Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

La terun seul pays

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 100 lectures | ratingStar_269093_1ratingStar_269093_2ratingStar_269093_3ratingStar_269093_4
Bonjour. Les gens ne s'entendent pas parce qu'il y a des frontières. Ceux qui n'ont rien haïssent ceux qui ont tout. Le principe de frontière, c'est comme si vous aviez un champ séparé en sa moitié par une clôture de barbelés, genre Auschwitz, vous voyez ? D"un côté, la terre est fertile et les gens bouffent comme des porcs. De l'autre côté, des squelettes humains crèvent la faim sous un soleil cruel et une terre stérile à force d'avoir été brûlée. Imaginez vous étant né (e) dans le deuxième côté, voyant chaque année et en permanence des touristes ventrus et souvent libidineux, crevant de pognon, avec des tas de choses qu'ils jugent essentielles alors que vous même n'avez même pas de quoi vous nourrir corrctement tous les jours… Les pays pauvres sont comme les déportés d'Auschwitch, qui regardent à travers le grillage électrifié du camp, les civils libres se promener devant leur nez, bien habillés, le teint bien frais, et qui, même, à l'occasion, lorsqu'ils passent en vélo devant le camp, balancent des cacahuètes pour rigoler. En 2006, j'avais proposé à une certaine mammyblue un certain nombre de thêmes de réflexion, dont, notamment : "Frontières et Misère". Je crois, en ce qui me concerne, qu'une seule chose doit motiver et animer l'humanité : que l'Internationale devienne le Genre Humain. Tant que nous aurons des frontières, nous nous ferons toujours front. Dans le mot "frontière", il y a déjà le mot "front". Comme à la guerre… Tant que nous aurons des frontières, nous ne serons jamais des êtres humains. Qui peut se targuer d'être un être humain à notre époque ? Surement pas nous, habitants des pays riches, qui sommes conscients intellectuellement de l'existence de la misère, mais sans réelle empathie. Sinon nous aurions exigé que la planète soit communautaire depuis longtemps. Surement pas les habitants des pays pauvres qui entretiennent des haines séculaires lièes à l'Histoire et à ces saloperies de religions, et qui n'ont qu'un seul objectif non déclaré officiellement, mais réel tous les jours : nous tuer en bousillant notre économie faite sur des marges bénéficiaires ditirambiques ou des spéculations totalement irresponsables. Avec en sous-main des petites guerres entretenues par ci par là pour consolider la division et la dispersion de l'humanité. Si nous ne nous allions pas tous ensembles, pour que notre monde devienne vraiment humain, nous continuerons, par mimétisme inter-générationnel à perpétuer la haine, la guerre et la misère. Or, la prochaine guerre sera aussi la "der des ders". Nous devons absolument, à mon sens, mettre en oeuvre une politique drastique et impitoyable de limitation des naissances, pour que notre surdémographie ne fasse pas l'objet des futures représailles de notre mère la Nature, qui est en train de reprendre ses droits… Nous devons baisser par nous mêmes notre surpopulation pour que la Nature ne nous impose plus jamais la juste vengeance qu'elle opère sur nous en ce moment, pour l'avoir trop saccagée… La richesse que les pays riches économiserons, en ne procréant plus, servira à faire vivre les pays pauvres, pour lesquels une réelle politique démographique doit être mise en place de toute urgence également. Nous sommes mille fois trop nombreux ! Limitons nous par nous mêmes en nombre. Si nous ne voulons pas que la Nature fasse elle même sa propre régulation qui, nous le savons, est impitoyable. Nous ne deviendrons humains que lorsque nous penserons "humain". Penser humain, Penser humain, Penser humain, avant tout. L'Humanité ne devrait pas avoir de frontières. Si t'es pas de mon pays, t'es fatalement un con absolument négligeable. (Réflexion inconsciente collective instantanée). Quand allons nous tous (je dis bien TOUS ! ) changer de mentalité et de façon d'envisager le monde, l'avenir, et surtout, le PLAISIR d'y participer et d'en faire partie ? Bien à vous. Enzowallycat.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


269093
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages