Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

La suisse va t'elle expulser les etrangers criminels?

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 06/12/10 | Mis en ligne le 21/04/12
Mail  
| 172 lectures | ratingStar_244631_1ratingStar_244631_2ratingStar_244631_3ratingStar_244631_4
Cher Galadria, permettez-moi de vous présenter mes excuses, je n'avais aucune intention de vous blesser en parlant de populisme. Cela dit, je vous encourage à regarder ce dont il s'agit. Une brève lecture de la définition proposée par Wikipédia vous indiquera qu'il s'agit, dans l'acception usitée en référence au XIXème siècle, d'un mouvement prônant le renversement des élites (au profit de qui ? Devinez !) et ne favorisant pas l'éducation et l'instruction populaire. Par ailleurs, vous faites référence aux racines russes du mouvement, le même article prétend que le mouvement en question a fini en société secrète recourant fréquemment à la violence et l'assassinat. Vous conviendrez qu'il y a meilleures fréquentations. Je tentais donc (maladroitement semble-t-il) d'opposer "populaire" et "populiste" . Je ne fais pas partie des élites, j'ai grandi en cité ouvrière (en Suisse certes) mais je pense qu'avec un grand pouvoir vient une grande responsabilité. Ce pouvoir c'est le droit de vote, cette responsabilité devrait être de s'informer aussi objectivement que possible et je ne crois pas que la lecture exclusive de "L'Equipe" (au demeurant tout aussi respectable que divertissante et instructive) constitue une base suffisante pour juger de l'opportunité du développement d'une industrie nucléaire ou de la nécessité d'une loi renvoyant systématiquement les étrangers criminels. Désigner "l'autre" à la vindicte populaire ne me paraît ni constructif, ni judicieux mais aussi passablement lâche. Par ailleurs, il est dommage que contrairement à ce que vous aviez initié d'une phrase, vous n'ayez pas continué votre propos sur les lois et les textes. Dans les "posts" précédents il est fait mention du vote suisse sur les minarets et du vote de la semaine dernière. Dans les deux cas il est intéressant de noter que le chemin suivi par les instigateurs des initiatives ait été un chemin tapageur et sensationnaliste. En effet, dans le cas des minarets, le même résultat aurait été atteint sans passer par la voie populaire en laissant simplement s'appliquer les différents textes communaux, cantonaux et autres règlements d'urbanisme. Cela n'aurait pas eu pour effet de braquer une partie de nos frères musulmans contre la Suisse tout en atteignant le même but. Utiliser l'équivalent du référendum constitutionnel ressemble donc beaucoup à l'emploi d'un canon pour tuer les mouches. D'autant qu'on ne peut pas dire, à mon sens (mais je peux me tromper) que l'Islam suisse représente une menace ou une gêne. Au contraire, selon mon expérience, les musulmans en Suisse sont beaucoup mieux intégrés et infiniment moins communautarisés que dans d'autres pays. Dans le cas de l'expulsion des "criminels" , je reconnais que le débat est ouvert et que vos arguments font preuve d'une réelle pertinence. J'y apporterai deux bémols. D'une part, l'expulsion et question ne punirait pas que l'auteur du crime car sa famille dépendante la subirait aussi, si j'ai bien compris. Or, il ne me semble pas juste de faire peser sur des enfants ou un (e) conjoint (e) le poids d'une faute dont ils sont innocents (d'autant que j'imagine assez peu que les pays d'origine soient des paradis sur terre). D'autre part, l'expulsion interviendrait à l'issue de la peine privative de liberté. Or, notre système judiciaire est bâti sur l'idée qu'une fois sa peine purgée, le délinquant doit pouvoir se réinsérer dans la société (je conviendrai volontiers qu'il ne s'agit souvent là que d'un v¿u pieu). Seulement, si l'on renvoie cette personne dans son pays d'origine (dont j'ai postulé plus haut que la vie y était plus difficile) , il y a peu de chance qu'elle parvienne à se réinsérer et obtienne cette fameuse seconde chance. D'une manière ou d'une autre, l'automaticité de cette mesure me gène car elle tourne le dos à un pilier de nos systèmes judiciaires qui est la personnalisation des peines.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


244631
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages