Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le manque de fer et ses symptomes

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 410 lectures | ratingStar_268534_1ratingStar_268534_2ratingStar_268534_3ratingStar_268534_4
Suite a différents problèmes de santé dans ma famille, notre médecin a fait des analyses sanguines. Nous manquions tous de fer, nous avons du être mis sous perfusion pour rétablir le taux. Nous avons vu aussi certains symptomes psychologiques disparaitre. Nous avons cherché longtemps ce qui se passait, notamment pour ma fille, qui avait une carence en fer probablement depuis de longues années (puberté). Fatigue intense, sensation d'épuisement, déprime, manque de concentration, paleur soudaine et extreme, souffle coupé, tachycardie. Nous sommes partis dans des directions d'ordre psychologiques pendant longtemps, psy en tout genre, coaching. Rien y faisait, ou si peu… Pour mon fils, irritabilité constante, agacement, douleur musculaire de temps en temps… pédopsychiatre qu'il a fini par ne plus vouloir aller voir. Pour moi souffle coupé, difficulté respiratoire, fatigue intense voir épuisement par moment et infections urinaires a répétition. Il y a une année nous avons changé de médecin (la mienne ne travaillant plus, mes enfants devenant trop grands pour aller chez leur pédiatre. Au fur et a mesure des rencontres, notre nouvelle médecin a décidé de faire des analyses sanguines pour ma fille (avait laché ses études, pourtant brillante, sans gout de l'effort etc etc) c'est la que nous nous sommes aperçus d'une grosse carence en fer. Elle a continué pour mon fils, le résultat fut identique. Elle a continué par moi dernièrement et idem… J'ai vu ma fille en quelques semaines, reprendre gout a la vie, retrouver un teint de peche, avoir envie de faire plein de choses, retrouver ce qui l'interesse dans la vie… Un changement radical s'est opéré. Elle souffrait depuis 4 ans d'une carence en fer. J'ai vu mon fils se mettre a discuter, se raisonner beaucoup plus rapidement, cesser d'être agacé, tendu a moindre mot. Pour moi la perfusion est en attente. Nous mangeons très peu de viande, et encore moins de viande rouge, c'est pas vraiment un choix délibéré consciemment en tout cas… même si j'ai été végétarienne plus jeune, cela a surement eu un impact sur notre alimentation malgré tout, même si depuis la naissance de mes enfants nous avons recommencé a manger de la viande régulièrement. Il semblerait que les carences en fer soient fréquentes, c'est le pourquoi de mon post. Elles peuvent provoquerune multitude de symptomes qu'on a de la peine a imaginer : Quelques uns : Outre la fatigue et le manque d'énergie, il peut y avoir une pâleur de la peau, des gencives, des lits des ongles et de l'intérieur des paupières. À la longue, si l'anémie est suffisamment grave, les battements du coeur peuvent s'accélérer (tachycardie) et devenir perceptibles. Les autres symptômes de l'anémie ferriprive peuvent inclure : Un besoin irrésistible de manger certaines substances inhabituelles. Un essoufflement. Une faiblesse. Une glossite (langue douloureuse). Une hypotension artérielle (en particulier lorsque la personne passe de la position couchée ou assise à la position debout). Une irritabilité. Des maux de tête. Des ongles fragiles. Une perte d'appétit (surtout chez les enfants). De l'épuisement. De la dépression (liée a la fatigue constante et pour finir au désinteret). Une secheresse de la peau. Des douleurs articulaires. Etc etc etc… Un site qui a l'air assez sérieux sur le sujet : [… ] ase_id=274. Les femmes sont souvent beaucoup plus susceptibles d'avoir une carence en fer bien sur. Il faut savoir pour les végétariens qu'il est possible de manger autre chose que de la viande rouge, mais il faut faire extremement attention car le fer trouvé dans les végétaux s'assimile moins aisément mais surtout est vite balayé si on prend autre chose en même temps, comme un thé noir, un café, du cacao mais plein d'autres choses encore. Il peut y avoir d'autres carences qui entrainent des difficultés majeures, comme le magnésium… j'ai lu des témoignages assez incroyables sur le sujet… Quand vous vous sentez mal, si vous allez chez le psy, faites peut-être aussi un bilan sanguin chez votre médecin, car les problèmes peuvent aussi venir du corps. Ceci est la leçon que j'en retire, tout ne passe pas toujours par la psyché, pensez aux ados (surtout les jeunes filles). Ma fille a vraiment souffert de cela, cela la déstabilisée, comme nous avions des problèmes familiaux nous avons de suite cru qu'il s'agissait de cela, et surement cela ne l'a t'il pas aidée, mais rien ne se résolvait avant que nous ayons mis le doigt sur cette carence en fer. Bonne journée.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


268534
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages