Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

La colère synonyme d'autodestruction?

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr
Mail  
| 186 lectures | ratingStar_260116_1ratingStar_260116_2ratingStar_260116_3ratingStar_260116_4
Vraiment excellent ce passage !!! Je le note dans mes pensées tiens !! Une des seules chose qui peut m'énerver, c'est un préjugé d'un de mes proches sur moi même. Mais je n'avais jamais pensé que ça pouvait provenir d'une possible culpabilité à ne pas avoir réussi à transmettre qui j'étais à ce proche. (Je pense surtout à mes parents d'ailleurs, qui sont à peu de choses près les seules personnes à arriver à m'énerver vraiment). Les autres cas peuvent aussi se résumer à des cas qui révèlent une incapacité de ma part à transmettre une idée. Pas à convaincre, ça je m'en fou en général, mais à la faire comprendre, dans les cas précis où j'ai fais des efforts pour le faire. Ou à transmettre un sentiments ou une émotions (quoi que dans ce dernier cas, c'est pas vraiment une colère, c'est une frustration qui se manifeste en agressivité. La plupart du temps, que je ne manifeste pas face à la personne en question mais quand je suis seul, plus tard.). Bref, une incapacité à transmètre quelque chose de moi. J'avais jamais pensé à ça, mais ça correspond bien à ce que je suis et à mon "conditionnement". Le reste ne m'énerve pas, et je passe souvent pour quelqu'un d'extrèmement cool, mais c'est marrant parce que les quelques points que tu soulève font précisément partit des choses que je supporte parfaitement bien. Par exemple, je n'ai rien à perdre. J'accepte très bien de ne pas maitriser des évènements ou le comportement des gens. Et j'admets très facilement mes propres erreurs. Pour le côté auto-destruction de la colère, je ne suis pas sûr par contre. É mon avis, l'auto-destruction est surtout la conséquence d'une colère qu'on n'a pas extériorisé. Ça fini en auto-destruction parce que le manque de notre pulsion d'agressivité n'a pas été comblé, elle se comble donc directement sur nous même. Dans mon "modèle psychologique", on a 4 pulsions. Les pulsions vitales (boire manger dormir) , les pulsions sexuelles, les pulsions d'agressivité (soit contre les autres, sois contre sois-même) et la pulsion d'égo (se sentir important). La "sublimation" étant pour moi le comblement d'une pulsion par une autre. La colère serait alors le comblement d'un manque de la pulsion d'égo par la pulsion d'agressivité. Selon tes explication, ce manque dans la pulsion d'égo (se sentir important) aurait pour cause la preuve d'une de nos erreurs, la constatation d'un manque de maîtrise sur notre environnement, ou la perte de quelque chose d'important pour nous (ce qui revient à un manque de maîtrise sur notre environnement).
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


260116
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages