Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

La violence verbale

Témoignage d'internaute trouvé sur femmeactuelle
Mail  
| 237 lectures | ratingStar_261321_1ratingStar_261321_2ratingStar_261321_3ratingStar_261321_4
MERCI, MERCI, MERCI… je vous ai enfin trouvées… La violence verbale, ça je connais… Je la subis au quotidien de mon cher (en peines) et (pas très) tendre. J'ai failli y rester, pour de bon ! La violence verbale est presque comme un viol, on entre de force dans ta tête et plus rien ne sera plus jamais pareil… On se sent salies, exploitées, chosifiées… Cette dénigration perpétuelle te réduit une sorte de loque et si on ne se bat pas on deviens des morts-vivants. L'indifférence (qui va même jusqu'à la négation de ton corps physique, en se refusant à l'autre -vous voyez ce que je veux dire…) les égoïsmes, les mesquineries à la gomme, le mépris, "l'inécoute" qu'ils t'affichent te fait devenir transparente, on perd sa sève vitale… Le message paradoxale "viens, fiche le camp" qu'ils affectionnent, sème le trouble dans ta tête et on ne sait plus qui on est, on n'arrive plus à faire confiance à ce que l'on ressent, à ce que nos propres yeux, nos propres sens voyent. L'agression n'est pas actée réellement, mais on perçoit très nettement l'hostilité contre nous. Et les doutes qui te taraudent te conduisent presque à la folie… Moi j'ai eu la chance de tomber par hasard (?) sur le livre de Marie-France Hirigoyen "le harcelèment moral, la violence perverse au quotidien". Plein d'atres on suivi, notamment "le vampirisme au quotidien" de Gérard Lopez. Là enfin on déculpabilise et on souffle, on recommence à avoir envie de vivre et de se battre pour ne plus jamais, jamais se laisser détruire. Il faut aller consulter une comportamentaliste qui va t'aider à penser tes blessure, qui va t'aider à reconstruire ce qui à été anéanti. Personnellement je ne suis pas d'accord pour une psychanalyse car elle t'enfonce un peu plus dans la culpabilité "en quoi sommes-nous responsables de ce qui nous arrive ? " Eh bien non, non, et non… Ce sont des gens qui pansent leur narcissisme déficient en suçant notre bon narcissisme à nous, en nous volant notre bonne image de nous mêmes et en nous la rendant passablement (c'est un euphémisme !!! ) ammochée. Moi, j'ai enfin eu le courage de consulter, ça fait deux petits mois, mais grace à tous les auteurs, à tous les Forum sur les pervers narcissiques et le discours paradoxale (ou la doule injonction) , j'ai pu comprendre ce qui m'arrivait et je ne me suis plus jamais sentie seule à en crever. J'arrivemaintenant à affronter un peu lus sereinement ma thérapie ; et surtout : j'ai décidé de vivre ! Merci à toutes de m'avoir lue jusqu'ici, de m'avoir aidée à retrouver ce Forum. À toutes celles qui sont dans ma même situation où qui soupçonnent qu'il y a quelque chose qui ne colle pas : BON COURAGE, luttez, luttez, luttez. Vous valez mille, cent mille fois plus qu'eux. S'ils vous ont choisies c'est justement parce que vous aviez beaucoup à donner et eux beaucoup, beaucoup (trop) à prendre. Maintenant il s'agit de faire la paix avec soi-même. Très gros bisous Silviachiara.
  Lire la suite de la discussion sur femmeactuelle.fr


261321
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages