Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

La meilleure élève dénonce l'enseignement scolaire dans son discours

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados - 07/09/10 | Mis en ligne le 03/05/12
Mail  
| 124 lectures | ratingStar_249897_1ratingStar_249897_2ratingStar_249897_3ratingStar_249897_4
On a pas de cérémonie à la fin de l'année, où on peut parler "librement".Du moins, je viens du lycée, où "on la ferme, et on se plie aux lois imposés",du coup, les discours, c'est dehors… Sinon… en gros elle dénonce le fait qu'elle a fait le travail machinalement. Mais je ne suis pas d'accord avec elle sur quelques points. Ce n'est pas forcément la faute du système educatif. Certes, on lui demande d'exceller dans le plus de matières possible, mais c'est à elle d'essayer de s'orienter, de prendre du recul sur la situation, et de ne pas "subir cet endoctrinement à la lettre".L'éducation l'apprend, dans quel monde elle vit, la "cultive",et lui montre les differents voies qu'elle peut emprunter, dans la vie banale. MAIS, RIEN ne lui impose cette voie, t c'est à elel de se remettre en question. Que devrait faire l'éducation, pour régler ce problème ? Faire "aimer" les cours ? Elle n'était pas assez souple dans la compréhension de l'apprentissage alors… Les diplomes, examens, écoles… c'est mis en place pour faire fonctionner le pays autrement qu'avec l'agriculture, et la guerre. Biensur, on attend de nous, notre entrée au marché du travail, pour remplir tous les postes possibles et imaginables, et l'éducation, et les examens également là pour donner un avant gout de ce qui peut nous attendre… et le choix en revient à nous. Pour régler ce problème, faudrait alors faire des sortes de cours d'orientation… obligatoires et individuels. Elle parle d'endoctrinement, elle a raison, et il est nécessaire… (pour les démocrates en fureur, pas de commentaires s'il vous plaît…). Mais encore un point important, sur lequel je ne suis pas tout a fait d'accord avec elle : Je rappelerais quand même, que le travail est censé de rendre la personne plus libre, selon les thèses de Marx et de Hegel. Et je les rejoins. L'education te donne une opportunité justement, de fuir l'ignorence, et donc l'esclavage dont elle parle, car tout simplement l'education permet d'exceller dans un domaine précis. Avec le temps, un certain recul et une "planification",tu ne deviens pas l'esclave, mais celui qui dirige les "esclaves",soit un dirigeant, le maitre de la passion. Et tu peux choisir d'exercer cette passion pour ne cause que tu définis "juste".Il s'agit de devenir créateur, et, pourquoi pas, pour soit même… c'est une façon de devenir indépendent de tout système, ou toute doctrine… Oui, ça, c'est la terrible véritée, pas toujours facile à entendre… et le problème, c'est qu'il faut vivre avec, et se battre, sinon, on stagne… Bref, je n'ai pas tout lu, mais le problème est clair : elle, comme beaucoup d'autres d'ailleurs, réalisent tard qu'ils ne sont pas obligés d'obeir à la doctrine ou le système imposé. C'est peut être également le rôle des parents d'enseigner ça aux enfans, car ça fait partie de l'éducation, mais encore, faut t'il qu'ils aient assez de recul eux mêmes… ou alors, peut être, à travers l'histoire, qu'on apprends ça… ce fut mon cas je pense, quand je n'avais que des livres retraçant 6000 ans de l'histoire humane. Oui, c'est l'histoire qui nous apprends le plus sur notre monde… surtout si on la prends avec le recul, car on voit les erreurs de l'humanité, et les differents systèmes que les humains ont élaboré au cours es siècles, en commençant par la tyranie, et finissant par la démocratie. Mais un apprentissage bête ne menera à rien. Il faut toujours "trancher", prendre avec du recul les situations, ne jamais définir "le bien" et "le mal" (quoique, pour certains régimes…). Et pour ça, faut un bon proff par contre… pas celui qui te dicte "en 1914,la guere commença, en 1918,ce fut la fin de la guerre",d'un ton monotonne et ininteressé. Pour finir, je dirais quand même une chose : mon beau père, m'a toujours exigé un 13/20 lors de mes études, de moyenne générale minimale. C'est ce que j'ai toujours essayé de faire, mais que pour le satisfaire… jamais pour moi, ou les autres. La note générale ne signifiait rien. Ça reste qu'une note… générale… mon réel but à moi, était justement de trouver une cause, ou même, un but dans la vie. Pas facile … mais c'st sur quoi on doit constament se questioner, et dès le plus jeune age, car, pour nous mêmes alors, on ne serai pas esclaves, mais les pièces, ou les maitres, d'un projet… Bon, je suppose que personne est arrivé à me lire entièrement, que la plupart a abandonné à la 2eme ligne, et que le reste s'est endormi vers le milieu … je vous comprends !
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


249897
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages