Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Justice et philosophie

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 09/04/10 | Mis en ligne le 12/06/12
Mail  
| 147 lectures | ratingStar_267006_1ratingStar_267006_2ratingStar_267006_3ratingStar_267006_4
Personnellement, dans les deux cas, je pense qu'il doit y avoir un jugement. Que ce soit l'amnésie ou la schizophrénie, rien n'excuse un meurtre. Il serait trop facile de dire que, parce qu'il est amnésique ou malade mental, il ne doit pas être jugé. Mais le jugement sert surtout pour les familles qui peuvent faire le deuil de la personne assassinée sachant que le criminel a été condamné. Après, la sanction ne peut être la même pour un malade mental que pour quelqu'un en pleine possession de ses moyens et de sa conscience. Je pense aussi qu'un internement dans un établissement spécialisé est nécessaire. Mais pour ce genre de cas, je pense qu'il faut qu'il soit interné pour une longue durée car, d'une, on ne sait pas si le malade peut être suffisamment stable pour le réinsérer dans la société, ou même s'il sera capable de s'occuper de lui-même correctement (en prenant les médicaments qui l'empêchent de "délirer", par exemple) et il est très difficile pour les familles des victimes d'accepter un internement de 2 ou 3 ans. En ce qui concerne l'amnésie, évidemment, le juge doit prendre en compte la situation nouvelle du prévenu. (on ne peut pas juger quelqu'un de la même façon si des données dans l'équation ont changé, comme un meurtrier qui serait jugé 10 ans après les faits). C'est vrai que, privé de mémoire, il n'est plus le même. Et je crois, en effet, que ce sont nos expériences passés qui font de nous ce que nous sommes, et qui nous poussent à agir ou non comme le faisons. Mais ne pas le condamner reviendrait à renier son crime, renier l'existence de la victime ou sa valeur en tant qu'être humain. Cela voudrait aussi dire que, en tant que juge, nous perdons notre impartialité. Or, un juge, pour bien apprécier les faits et être à même de juger une affaire, doit garder son impartialité, et doit considérer autant la position du prévenu que de la victime. Franchement, comment réagiriez-vous si c'était votre s¿ur, votre cousine, ou quelqu'un qui vous est proche qui se faisait assassiner et que son meurtrier soit relaxer pour cause d'amnésie ? Ça ne vous rendrait pas dingue ? Quel serait l'image de la justice ? C'est pour ça que, ne serait-ce que par égard pour la famille, il doit y avoir un jugement. La peine serait peut-être moins sévère, mais il doit y avoir une condamnation. Et, en ce qui concerne l'alcool, certes, on est pas vraiment conscient de se qu'on fait, mais on sait que l'alcool a un effet désinhibant. Nous sommes donc plus ou moins livrés à nos émotions, parfois même à nos pulsions (selon la quantité d'alcool ingéré et notre capacité à résister à ses effets). Toutes les choses que nous n'osons pas faire en tant normal, nous sommes plus enclin à les faire sous l'emprise de l'alcool. Peut-on franchement dire qu'on ignore les risque qu'on prend quand on se prend une "cuite"? Je ne pense pas. On les accepte, mais on sait qu'on s'expose à des débordements. Excuser un crime parce que le prévenu était "bourré", c'est faire la même chose que pour l'homme amnésique, à savoir renier la réalité et la gravité de son crime. (bien sûr, le juge doit prendre en compte tous les éléments. Mais je ne sais pas si cela pèsera en sa faveur ou non). Et, en toute franchise, un homme saoul qui a tué sa femme, c'est aussi celui qui la bat régulièrement, bourré ou pas. Parce que ce serait vraiment pas de chance pour le pauvre type qui a décidé de s'amuser un soir et qui découvre ce même soir une bonne raison de tuer sa femme. Ceci dit, ça peut arriver.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


267006
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages