Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'urbanisation, une peste

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 132 lectures | ratingStar_260367_1ratingStar_260367_2ratingStar_260367_3ratingStar_260367_4
Ouest France, ce matin : Les agriculteurs dénoncent l'urbanisation, notamment par le fameux pavillon individuel. Ce ne sont pas les premiers, l'IFEN l'a fait il y a quelques années en précisant que si l'on continue comme le rythme actuel, la France sera entièrement urbanisée dans 160 ans ! Mais qu'est ce qui change ? RIEN DE RIEN !!!!! - on continue à se réjouir du nombre élevés de bébés, mais faudra bien les loger. - on continue de se réjouir du nombre de plus en plus élevés de personnes agées, mais faut bien se rendre compte que cela a pour conséquence la baisse du nombre d'habitants par foyer, donc le besoin toujours plus pressants de logements. Je ne dis pas de les tuer, mais cesser de se réjouir du prolongement de l'espérance de vie sans réclamer d'autre part une dénatalité et une décroissance (notamment de nos besoins en logements -pas de résidence secondaire autorisée par exemple - vacances en camping, chez l'habitant ou chez la famille et non en hôtel). - les maires, conseillers généraux et régionaux cherchent à 90% toujours plus d'habitants et se désolent de petites baisses. Pour cela, ils se lancent dans de nombreux programmes de logements NEUFS et d'installations d'entreprises par de NOUVELLES zones d'activités ou leur extension (et non pas la réhabilitation d'anciens logements, de friches industrielles, de bâtiments vides). Ils construisent toujours de nouveaux équipements (terrains de sports, piscines, parkings,…) pour répondre à cette augmentation de la population en en abandonnant parfois les anciens. - les industries ne s'installent par sur les anciennes friches industrielles, mais demandent et réalisent de nouvelles constructions. - on réalise toujours autant de routes, autoroutes, aéroports,… comme si il n'y en avait pas assez. On réalise toujours de nouvelles infrastructures (les lignes TGV) mais pas sur les territoires urbanisés, non, sur les espaces agricoles et / ou forestiers. Pourquoi pas pour le TGV et les gares les construire sur les autoroutes et les petits aéroports comme Toulouse, Strasbourg, Chambéry,… (en supprimant ces dernierès infrastructures car on pourrait facilement s'en passer en changeant l'économie - économie locale, télétravail, vacances en train avec location de voiture sur place, trains et bateaux pour déplacements internationaux). Il est hallucinant de voir le nombres de constructions neuves et le nombre d'espaces urbains abandonnés (friches industrielles et artisanales, maisons et immeubles inoccupés, anciennes voies ferrées) Ok ces espaces peuvent parfois abriter une faune spécifique (chauves souris, plantes pionnières,…) mais les côtés néfastes des nouvelles constructions sont plus importants je pense (barrières écologiques, agriculture de plus en plus intensive, disparition de prairies,…). Surtout que réhabiliter ces espaces ne signifierait pas forcément condamner cette faune en aménageant les constructions existantes (églises, greniers,…) et les parcs urbains (laisser pour les plus grands d'entre eux un espace interdit au public pour la faune et la flore indigène). Ensuite avec une baisse de la population nécessaire pour notre survie durable et la décroissance matérielle, on retrouverait de toute manière de nombreux espaces urbains abandonnés .
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


260367
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages