Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

La constitution europeenne?

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados - 02/04/10 | Mis en ligne le 04/05/12
Mail  
| 129 lectures | ratingStar_250556_1ratingStar_250556_2ratingStar_250556_3ratingStar_250556_4
On a eu une discussion au lycée sur le sujet, je trouve le point de vue de mon prof intéressant. Il pense (sachant qu'un prof doit rester neutre le plus possible) que les français dans leur majorité n'ont en fait pas "lu" le texte, la constitution. S'ils ont voté "non", pour la grande majorité, c'est qu'ils se sont servi de ce référendum pour s'exprimer sur un tas d'autres sujets : "non" à Chirac et à sa politique, "non" à l'entrée de la Turquie dans l'Europe (le Front National à l'époque faisait croire que la constitution était favorable à son entrée, ce qui est un non-sens total, c'est pas le genre de chose qui a sa place dans une constitution) , et pour l'extrême-gauche "non" au libéralisme. Pour eux, il suffisait de voter non pour pouvoir ensuite, lorsque l'Europe revisitera la constitution, faire pression pour introduire un volet social plus conséquent dans une future constitution européenne qu'ils auraient validés. En fait, je pense que les français ont peur des pays comme l'Angleterre, ultra-libéraux, qui veulent le moins de protection sociale garantie par l'Europe (en économie on parle de théorie du Moins Disant, ça s'applique à d'autres dimensions bien sûr). Enfin, le "non" à l'Europe, c'est aussi parce que les français ne se sentent pas européen. J'ai fait ma JAPD récemment (aha) ; question qui tue "Vous sentez vous citoyens européens et citoyens français ? ", la moitié a esquivé le terme "européen" en dirigeant la question vers une sorte de débat sur l'identité nationale (oklol) , et un quart a dit "Non, je comprends rien à l'Europe, on nous dit rien c'est trop loin", en gros. (le quart restant fermant sa gueule) C'était certes pas un débat de haut niveau (animé par des beaufs de militaires) , mais ça montre que même à 17 ans on a pas foi en l'Europe, qu'on s'en fout parce qu'on essaie pas de nous concerner, parce qu'on parle plus de Sarkozy que de Barroso (qui doit être le seul représentant de l'Europe médiatique) donc comment nous faire croire à une Europe Fédérale quand on est trop fiers d'être français (eh oui) et de notre Etat Nation ? D'autre part les programmes d'échanges comme Erasmus (y a un équivalent pour les profs d'ailleurs) , s'ils sont efficaces, n'enthousiasment pas tant de personne qu'on pourrait le croire, donc la liberté de circulation sur l'espace Schengen concrètement on la vit pas vraiment, à part si on habite près d'une frontière, mais on ne se sent pas solidaire des autres européens, à mon avis. Enfin, je trouve que le point le plus important, c'est notre attachement indubitable à notre Etat Nation (l'élection présidentielle connaît la plus faible abstention, c'est pas pour rien) , à notre Histoire singulière (à part à l'époque de l'empire romain, on a toujours joué notre partie en solo). On ne veut pas dépendre d'une autorité plus large, égocentriques que nous sommes.
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


250556
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages