Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les filles (bis)

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 31/12/10 | Mis en ligne le 03/05/12
Mail  
| 199 lectures | ratingStar_250228_1ratingStar_250228_2ratingStar_250228_3ratingStar_250228_4
Extrait du bébé portable (langage binaire uniquement) : Citation : ---------------- 31 12 10. TECO sauté avant mon réveil - je me réveille ds l'obscurité. 1.46. TECO : Et en ce cas, tout un chacun peut proposer quelque ch à l'autre… qui prend ou laisse librement sans se soumettre à un diktat / à une projection explicite ou voilée. 1.50. R. Comme si je m'adaptais inconsciemment à l'attente de celui qui m'écoute, épousais étroitement ses vues présupposées - ou comme s'il y avait échange d'inconscients. 2.02. TECO : un chercheur fou qui croit faire de l'expérimental alors qu'il est dans l'expérientiel, c'est à dire. R : mouillé jusqu'au cou dans son expérience - qu'il le veuille ou non… 2.19. R2 (tac) : Le support des mythes et des rêves ce sont des images qui, à la différence des idées, proposent une épaisseur (plusieurs sens possibles superposés, et de plus, dans une pensée concrète et non abstraite) ; R3 (tac à un autre endroit) : -monsite. Com/ ( ( (Ce n'fut pas Waterloo mais ce n'fut pas Arcole. Ce fut l'heure où l'on r'grette d'avoir manqué l'école. Au suivant, au suivant. Mais je jure que d'entendre cet adjudant d'mes fesses. C'est des coups à vous faire des armées d'impuissants) ) ). 2.51. R : Je fais également ici un copié coller d'un élément que j'ai apporté et qui complète mes adresses sur rêves et Qabalah (extrait "Les filles électriques" p3) : Citation : Alors, pour faire court, j'avance / je soumets l'analyse suivante : Le christ en tant que surgeon de sa tradition comme rameau d'une tradition primordiale définirait l'humain selon un ternaire fondamental (et non un binaire diabolisant) , à savoir : 1) corps (matière). Tout ce que peuvent en dire les sciences dites modernes et dites traditionnelles du point de vue de son apparence la plus grossière jusqu'à ses fondements les moins apparents (chimie, physique…) ; 2) âme (psychisme, inconscient, etc…). Tout ce que peuvent en dire les sciences dites modernes et dites traditionnelles comme sorte d'épiphénomène, de construction surajoutée sur cette base physique et dont les fondements sont langagiers et culturels. 3) esprit (pensée ; intuition ; expérience du "non mental", sur mental voire supra mental). Nous nous trouverions ici au point d'articulation entre un matérialisme grossier et une physique fondamentale, où disparaîtrait, justement, le dualisme esprit - matière (puisque une des définitions actuelle de cette science de la matière serait l'indécidabilité / équivalence entre onde ou particule). Pour le supra mental, notons Sri Aurobindo et La Mère qui, à la différences des yoga traditionnels qui pratiquaient un yoga ascentionnel, auraient renoué avec une "incarnation du verbe" ou yoga descendant. (la prière / communication avec ? Un ange ; une force impersonnelle ; une force personnelle ; Dieu ? ) : ce n'est pas l'homme qui réalise son potentiel divin mais le divin qui prend la direction des opérations. Alors oui, la mort est programmée dans les cellules ; oui il existerait un mental des cellules, et par conséquent un yoga possible des cellules ; car la mort serait à dépasser ici dans ce corps physique pour la création d'une nouvelle matière, d'une nouvelle corporéïté. Je signale ici une possible convergence, donc, entre. Science occidentale moderne ; Tradition juive comme rameau parmi d'autres pointant vers la langue mère / science traditionnelle / tradition primordiale "perdue"; Et où Sri Aurobindo et Mère pour les yogas traditionnels de L'Inde auraient opéré un retour / une restauration des normes avant le dualisme radical signalé avant l'arrivée du Bouddha ; Au même titre que la tradition juive pourrait le faire pour l'helléno christianisme. Cette proposition recadrerait les deux "temps" précédents que sont, dans notre histoire occidentale donc, Saint Augustin et Freud : De ce ternaire, Saint Augustin nie / supprime l'âme ou psychisme (amalgamé, confondu avec l'esprit). Freud et tous les ultra scientismes suppriment / nient l'esprit (amalgamé, Confondu avec le psychisme ou âme). D'où cette division absurde entre ce que j'ai nommé. "les psy et les spi" À savoir, Psy : Toutes les approches qui appréhendent essentiellement ce qui relève du psychisme ou âme en tant qu'épiphénomène de l'unique base matérielle seulement / essentiellement déterminante (psychiatries, psychanalyses, psychologies, psychothérapies ; …). Spi : Toutes les approches qui appréhendent essentiellement ce qui relève de l'esprit ou spirituel ; thèse donnant ici la primauté absolue / le déterminisme radical à ce qui relève du supra physique / méta physique. Mes "voyages" et questionnements entre les différents lieux / sites que j'ai décrit, hypothèse, tentent de réaliser à la fois au niveau de mon entité individuelle et d'un collectif une réunification de ces trois plans. 3.06. R : "carrément": dalet 4; la porte, une limite soit à refermer sur soi-même afin, dans un lieu clos, de faire croître un germe jusqu'à grandeur et autonomie suffisante pour sortir ; soit pour traverser cette limite, passer. 3.10. R : et ensuite de faire la passelle / la jonction. Avec le site "Kel" de Qabalah… R : Je joins ce fil à l'analyse dans "Ici et / ou ailleurs… "; Bien entendu… [… ] htm#t14035. 3.23. R : le temps de relire tout les fils d'hier et de me calmer. 3.27. Relis dans ta langue et donne de la force à ton histoire non pas ontologique ou transhistorique (recherche en amont de la langue mère / R : avant le beit de la genèse qui est donc une voie barrée dès la naissance) mais simplement historique (ton passé dans ton histoire singulière et limitée). 3.39. R : il y avait aussi la relation avec Luce qui "passait" dans ma vie en demandant d'y rester ; R : une relation que je dois regarder de près avant de prendre la direction du "haut de la ville" (d'ailleurs, en quoi Luce avec ses caratéristiques très charnelles n'était elle pas aussi une porteuse de lumière pour moi ? ). 3.41. R : poursuivre ma réponse à la question de Yann concernant les femmes et ce qu'elles m'ont apporté. 3.42. R : Car il n'est pas impossible que cela soit également l'enjeu de mon rêve "Passage", et de près ou de loin / directement et indirectement, de tout ce que j'ai posté sur ce site. 3.54. R. Je reviendrais plus tard sur ce point qui est l'appartement en lui-même qui était mis en location et un autre voisin avec qui j'avais sympathisé- une liaison à faire avec ma recherche que je considérais comme partiellement aboutie… et donc présentable ; et une démarche que j'avais tenté et qui m'avait mis dans un état pas possible… Au fait, rétrospectivement, il y avait bien aussi "plus qu'une "coincidence"; Relecture des résonances / résonances s les résonances : 3.57. R : Comme si je m'adaptais inconsciemment à l'attente de celui qui m'écoute, épousais étroitement ses vues présupposées - ou comme s'il y avait échange d'inconscients. 4.09. R : Vivez-vous un risque ou une culpabilité à l'idée de ce travail qui vous échoit ? Cet événement viendrait vous demander : où sont les besoins de chacun et comment les prendre en considération, les faire coexister harmonieusement avec cette nouvelle donne. 4.12. R : les enjeux exacts. "Votre rêve d'enjeux"; Nouvelle du voisin : "Jeu avec une poupée"; l'oiseau prisonnier de notre cours et l'image de kirit. 4.38. R : Allo, Rêveuséveillée ! Moi aussi je penserais que ta fille est impliquée dans cette histoire d'autorité-Autorité, car comme dit Reverbere7 et Titanite, elle ne doit pas être dans le rêve, avec toi, pour rien. Mais je me pose une question, suite à ce que tu as dit : est-ce que cet homme, que vous trouvez mort et que vous mettez dans le fossé, représenterait une autorité abusive que vous cachez, toi et ta fille, à la vue de tous, et que vous ne signalez pas aux "autorités", alors que c'est ce que vous auriez dû faire ? 4.50. R : Le support des mythes et des rêves ce sont des images qui, à la différence des idées, proposent une épaisseur (plusieurs sens possibles superposés, et de plus, dans une pensée concrète et non abstraite) ; 4.53. R : où sont les besoins de chacun et comment les prendre en considération, les faire coexister harmonieusement avec cette nouvelle donne. 8.40. R : Dans mon rêve, le chien marchait aussi sur la glace qui s'ouvrait soudain et l'engloutissait. La dernière image était qu'il était figé, gelé, pris dans le marbre de cette eau gelée. 8.42. ( ( (Dans la haine, dans le chiffre 8 de "1180", il y a comme une haie, un tailli, ou une barrière à sauter pour un cheval dans un concours hippique) ) ) --- (c'est moi qui prend l'initiative de copier coller ; la résonance suit et non précède). 8.52. R : cet homme, qui lui, justement, n'avait jamais rien tenté pour me séduire, me retenir, m'amadouer. 8.55. R : Soudain votre visage était celui d'un chien loup effrayé - celui de mon grand père paternel. Il lui avait construit. R : une niche près de sa maison et ce chien était tout le temps enchaîné. Mon grand père n'arrêtait pas de lui crier dessus et de le frapper avec sa laisse. (durant la lecture "une niche" je me souviens d'un rêve qui date de ce temps là avec Luce). 9.01. R : Mon cheval a peur alors, devant la haie, je lui rentre les pieds métallisés dans le ventre ; il saute et accroche la lettre heit - la barrière - avec ses pattes de derrière. 9.03. R : A propos, quand je disais "je l'ai tout le tps HAI (E) ", un observateur pénétrant m'a fait remarquer mon lapsus (désinence féminine pour un masculin). "Ne parliez vous donc pas plutôt de votre grand-mère ? - me disait-il. Etc. Ça n'arrête pas. 9.05. ( ( (Si la lettre het de valeur 8 mettait l'accent sur la barrière qui précède la renaissance après la mort dans le 7, la lettre pe de valeur 80 met l'accent sur la libération. (Extrait de "La lettre, chemin de vie" d'Annick de Souzenelle). ) ) ) la mort dans le 7, je me souviens du fil "Rêve mystique" reproduit 7 fois. R : Je compte s mes doigts pour vérifier le nombre de jours dans une semaine en disant intérieurement : janvier, février,…). Et je pense à l'horloge en fromage fondu. Et je repense au chanteur BARRIERE. 9.15. R : qof - 100; phallus cosmique et lettre de la Qabalah ; celui qui frappe à la porte du coeur et demande la permission d'entrer. 9.28. R : La dernière image était qu'il était figé, gelé, pris dans le marbre de cette eau gelée. 9.40. R : Je l'ai effacé comme je t'avais "viré" et tout le monde s ce site. Et les présences et le téco. Je vais mettre s site après cette pause Grand café. Tt ceci. Comment j'ai effacé ; et écoute téco d'hier. 9.44. R : 1. La prise (la pince) ; la maison du pain (et de la lutte). Le bébé, à peine sorti du ventre maternel, donnez lui un doigt dans sa main, acte réflexe, dit-on, il saisi, il prend. "Mordre dans la vie", dit-on également, mais pour autant qu'il y ait prises… Sans quoi, hypothèse, ne subsiterait que la rage d'être sans prise - sans la bonne prise qui permettrait d'être nourri et d'avancer ? - et une sorte de mouvement réflexe qui est devenu comme le centre d'une volonté dé centrée, déportée vers la circonférence, un peu comme le concept de "La forteresse vide" - titre d'un livre de Bruno Bettheleim sur l'autisme -, où toute l'énergie s'est investi dans la défense d'un noyau au point que le noyau lui-même s'est vidé de sa substance, que le centre d'un "moi" qui tentait de se structurer s'est vidé dans l'autodéfense / agressivité. Quoi l'a mené là et que faire avec cette boule d'apparent non être ? Elisabeth Kubler Ross à répondu : "Les aimer", et dans un centre pour psychotiques / dans une institution démissionnaire, a répondu en acte en guérissant des apparents inguérissables.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


250228
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages