Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les contradicitons

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 06/09/11 | Mis en ligne le 05/04/12
Mail  
| 134 lectures | ratingStar_236959_1ratingStar_236959_2ratingStar_236959_3ratingStar_236959_4
J'ai posté il y a quelque temps un sujet sur le forum des rêves, et j'avais eu un retour qui m'a fortement interrogée… sur mes contradictions. Qui se révélaient dans le rêve que je racontais, et, par extension, dans mon blog. La personne qui pointait le doigt dessus semblait penser qu'il y avait là matière à réfléchir, à tenter d'être peut-être plus cohérente (c'est du moins ce que j'ai cru comprendre). C'est vrai que c'est un point sur lequel je réfléchis depuis des années. La cohérence !!! Si j'étais vraiment cohérente avec moi-même, je vivrais dans une maison en bois, ou peut-être une yourte, sans électricité ni eau courante. J'aurais mon potager et ma chèvre, et je n'aurais besoin de rien d'autre. Mes enfants n'auraient ni télévision ni internet, et moi, je n'irai pas travailler dans une structure pour autistes qui ne me correspond pas. Je recevrais des amis sans crainte de jugement, et je pourrai aussi recevoir des gens en thérapie, sans aucune crainte. Je vivrais dans la campagne, je marcherais au moins deux heures tous les jours, je méditerais matin et soir, et je n'aurais pas de crainte pour avoir chaud l'hiver ni de banquier qui m'appelle impromptument. Si je vivais sans contradiction, je serais hors circuit de l'agent, hors circuit de compromis sociaux, hors circuit des aspirations exprimées de mes enfants. Peut-être même que je serais ermite dans les montagnes, ouf, enfin déchargée de tous les poids qui m'entravent. Si je vivais sans compromis, je ne serai pas aussi prise dans des sentiments envers des hommes qui en fait semblent me faire autant de mal que d'ebien… Sans contradictions, pas d'amour ambigu… Pas d'homme qui m'attire alors que rien de lui ne me correspond au niveau raisonnable, pas d'émotionnel qui déborde sur le rationnel, rien qui dépasse que du cohérent… Si je vivais vraiment sans ce que je rejette, je ne serais pas de ce monde. Le règne de l'argent est là, même si l'on n'en veut pas. Cet été, j'ai été en panne de gaz sans même 30 euros pour acheter la bouteille, et j'ai touché combien c'était compliqué dans c'emonde de fonctionner ainsi. Mes contradictions sont (entre autres !! ) : Je voudrais fonctionner sans argent, mais j'ai des dettes et des besoins qui passent par lui. Je voudrais aider les gens en respect de ce qu'ils sont, et j'appartiens à un système (professionnel) qui est tout sauf respectueux. J'aimerais que mes enfants soient avides de découverte du monde, et ils passent leur temps sur des jeux sur Internet qui leur font fuir la réalité plutôt que la découvrir. J'aimerais leur offrir un système éducatif à la hauteur d'eleur valeur, et je ne peux pas. Je voudrais un potager, et j'habite une maison qui n'a pas suffisamment de terrain pour le développer. La méditation est quelque chose de fondamental, et je ne me donne pas le moyen de la pratiquer tous les jours. Plein de choses me soûlent dans ce monde, et pourtant, je les accepte, je fais avec. C'est aussi un "principe de réalité". Pour tout avouer, si j'étais cohérente, je me barrerais de cette vie… Alors, finalement, les incohérences dénoncées sont peut-être celles qui me permettent de vivre ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


236959
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages