Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'âme c'est quoi ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 149 lectures | ratingStar_270456_1ratingStar_270456_2ratingStar_270456_3ratingStar_270456_4
Cher Ferdinand. Je t'apporte ces lectures d'un véritable enflammé …..Un aventurier de l"'âme, un insoumis ….. Ces lignes correspondent a ton sujet sur la complexité de l'âme ! Bonne lecture et bon courage ! Bonne fin de soirée ! Satprem, au travers d'André Velter, qui avait publié un article. Sur son livre La Révolte de la Terre, dans le journal le Monde, S'adresse en fait à la France.). 11 novembre 1992. Cher Monsieur… de France, Je ne sais ce qui me pousse à vous écrire, pourtant j'avais lu la "critique" que vous aviez faite de mon dernier livre, La Révolte de la Terre, et j'y avais senti une compréhension à laquelle je ne m'attendais pas, non ce n'est pas au "critique" que je voulais écrire, mais à une intelligence. Je vis très loin de France, depuis des années, et isolé, sans souci des "succès" , mais avec un si profond souci de la France vraie, celle que j'ai connue, ce qu'on appelle l' "intelligence française" , si moquée, mais ce qui fait qu'une nation, parmi tant d'autres, a un rôle spécial dans la Destinée de la Terre, comme l'Inde en a un, comme chaque individu vrai devrait en avoir un, non pas une fonction sociale ou politique, mais une expression de la conscience terrestre en quête de ce qu'elle a toujours cherché à travers des ruines, des massacres ou des Beautés — des souffrances, beaucoup de souffrances, et pour quoi ? Pendant quelques siècles ou nos brèves décades, on enferme cette quête dans un édifice ou un autre, une philosophie ou une autre, et puis quelques scintillements de Beauté qui nous portent sur ce vaste océan insondable de la vie — mais la vie, pour quoi ? Toujours démolie et à refaire, comme le ressac sur nos plages. C'est peut-être très joli, aussi, en poésie. Mais qu'en pense une bernique ? Qu'en ont pensé tant de petits chapeaux pointus et divers qui ont traversé notre Histoire, démolis à leur tour ou démolisseurs ? Quel est ce Destin ? Se pourrait-il qu'avec l'Homme, nous arrivions au point historique où ce Destin peut changer et l'Homme se remodeler lui-même au lieu de succomber à quelque vague fracassante, une fois de plus ? C'est pourquoi je me tourne vers la France, celle que j'ai toujours aimée dans sa lucidité et sa clarté d'esprit — et il me semble que si une nation humaine peut saisir le Sens de cette destinée, que nous appelons "évolution" , et le pouvoir, la clef puissante de ce formidable Déroulement des Âges, elle pourrait, cette nation, aider mieux le reste de la fraternité humaine sur son chemin chaotique et de moins en moins "humain" . En vérité, je ne pense qu'à deux pays dans ce rôle d' "éclaireur" : à la France et à l'Inde. Et je m'adresse à vous, je ne sais pourquoi. J'avais un jeune frère que j'aimais beaucoup, une rare intelligence et une finesse de coeur — à lui, j'aurais écrit. Il s'est suicidé. C'est le suicide de notre espèce que je regarde. J'ai, moi-même, bien failli me suicider après avoir traversé l'horreur des camps de concentration. C'est pourquoi je comprends, si profondément. C'est pourquoi j'ai frappé à tant de portes, et aux miennes, d'abord, pour savoir ce qu'il y avait dans ce ventre de l'Homme, dans ces millénaires. J'aurais pu disparaître joyeusement dans la forêt vierge, comme un rebelle de plus — mais c'était TOUT l'homme qui me sautait à la gorge, comme si cette Négation même, survécue, me donnait à la fois une responsabilité, un peu terrifiante, vis-à-vis de moi-même, et un droit de savoir — ou de mourir. Comme une suprême question vivante devant la suprême négation. On ne peut pas dire "j'ai trouvé" , mais on peut dire "j'ai marché" — et je continue, je continuerai jusqu'à ce que cette mort hideuse ait livré son secret plein et entier, son Tunnel secret sur autre chose, ou alors on reste sur la vieille horreur jamais dénouée, et on recommence. Mais il n'y a plus le temps de "recommencer" , et n'est-ce pas le moment même de trouver le Secret de la vie — et de l'Homme et de ces millénaires de peine — dans ce qui fut toujours sa Négation, la Mort, et parce que, jamais résolue, jamais affrontée, cette Négation même nous a voués à une fausse vie et à de faux moyens de vivre. Les Égyptiens aussi avaient cherché, mais ils se sont servis de leurs découvertes pour pactiser avec la Mort — c'est ce qu'ont fait toutes les religions après eux, heureux s'ils n'ont pas fait un commerce de leurs découvertes. C'est ce que notre "Science" a fait, en plus sordide, alors qu'elle avait tous les moyens de creuser le "tunnel" un peu plus loin — il lui manquait une autre dimension, bien que l'honnêteté ne lui ait pas manqué. Alors… alors nous débarquons dans un univers encore plus hideux où de grotesques acides désoxyribonucléiques ont singé les secrets de la vie, et nous ont dispensés, une fois de plus, d'aller voir plus loin — Molière et ses clystères avait plus de sens et plus d'intelligence humaine. **************************** Lettre d'un insoumis . Mon rêve, et je veux y croire en dépit de toutes les apparences, c'est de réconcilier un jour l'aventure extérieure et l'aventure intérieure, que tout soit un même sourire, une même joie, un grand jaillissement spontané. Satprem. [… ] ttres. Html.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


270456
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages