Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les adultes...et leurs regards.

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados - 06/03/11 | Mis en ligne le 05/04/12
Mail  
| 142 lectures | ratingStar_237288_1ratingStar_237288_2ratingStar_237288_3ratingStar_237288_4
Bonsoir les filles ! Voilà, dimanche 6 mars, c'est à mon tour de venir parler d'un problème qui, à défaut de m'empoisonner l'existence, me ronge tout de même de temps en temps. J'avoue que j'ai un peu hésité à écrire sous ce pseudo… Venant régulièrement sur ce site, je ne voulais pas trop que tout le monde soit susceptible de lire ce qui suit. Mais après tout, un forum, c'est fait pour être franche : j'ai donc décidé de ne pas m'embêter avec un éventuel deuxième compte… Ne vous attendez pas forcément à une question claire et nette à la fin de ce texte, j'ai surtout besoin de parler, sans problématique précisément établie… Je m'excuse pour le pavé qui va suivre, et remercie d'avance celles qui prendront le temps de le lire, et de me répondre. Commençons donc. J'ai 16 ans, 17 dans peu de temps. Je suis une lycéenne de première ES tout ce qu'il y a de plus normale. J'ai des notes convenables, une jolie maison, un groupe d'amis stable et sûr, quelques animaux de compagnie ; je sors parfois, j'ai déjà fumé une cigarette, je ne sais pas vraiment quel métier je veux faire plus tard, j'aimerais visiter la Russie. Brefons. J'ai constaté, il y a de cela un an environ, un fait quelque peu dérangeant : il me semble que j'attire les hommes âgés, adultes. Je ne parle -malheureusement ? - même pas des jeunes hommes de 20-24 ans : je parle de véritables adultes, souvent d'entre 27-35 ans je dirais, quelques fois plus. Détaillons. C'est assez particulier : je me sens fréquemment détaillée, justement, par beaucoup d'hommes. Dans les transports en commun, dans les restaurants, les bars, n'importe où, il m'arrive souvent de me trouver en présence de quelqu'un qui ne me lâche pas des yeux. Ils ont un drôle de regard en fait. Certains ont bien l'air intéressés, d'autres me regardent simplement. Dieu merci, je n'ai jamais eut encore à faire avec une véritable approche de cette gente masculine. Je n'imagine même pas quelle aurait pu être ma réaction. La situation est souvent gênante, et je suis de plus en plus angoissée, dans ces cas-là. Ces regards me déstabilisent, me gênent, et me dégoûtent même. Pour prendre un exemple, ça va être rapide : je reviens justement d'une semaine de ski en famille. Je séjournais dans un gîte, en pension complète. Eh évidemment, ça n'a pas loupé. Il y avait un moniteur, la trentaine, dont j'ai sans cesse croisé le regard les rares fois où j'ai osé tourner la tête vers lui. Cette fois-ci c'était vraiment gênant, dans le sens où il s'est même arrêté plusieurs fois de parler lorsque j'entrais brusquement dans son champ de vision -les murs des salles communes étaient pratiquement tous en baies vitrées : autant dire que même des couloirs on peut voir le salon quoi… J'ai également eut l'air d'intéresser un autre homme, un père de famille cette fois. La table de sa famille n'était pas tellement loin de la mienne à l'heure des repas, et j'ai achevé la semaine en faisant bien attention à ne plus lever la tête dans leur direction, tant je tombais souvent sur ses yeux. C'était d'autant plus bizarre qu'il était père de jumeaux de mon âge, très sympa, avec lesquels je me suis bien entendu pendant le séjour. Enfin. Je pense que d'ici, certaines doivent déjà penser que je me fais des films en permanence. Et elles ont des raisons de le croire. Toutefois, à moi d'argumenter. Je ne suis, et n'ai jamais été intéressée par les hommes vraiment âgés. Cela fait belle lurette que je ne suis plus amoureuse de mon père, et je ne suis pas du genre à aller taper chez les 23 ans pour trouver mon bonheur. Je n'ai sérieusement eut que deux copains, le premier de 17 ans, l'actuel de mon âge. Ce n'est vraiment pas mon truc d'aller faire de l'oeil et du pied à n'importe qui, et certainement pas d'aller faire du charme aux hommes mariés, loin de là ! A présent, rien que cette idée me donne la gerbe. Le plus troublant reste résolument le fait qu'à presque 17 ans… Je fais mon âge ! J'entends par là que si j'avais réellement la morphologie et le visage d'une jeune femme de 20 ans passés, comme il arrive que certaines l'aient, je comprendrais sans doute mieux qu'on puisse me regarder, me croire potentiellement abordable par des personnes plus adultes. Mais les faits sont là : je fais mon âge. Mon visage a de nature un air plutôt résolu, fermé, ce qui pourrait vaguement me vieillir d'une petite année. Mais c'est vraiment tout. Je suppose à juste qu'en me voyant, on constate tout de suite que je suis une lycéenne, encore grande adolescente, pas tout à fait adulte. De plus, je ne suis pas d'une beauté renversante. Je suis dans les normes, jolie, sans un charme fou non plus pour qui ne me connait pas. Je perds le fil de mon histoire. Tout cela pour dire que depuis un an, je suis régulièrement confrontée à des regards insistants venant d'hommes déjà bien adultes. Ces regards me répugnent, et me mettent très mal à l'aise, si bien que les pauses au bar pour siroter une boisson entre amis après une balade, ou autres évènements en ville deviennent souvent désagréables. Ces hommes me dégoutent, et je finis par me dégoûter moi-même, ne comprenant pas vraiment ce qu'ils peuvent me trouver. La seule amie à qui j'ai vaguement parlé de ce sujet a eut la bonne idée (?…) de me faire remarquer que, paradoxalement, mon actuel copain est quelque peu "gamin" à ses heures. Et c'est vrai, j'en suis consciente, qu'il présente vraiment deux aspects, tantôt mature, tantôt complètement à l'ouest, à me sortir des conneries, enfant. Je l'aime, je suis bien avec lui, la question n'est pas là : mais du coup, je commence justement à me poser de drôles de question à mon tour, en me demandant si je ne vais pas finir par choisir des copains à l'opposer de ce que peut présenter un adulte, ou bien si je ne vais pas finir ma vie avec quelqu'un de 20 ans mon ainé (ce qui ne posera pas de problème… à partir de mes 30 ans à moi quoi). Enfin bref bref. Il est un peu tard pour tout relire, j'espère ne m'être pas trop répétée dans mon post. C'est un soucis qui m'angoisse. Si d'autres filles sont dans cette situation, qu'elles n'hésitent pas à poster un avis sur ce sujet, j'aimerais bien en parler un peu, avoir des points de vue différents du mien. Comment gérer ce genre de situation, où je deviens vite mal à l'aise ? Pourquoi ces regards, suis-je devenue folle, cela va-t-il s'arrêter… et caetera. Si vous avez des questions, ou des points que vous n'avez pas bien compris dans mon blabla, n'hésitez pas, je préciserai… En tous les cas, je vous souhaite à toutes une bonne nuit, et une bonne semaine à venir -que la dernière zone profite encorde de ses vacances ! :] Et mes excuses encore pour ce brouillon (impossible d'éditer à cause du site qui bug… j'espère n'avoir pas fait de monstrueuses fautes ! ).
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


237288
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages