechose. Ce n'est pas normal de continuer à contacter une femme quand celle avec qui l'on vit ne veut plus en entendre parler, et sans le lui dire. Il a nié et a dit qu'i était très clair. > > Fin mars, il a eu des soucis à cause de son ex. Il avait un rendez-vous important le 30 et m'a dit qu'il me tiendrait au courant. Le jour J'aucune nouvelle, je me suis inquiétée et je lui ai envoyé un sms. Réponse : "S. Est là". Bizarre, nous sommes mardi et elle ne rentre que le vendredi, il a dû se passer un truc. Resms : "mais je m'inquiète, elle peut bien le comprendre!" Pas de réponse. J'ai fini par appeler, en amie inquiète et sans aucune arrière-pensée. Il m'a répondu froidement et S. Est arrivée par-derrière. J'en ai pris plein la figure sans pouvoir placer un mot ! Il s'est senti pris au piège (ce qui n'était as mon but) , elle n'a pas apprécié, elle qui pensait que lui et moi, on avait coupé les ponts, elle s'est aperçu qu'il s'était confié à moi. Elle l'a menacé de le quitter s'il continuait. Et comme il a très peur de la perdre, il s'est mis en colère contre moi, me traitant, entre larmes et colère, excusez-moi, mais ce st ses termes, de "sale conne", me disant : "je n'ai pas intérêt à perdre S. À cause de toi, je t'avais dit de ne pas me contacter quand elle était là, tu n'as pas respecté le deal, j'efface ton numéro, je ne veux plus entendre parler de toi de toute ma vie !" Je n'ai jamais pu me justifier. Le lendemain, j'ai essayé de tel mais il raccrochait à chaque fois. J'ai fini par l'avoir depuis mon fixe et il m'a laissé parler, il m'a entendu mais pas écouté. Il n'a pas voulu revenir su sa décision, me disant que S. Ne voulait plus qu'il me contacte, que j'avais foutu le bazard chez lui et qu'il avait dû rassurer S. Pour qu'elle passe l'éponge. Il m'a dit : "je vais te dire, tu as un gros problème, tu es possessive et tu veux toujours avoir le dernier mot, c'est fini, j'efface toutes tes coordonnées". J'ai raccroché sur un "t'es un con" qui l'a surpris et j'en ai rajouté une couche par sms. Depuis, j'ai fait quelques tentatives d'approche, mais sans succès. Alors j'ai abandonné mais il me manque et je voudrais le retrouver, mais S. Est là et tant qu'elle sera là … Voilà.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


277659
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages