Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'oms évite la question des séquences ukrainiennes lors d'une conférence de presse.

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 146 lectures | ratingStar_277037_1ratingStar_277037_2ratingStar_277037_3ratingStar_277037_4
. Pourquoi tout comme les médias et l'OMS, vous évitez volontairement de parler de la mutation du virus H1N1 qui continue de tuer en Ukraine et commence à déboder les frontières mon cher VraiLoon ? L'OMS évite la question des séquences ukrainiennes lors d'une conférence de presse. Traduction en français par Lyro, Zonegrippeaviaire. "WHO Evades Ukraine Sequence Questions at News Conference" 15 novembre 2009 à 12h23 | Par Dr Henry Niman | Recombinomics. Phil Serafino, Bloomberg : Dr Shindo… J'ai une seconde question également, qui pourrait ne pas être de votre domaine d'expertise. Avez-vous entendu parlé de quoi que ce soit à propos de mutations du virus, ou celui-ci a-t-il changé ? Observons-nous quoi que ce soit de différent [présentement], à comparé à ce qu'il était il y a quelques mois de cela ? Dr Shindo : Eh bien, je peux répondre à cette question en premier. Le virus est remarquablement stable. Il n'a pas changé… Joseph : Je m'appelle Joseph de Kuala Lumpur - Je travaille pour Sun Media… Je voudrais simplement demander si oui ou non quelque mineure mutation que ce soit, même une quelconque variante de dérive, a été observée jusqu'à présent. Dr Shindo : Incroyablement, ce virus est très stable. Les virologues affirment ceci en partie en raison du manque d'immunité pré-existante dans la population, alors ce virus n'a pas muté pour échapper à l'immunité des gens. Il est donc assez stable. Les commentaires ci-dessus proviennent du bulletin de jeudi de l'OMS, annonçant de nouvelles recommandations concernant l'utilisation des antiviraux pour traiter le H1N1 pandémique. Les deux questions mentionnées ci-dessus proviennent de journalistes qui sont à la recherche de changements mineurs dans le H1N1 en général, et dans les séquences ukrainiennes en particulier. Il y a une semaine, Keiji Fukuda a prononcé certains commentaires généraux à propos des séquences, mentionnant que l'analyse finale prendrait "probablement quelques jours" [avant d'être disponible], et qu'il n'était survenu aucune "grande mutation". Cependant, les "grandes mutations" font seulement référence au réassortiment, et il y a eu des exemples de grandes mutations attribuables au réassortiment. Toutes les séquences rapportées jusqu'à maintenant comportent la même constellation originale de gènes d'influenza ; un humain, PB1; deux aviaires (PA et PB2) ; et sept porcins (Amérique du Nord et Eurasien). Deux journalistes ont posé des questions à propos de "petites" mutations, telles que les mutations de dérive [drift mutations], ou celles affectant le domaine de liaison du récepteur. Les changements séquentiels au domaine de liaison du récepteur sont déjà publiés. La position (225) est d'intérêt puisque [cela] a déjà été associé avec la propagation et la domination de la résistance à l'amantadine (S31N) dans le H3N2 de la grippe saisonnière. Le changement particulier D225N a été rapporté dans deux séquences provenant de New York, de même que dans deux séquences de Sau Paulo, dont les deux provenaient de tissus nécrosés de cas mortels de H1N1. Par ailleurs, le même changement de position a été observé dans de l'influenza pandémique de 1918, D225G. Ce changement a également été rapporté dans les poumons de deux autres patients qui sont morts à Sau Paulo. De plus, un troisième changement à cette position (D225E) a été observé dans des séquences résistantes au Tamiflu identifiées à Hong ***** d'un voyageur de San Francisco, qui n'avait pas été traité avec du Tamiflu. Ce polymorphisme est répandu et fréquemment rapporté chez des patients provenant d'Espagne. Ainsi, les questions portant sur les changements mineurs dans des séquences se sont concentrées sur de petits changements mineurs, mais les réponses à ces questions se sont avérées ne consister qu'en des commentaires généraux à propos de la stabilité du virus, et n'ont pas abordé les changements spécifiques survenus dans les séquences de l'Ukraine. L'incapacité de l'OMS à publier les séquences de Mill Hill, ou même à commenter à propos de la présence ou de l'absence de tels changements spécifiques, soulève des préoccupations. … (…) … La publication des séquences provenant d'Ukraine est depuis longtemps en retard. Source : .
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


277037
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages