Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'usure et les petits branleurs.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 31/01/11 | Mis en ligne le 15/04/12
Mail  
| 129 lectures | ratingStar_241898_1ratingStar_241898_2ratingStar_241898_3ratingStar_241898_4
Je ne souhaite recevoir rien de spécial, juste que cet endroit s'appelle "baisse du désir" et que je trouvais pertinent de souligner que de temps en temps, cette baisse peut être liée à des troubles extérieurs. Maintenant, pour ce qui est du Caliméro, je vais te répondre un peu vertement, mais ce coup du Caliméro, on me l'a déjà fait, et ça, c'est un manque de respect, pas plus. Cela veut dire que tu me poses en pauvre poussin qui piaule et que toi, tu te mets au-dessus, en position de juger. Tu veux me juger ? Te gêne pas, mais enlève les gros sabots, parce que là, je te vois venir de loin. Ma compagne, je ne l'aime pas ? Tu es dans ma tête, peut-être ? Tu as un scanner longue distance ? Les martiens t'ont prêté des outils d'une technologie avancée pour voir dans ma tête, alors que tu ne sais pas seulement qui je suis ? Et mon histoire, tu la connais ? Non. De plus, j'ai précisé au début que j'ai essayé de mettre le holà avec les gamins, ça s'est soldé par un désastre, parce qu'ils sont comme leur père, no limit, incapables de se contrôler. J'ai essayé de l'aider, elle est la première à dire qu'on n'y peut rien, qu'il faut attendre, que plus tard ils s'en iront, etc. Elle n'attend que ça, qu'ils se barrent. C'est la triste vérité. J'y peux quoi, moi ? ? ? Maintenant, dernière confidence : si tu veux continuer à croire que je suis un gros con, ou quoi que ce soit, ne te gêne surtout pas : si tu savais comme je m'en fous… Le jugement des autres, j'ai déjà donné, dans les grandes largeurs, je suis archi blindé, pire qu'un T34. Je ne sais pas qui tu es, tu es juste un pseudo, tu ne fais pas partie de ma vie, tu n'es qu'une suite de caractères sur un écran, pense ce que tu veux, de moi, de ceci, de cela, du pape, je m'en cogne que tu n'as pas idée. Tu sais quoi ? Ce que tu me balances ou rien, c'est pareil. Parce que là, tu ne réagis pas à la réalité de ce que je dis, tu projettes à tours de bras, je ne sais en fonction de quoi, sans doute tes rancunes personnelles, tu interprètes et je pourrais répondre ceci ou cela, c'est mort, c'est comme si je pissais dans un violon, laisse tomber, maintenant ton opinion est faite. Ce n'est pas à moi que tu t'adresses, mais à un homme fantasmé, incarnation, cristallisation de tout ce que tu trouves détestable. Et tu te pavanes avec ta petite opinion, comme un pavois que tu agites stérilement, dans le vide. Noble et belle opinion. Tu as raison, défends la veuve et l'orphelin, rejoue-nous Donc Quichotte et Jean Valjean, brandis tes convictions, tes opinions… Ton opinion, n'est qu'un ramassis de clichés, je m'en fous. Garde-la et carre-toi la bien profond, chérie. M'en fous de toi, c'est ELLE qui compte, et pas tes jugements à distance. Va donc astiquer ta boule de cristal, miss psycho à la noix. Et va donc tâcher de comprendre pourquoi tu plaques sur ce qui se passe autour ta lecture des choses, pourquoi tu avances tête baissée, comme une mule à qui on a mis des oeillères. Pour bien te montrer à quel point je m'en fous, je ne prendrai même pas la peine de lire ton éventuelle réponse. Ni celles qui viendront sur ce post. Après tout, ça change quoi à ma vie, et à mon problème ? Les petits branleurs, faudra faire avec un bon moment, et voilà tout. Qu'est-ce que ça changerait, si j'allais m'installer chez elle ? D'abord elle ne voudrait jamais, parce que ça se passerait mal. Moi, les gamins qui manquent de respect, ça ne passe pas du tout, et les siens, c'est des tarés, ils ne comprennent rien. Le petit dernier c'est un fumier, un manipulateur pervers, il adore foutre la merde, pousser les gens à bout, après il ricane, narquois, ravi. Des fois, il la rend folle au moment de partir, invente des trucs débiles, il lui faut ceci, cela, il adore la mettre en retard, et quand elle pète les plombs et lui fout enfin une mandale, ça le fait rire. Elle a des problèmes d'autorité, et lui c'est un vicelard qui l'a bien compris. Tu veux faire quoi avec des gens pareils ? Non, je ne peux pas vivre avec elle, je pèterais les plombs et ça foutrait la merde entre nous. Elle le sait, et elle n'attend qu'une chose : que ses petits chéris aillent faire leur vie ailleurs. Et moi, en attendant, je vais faire la mienne, sans tes conseils avisés, mère Thérésa de mes deux. Adios. Ubik. PS : et si tu veux te plaindre aux modérateurs, ne te gêne pas. Dans le pire des cas, ils me vireraient, et alors ? On peut très bien vivre sans les forums psycho, ça n'est pas un problème.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


241898
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages