Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le pen, aussi pourrit que les autres?

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 13/09/11 | Mis en ligne le 23/03/12
Mail  
| 239 lectures | ratingStar_231541_1ratingStar_231541_2ratingStar_231541_3ratingStar_231541_4
Saint Affrique confirme Bourgi, Le Pen dément. Lorrain de Saint Affrique - conseiller en communication du FN jusqu'en 1994 - confirme les propos de l'avocat Robert Bourgi selon lesquels Jean-Marie Le Pen aurait reçu des valises de billets envoyé par l'ancien président gabonnais, Omar Bongo. L'ancien président du FN dément quant à lui vigoureusement, arguant qu'en 1987, Saint Affrique ne collaborait pas au Front National… Lorrain de Saint Affrique, ancien conseiller en communication du Front national de 1982 à 1994, a été écarté du parti en 1994. Il confirme les accusations de Robert Bourgi selon lequel Le Pen aurait reçu des valises de billet de la part d'Omar Bongo, ancien président du Gabon. Marianne : Comment avez-vous réagi en apprenant que Robert Bourgi accusait Jean-Marie Le Pen d'avoir reçu des fonds pour sa campagne électorale de 1988 en provenance du Gabon ? Lorrain de Saint Affrique : Ce que dit Bourgi est fondé sur une réalité. J'en ai été le témoin en 1988. Il y a d'ailleurs beaucoup de témoins de tout cela. Trop de gens sont concernés pour que l'affaire soit étouffée maintenant que Rober Bourgi vient de la faire éclater. Moi-même je suis au courant de beaucoup de choses dont je ne peux parler aujourd'hui parce que je ne veux pas prendre le risque d'être poursuivi en diffamation. Mais si je suis un jour cité en justice et que je suis appelé à témoigner, alors je parlerai. Pourquoi selon vous, Robert Bourgi décide-t-il de tout déballer ? Je suis convaincu que sa conscience lui dicte de ne plus garder pour lui tout ce qu'il sait. Il a un profond amour de l'Afrique, et il était très proche de Laurent Gbagbo président officiellement battu de la Côte d'Ivoire et aujourd'hui emprisonné dans les conditions que vous connaissez. Si ce que vous dites est vrai, pourquoi avoir choisi le moment où sort le livre de Pierre Péan, la République des mallettes (Fayard) et met en cause non seulement Jacques Chirac, Dominique de Villepin et Nicolas Sarkozy pour intervenir, et blanchir Nicolas Sarkozy en disant que tout s'est arrêté à son arrivée ? C'est un concours de circonstance. Car il me semble que la vraie cible de Bourgi, c'est la famille Le Pen. Ce qui, au passage, explique la violence de la réaction de Jean-Marie Le Pen qui traite Bourgi de fou et l'accuse d'avoir reçu des valises pour son propre compte. Car n'oubliez pas que Marine Le Pen n'est pas seulement une héritière politique, c'est aussi un ayant droit sur la fortune familiale. Je suis convaincu que Bourgi est écoeuré de voir qu'une fille de milliardaire devient, avec succès, le porte parole de la souffrance populaire et risque de se retrouver au second tour de l'élection présidentielle. Il doit se dire que tout ce qu'il a fait comme coups tordus, toutes ces valises qu'il a portées n'ont servi à rien si c'est pour que le Front national se retrouve en position de prendre la présidence de la République. Il agit par conscience patriotique. Mais je le répète, en déballant tout, il cherche à montrer que les pourfendeurs du système et de la corruption sont pareils que ceux qu'ils dénoncent. Et pire même parce que tout cet argent reçu leur sert à s'enrichir personnellement. Robert Bourgi explique que les liens qui se sont établis entre Omar Bongo et Jean-Marie Le Pen ont été facilités par un proche de Le Pen, le Général Martin. Vous le confirmez ? Oui. Loulou Martin a témoigné quand Le Pen a du s'expliquer sur la torture en Algérie. Il a expliqué devant un tribunal que le capitaine Le Pen dont il était le supérieur n'a jamais torturé. Or Loulou Martin est devenu le patron de la sécurité de Bongo et de sa garde présidentielle. Face à de telles accusions, nous avons interrogé Jean-Marie Le Pen qui dément vigoureusement : "Ce que dit ce monsieur n'a aucun sens. Il a été viré du Front national une première fois en 1987, avant d'y revenir quelques années plus tard à l'occasion d'une campagne électorale et être viré une seconde fois. Par conséquent il ne pouvait y être en 1988 et avoir été témoin de quoi que ce soit. Voilà vingt ans qu'il tente de se faire passer pour un spécialiste du Front National, alors qu'il n'y connaît rien. Je suis très étonné que vous l'interrogiez encore."
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


231541
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages