Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

La fin d'une "amitié", j'ai peur

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 02/10/11 | Mis en ligne le 19/05/12
Mail  
| 98 lectures | ratingStar_256809_1ratingStar_256809_2ratingStar_256809_3ratingStar_256809_4
Je repond à ce post parce que je m'identifie dans cette situation. Voilà… À 14 ans j'ai eu mon premier petit copain. 4 mois après il m'a plaqué du à je crois une relation à distance (j'étais en France lui au Portugal. Nous nous voyions qu'au vacances scolaires). Mais ce n'a pas été lui qui m'a dit "je te quitte" : ma cousine un soir m'a appelé pour me dire "j'ai vu ton copain dans la rue main dans la main avec une fille". Inutile de dire que j'ai été terriblement bouleversé au point de ne plus savoir où j'en étais. Durant 3 ans nous ne nous sommes plus parlé. Puis un jour (je ne sais pas qui a recommencé à parler avec l'autre) on s'est reparlé. Depuis ce temps-là nous étions très proches. Cette relation (amicale) a duré huit ans. J'étais bien avec lui. On adorait être ensemble. Sauf que… nous étions proches, trop proches je pense pour une simple relation amicale. Quand j'ai su, par ma cousine, qu'il avait une petite copine j'ai été jalouse à un très haut point. Mais réciproquement à chaque fois que j'étais avec quelqu'un il me disait "j'ai peur de te perdre". Personnellement, je pense que notre relation était dans un sens unique, je m'explique ; à chaque fois que j'allais au Portugal c'était tout le temps à moi de dire "j'ai envie de te voir" et tout le temps à moi de l'inviter chez moi. Il ne m'a jamais invité chez lui. Pas une seule fois. Il dormait chez moi, des fois. À chaque fois que je l'invitais et qu'il venait chez moi je me mettais à stresser (à peu près une heure avant qu'il arrive). S'il mangeais chez moi je ne pouvais rien avaler. Et je vomissais quasiment à chaque fois. À chaque fois qu'il ne me répondais pas à mes sms je stressais je me disais "est ce qu'il est faché avec moi ? "etc… Ma vie tournait autour de lui (je m'en rend compte maintenant) je ne pouvais m'empecher de penser "qu'est ce qu'il fait ? Avec qui ? Où est-il ? " juste un exemple : j'arrive au Portugal, je monte dans le taxi, j'entends une radio et la première pensée qui me vient à l'esprit "est-ce qu'il est en train d'écouter CETTE radio ? " ou autrement quand j'allais par exemple en vacances ou à un quelconque évenement je pensais comme ça " Qu'est ce qu'il aurait fait dans ce genre de situation ? " "comment aurait-il fait ça ? " ou alor j'étais méchante et cela donnait "il ne pourra pas voir ça". C'était une relation ambigue pour moi. Je m'en rends compte maintenant mais je le poussais dans ses retranchements, je m'explique ; je le poussais à me donner la main, à me faire des calins, à me prendre dans les bras. Et au fur et à mesure des années toutes ces attitudes sont devenues des automatismes ; à chaque fois qu'il venait chez moi il m'embrassait sur les deux joues me prennait dans les bras voulait des calins. Jusqu'au jour où on s'est fait des massages. Rien d'exceptionnel mais bon… on était allongés coté à coté et durant ce temps la il a eu un geste que j'ai percue comme deplace. Il a mi la main a l'intérieur de la manche de mon t-shirt. Cette relation me faisait souffrir. Surtout qu'il était (et est toujours) avec sa copine depuis trois ans. Cette relation me faisait souffrir à un point tel que au début de ces vacances d'été (2011) je ne mangeais vraiment plus (indépendamment s'il était présent ou pas) , je me réveillais tous les jours stréssée, je voyais tout en noir et n'avais plus goût à rien. J'en avais marre que tout le monde se mele de ma relation avec lui. J'ai décidé de lui envoyer un sms "j'ai besoin de m'éloigner de toi. Je ne sais pas si ça va être pour un temps ou pour toujours." Il m'a répondu (je ne me souvien que de la fin de son message) " si tu me siffles je ne reviendrais plus je ne suis pas un jouet." Mes cousins sont venus nous voir pendant 15 jours et là j'étais plus radieuse. Pour m'aider aussi, je me suis fait initiée au Reiki. Cela m'a énormément aidé. Le reiki m'a appris à voir mes besoins réels, à m'occuper davantage de moi, à prendre plus conscience de moi, à me recentrer en moi-même. Même s'il m'avait envoyé ce message (voir plus haut) il continuait à m'envoyer des messages et moi, contrairement à toutes ces années, je ne faisais que lui répondre (pas comme avant où je lui envoyais sans cesse des messages). En aout, après mon initiation, je suis allée chez ma cousine pendant deux semaines et je l'ai prévenu que je n'aurais pas mon portable avec moi. Quand je suis revenue à la maison à la fin de la première semaine j'avais un sms de lui, il s'inquiétait (preuve qu'il n'avait pas prit en compte le fait que je lui avais DIT que je ne serais pas joignable) , à la fin de la deuxième semaine je n'avais pas des messages. Ensuite je suis revenue en France et depuis lors je tiens, je ne lui envoi pas de messages, lui non plus. J'ai effacé son numéro (au cas où j'aurais été tentée) de mon portable et du portable de tous les memebres de ma famille, j'ai effacé plus de 200 photos de mon ordinateur où il apparaissait (j'en ai encore au moins 100). Pendant ces vacances je me suis aussi rendue compte qu'il prenait pour acquis sa condition au sein de ma famille. Par exemple, je l'ai invité une fois et puis au cours de la soirée, j´'étais avec ma mère et lui puis il nous dit au cours de la conversation qu'il avait préparé ses affaires pour dormir ici. Ma mère bien entendu tout de suite dit oui tu peux rester. Ce que je veux dire c'est que je ne l'avais pas invité pour dormir, il s'est invité tout seul.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


256809
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages