Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le port-du-rhin, quartier sacrifié ? - alsace - le forum des régions

Témoignage d'internaute trouvé sur france3
Mail  
| 114 lectures | ratingStar_267070_1ratingStar_267070_2ratingStar_267070_3ratingStar_267070_4
Mon témoignage sur les événements du 04.04.09 survenus au Port du Rhin, Strasbourg. Bon, alors… j'étais là et j'habite le quartier. Il est clair que les forces de l'ordre ont laissé faire. Elles sont intervenues environ une heure après. M'éloignant de l'incendie, déjà grandement déclaré, je les ai vues pour la première fois, à l'écart, derrière des barrières, à une cinquantaine de mètres du sinistre, coté école, à la jonction de la Route du Rhin et de la rue Migneret. Elles ont ensuite fait barrage, sous un pont SNCF à l'autre extrémité de la rue Coulaux où l'hotel IBIS brûlait, pour bloquer les manifestants qui arrivaient de Strasbourg par la rue du Port du Rhin. Le face à face a duré un long moment. Ils n'ont pu pénétrer le quartier. Les gaz des bombes lacrymogène ont aussi touchés les habitants, dont des enfants. Le quartier était pris en tenaille. Les habitants du 10 rue Coulaux, à coté de l'hôtel n'ont pu regagner leurs appartements que le lendemain, sous décision de M le Maire, Roland Ries. Ils ont dormi au gymnase de l'école, où la Croix Rouge leur a donné des sandwichs de l'eau et des pommes. “Les couvertures grataient”… m'a dit une enfant qui comme sa mère n'a pas pu dormir. Je connais très bien le quartier et les habitants pour y mener depuis 11 ans un projet à vocation culturelle. Il a pour but de lutter contre toutes formes de violences en comprenant ses sources et en créant du lien social notamment par des activités artistiques. Il est destiné aux enfants du quartier. J'estime ce projet relever de la poésie et du théâtre. J'ai récemment créé un site : Il complète un autre lieu plus concret, un local avec une vitrine (anciennement, bureau de douane) d'où le projet LaMarmite est né, au 3 rue Migneret. Vous trouverez déjà sur le site quelques photos de cet événement, une vue aérienne du quartier et une carte interactive dans la rubrique commentaires et sur le blog. D'autres sont à venir. Les “casseurs” ont pu agir en toute liberté et sont partis tranquillement, sûrement dévêtus de leurs habits noirs se mêlant avec les manifestants anti-OTAN qui, dégoûtés, repartaient. Je pense que ces jeunes “casseurs” ont été manipulés, ou même peut-être achetés… En tout cas ça arrange finalement bien le capitalisme… La douane et l”'îlot”, où se trouvait la pharmacie, devaient être reconstruits. Cela fait partie d'un projet urbanistique décidé de longue date et dont le Jardin des 2 Rives a été le début et le point central, avec la construction de la passerelle par l'architecte Marc Mimram en 2004. Aujourd'hui sort le film “Erreur de la banque en votre faveur” avec Gérard Lanvin. Il parle entre autre de l'immobilier… La veille du drame, j'avais, sans doute “justement”, mis sur la page d'accueil du site myspace de LaMarmite, l'affiche d'”envoyés très spéciaux” que Gérard Lanvin m'avait dédicacée. J‘y ai depuis ajouté une photo de l'incendie. Les deux images se répondent admirablement ! La chance d'avoir vu ces deux films m'a aidé à avoir un recul certain par rapport à la situation. Ça doit servir à ça l'art… ? Ce traumatisme m'est aussi surmontable par l'affection que me porte enfants et habitants du quartier et par la liberté qu'offre internet. Et par la radio, aussi… Ainsi, la veille de cet événement, j'ai laissé quelques mots et images sur le blog “Quai de Scène”, de France Culture où je parle de la rue Coulaux à 4h14 le matin des incidents. La rue Coulaux par où devait passer la manifestation venait d'être sécurisée par sept fourgonnettes des forces de l'ordre et des barrières. Quand je me suis levée vers 11h, j'y ai vu passer de grosses et belles voitures aux vitres teintées escortées par la police. Je n'ai pas eu le temps de prendre une photo mais en ai prises juste après : d'autres voitures s'en allaient et même une camionnette avec des barrières… Plus personnes des forces de l'ordre en vue… Quand j'y suis descendue, vers 13h, après le déclenchement de l'incendie de la douane visible de loin par son épaisse fumée noire, il n'y avait aucune force de l'ordre. Les “casseurs” n'avaient pas encore brisé les glaces de l'hôtel IBIS, ni touché à l'iîot. J'ai continué de prendre des photos, avec mon petit appareil numérique sans zoom, acheté il y a quatre ans à la FNAC, 50€ grâce à la carte de crédit Printemps… Et m'éloignant alors du brasier, j'ai enfin vu les policiers venus de la rue Migneret, derrière les barrières… J'ajoute que depuis le 1er avril le quartier et le Jardin des 2 Rives avaient été hautement sécurisés, empêchant la rencontre mensuel de citoyens allemands et français pour le café/kuchen au sein de l'association garten/jardin. Quatre jours d'hélicoptères… Maintenant c'est le bruit des travaux de déblayements… Le 4 avril était et sera toujours la date anniversaire de l'assassinat de Martin Luther King (1968). Que faire pour la Paix… ? Peut être créer des lieux culturels vivants, comme celui de LaMarmite, depuis longtemps fermée, en stand by, suite à l'arrivée en 2000 d'une structure départementale, l'OPI, sensée s'occuper de prévention et d'insertion… et qui n'a fait que copier mon initiative et créer une concurrence, autant cruelle qu'inutile, sans aucun soucis des jeunes, des gens… si loin d'eux… Une mise au point autour d'une table s'impose. Elle devrait se tenir bientôt… Nous n'aurons la Paix uniquement quand nos élus comprendront. L'importance. De. La vie. Et le pouvoir de la gagner… Et qu'elle est à respecter. Conséquences et conclusions : les français vont demander plus de répressions et de forces policières pour se sentir en sécurité. Ils vont aussi continuer de manifester… Aussi une grande part des habitants se sont donnés rendez-vous aujourd'hui mercredi 8 avril à 14h sur les lieux du sinistre et marcheront probablement jusqu'à la place de l'étoile, jusqu'à la mairie, la CUS (Communauté Urbaine de Strasbourg) … Ils auront l'impression d'être écoutés et de participer enfin au réaménagement de leur quartier, qui traîne depuis longtemps et prévu de longue date… Et on dira encore : la démocratie existe ! … Mercredi prochain, le 15 avril, sur France Culture, dans Planète Terre : Les territoires de la Mafia… Bis Bald ! A bientôt ! Marie-Christine Lacquement. (cet écrit est dans le blog) (playlist Port du Rhin avec des vidéos…).
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


267070
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages