Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le rêve : un régulateur ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 30/03/10 | Mis en ligne le 06/05/12
Mail  
| 187 lectures | ratingStar_251495_1ratingStar_251495_2ratingStar_251495_3ratingStar_251495_4
Citation : En fait vous rebondissez exclusivement sur ma dernière réponse à vos remarques. Vous ne vous conformez pas à votre propre engagement "… le reste du post je le lirai plus tard, là je n'ai pas le temps… " , ce qui était tout à fait prévisible puisque symptomatique. Je connais bien l'universalité de cette esquive, j'ai un peu de pratique voyez-vous. Il ne s'agit pas de cela du tout, mais si tout bêtement j'oubliais ce ne serait pas je pense une esquive. Esquiver quoi ? Simplement dans ce flot de travail, et de fatigue qui est mon quotidien il peut m'arriver de remette telle lecture à plus tard sans que ce soit ni une fuite ni un manque de désir . Citation : En fait ce post vous aura très vaguement et fugacement stimulé l'intellect mais surtout fourni le prétexte à river le clou à Antitou, comme il a servi de canisette à d'autres. J'ai quand même lu d'autres posts de vous et parcouru votre forum, donc sachez le, psychorêve, j'ai cherché à comprendre où vous voulez en venir. Surtout que j'ai trouvé votre site intéressant, bien fait et qu'il a éveillé ma curiosité. D'autre part en effet je regrette que le forum soit noyauté de cette façon. Mais si vous mêmes désirez réellement avoir des échanges fructueux ici il faudrait je pense que vous déépaississiez votre carapace et acceptiez de goûter au moins un peu à ce menu étrange qu'est la psychanalyse. Sinon à quoi sert d'aller à l'étranger si on ne goûte pas les produits locaux ? Moi mon plaisir à l'étranger c'est de me perdre un peu -j'adore ça même. Vous avez quand même commencé puisque vous êtes ici . Quant à votre hostilité à Freud elle ne me gène pas, puisque j'ai été moi même une personne n'aimant pas Freud, mais par défense. Il a fallu que j'aille mal pour me tourner vers lui, maintenant j'ai changé d'avis . Vous pouvez le critiquer à satiété, je m'en fiche. Vous n'êtes pas ce que je reproche à Antiphon, un psymachin, ayant donc autorité du simple titre que la langue et quelques études lui donne et venant régler ici quelque chose concernant sa profession et donc sa pomme sur le dos des personnes fragiles qui fréquentent parfois ce site . Citation : Je m'abstiendrai de répondre sur la psyk mais que vous me reparliez d'inconscient sur le thème évoqué – le rêve – me montre que vous n'avez pas lu, pas compris ou pas voulu comprendre ce que je dis sur le rêve. Le fait que vous voyez un rapprochement entre les deux me rappelle les constants désamorçages d'Armor et de bien d'autres. Oui, je vois un rapprochement entre votre théorie et la psychanalyse, sauf je l'ai dit (mais ce n'est pas rien) pour le sexuel. Je ne vois pas pourquoi j'irais désamorcer quelque chose, votre théorie ne me semble pas menaçante du tout, pas assez menaçante même du fait de son oubli (pour moi) , du sexuel . Il me semble que pour vous c'est plutôt la théorie psychanalytique qui vous semble menaçante. Pourtant personnellement je ne suis ni queutard ni pervers, ni même gros fumeur… et je ne crois pas que la majorité des psychanalystes le soient ! Citation : J'ajouterai tout de même que la turbidité de l'eau psyk ne m'intéresse pas et que le tarif des innombrables citernes à vider en paiement liquide de préférence ne correspond pas à mes moyens de surendetté. Cet état étant propre à soustraire pas mal de monde aux innombrables et ineffables tourments psy. C'est votre droit, mais là vous vous faites plaisir de votre style et vous illustrez très bien du coup ce que la psychanalyse dit de la jouissance (mais n'y voyez aucune condamnation, bien au contraire) . … Car pour le reste, le symbolique, l'imaginaire vous fonctionnez un peu comme la psyk lacanienne. Quant à votre style, il est très "lacanien "aussi de par son emploi des jeux de mots et des équivoques… Citation : Lacan était un parfait abruti pervers, queutard et fumeur je me tiens un peu mieux que lui et s'il devait m'éclairer ce serait surtout sur les attitudes qu'il ne faut pas avoir : Je m'excuse mais vous me rappelez mes 17 ans. A cette époque, en vendanges un vieux poivrot ramenait toutes ses comparaisons, sur quelque sujet que ce soit, à l'étalon or de la bouteille, ici c'est la psyk qui est dive. C'est normal que la psy soit ici "dive" : on est sur un forum psy et personnellement je me sers ici de cet éclairage ici, sans pour autant en boire à tous les repas ou à toutes les heures. Ma consommation est en fait très modérée. Vous allez chez un marchand de vin, vous trouvez du vin pas de l'eau, quoi de plus normal ? Pourquoi croire pour autant que le marchand de vin est alcoolique ? Citation : D'autre part je ne parle pas comme j'écris, et surtout contrairement au belge je ne m'écoute pas parler ; par contre j'ai grand plaisir à me lire, à lire ce que j'ai construit. Ce qui m'intéresse c'est ce qu'une personne créé de personnel justement . Citation : Personnellement je ne m'attache pas une importance capitale au sens ni à la théorie ou la la logique des personnes car je sais aussi qu'on ne parle pas seulement pour dire quelque chose (d'intelligent de préférence-ça c'est le moi qui se fait mousser) , mais aussi et surtout pour "se dire" humblement et bêtement, mais je peux tout à fait apprécier un style par contre, le style c'est l'homme, une équation mathématique, ce n'est pas l'homme. Parler est sous-tendu d'émotionnel, pour moi écrire reste un acte intellectuel. [/quotemsg] Qu'est ce qu'un acte "intellectuel ? Est-ce que ça veut dire que le corps n'y est pas pris ? Citation : D'ailleurs un rêve relaté par écrit perd tout son suc, alors que raconté, les arrières plans constitutifs sont à portée de main. Je crois au contraire que la théorie des personnes reste dans votre ligne de mire, il est possible que ce ne soit qu'une interrogation intérieure qui vous est personnelle… Pourtant non, franchement non, par exemple que que j'aime chez lacan c'est d'abord son style, style très personnel, c'est sa création. Sa théorie sans son style, on peut la trouver, mais elle perd une grande partie, sinon de son intérêt, du moins de son pouvoir de faire germer chez quelqu'un d'autre ce même miracle de la création . Une recherche d'ancrage dans un doute qui, à cause de votre culture, se plaquera sur tout. L'ancrage je l'ai déjà, ma recherche est plutôt tournée vers la liberté maintenant ! Bonne soirée.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


251495
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages