Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Lettre à mon professeur d'histoire-géographie

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 20/10/11 | Mis en ligne le 05/04/12
Mail  
| 130 lectures | ratingStar_237047_1ratingStar_237047_2ratingStar_237047_3ratingStar_237047_4
Lettre à mon professeur d'histoire-géographie. Mon cher professeur, Je vous écris cette lettre pour m'excuser de mon manque d'assiduité et de l'intérêt tout relatif que je portais à votre matière étant jeune. J'ai longtemps considéré qu'il était incompréhensible que l'on payât quelqu'un (imparfait du subjonctif du verbe payer, j'étais beaucoup plus assidu en cours de français) à raconter des histoires et à jouer aux cartes. Comme la girouette ou l'homme politique sentant le vent tourner, j'ai changé de position. Dorénavant, je dors beaucoup plus souvent sur le côté et la tête au Nord. J'ai remarqué que la position avec les pieds au Sud était beaucoup plus confortable en hiver. Et j'ai découvert sur le tard, sinon l'Amérique, du moins un intérêt certain pour l'Histoire et la Géographie. En premier lieu, pour l'Histoire. Je vous accorde que j'ai toujours eu et que j'ai toujours des difficultés à retenir les dates des événements marquants, notamment la date d'anniversaire de ma femme, difficultés à l'origine de tensions internationales, ma femme étant russe, et de phases réitérées de guerre froide. Je vous laisse alors imaginer mon désarroi lorsqu'il s'agissait de retenir la date du couronnement de Louis VI le Gros, avec lequel je n'ai absolument aucun lien de parenté, même si j'ai un cousin, Robert, que l'on surnomme également le gros de par son tour de taille inspirant le respect et qui, à ma connaissance, n'a eu qu'une seule et unique dent couronnée. C'est comme cette date où les arabes ont été repoussés à Poitiers, j'ai beau me concentrer, je n'arrive pas à me mettre Charles Martel en tête. Je dois dire à ce sujet que j'ai quelques doute sur la fiabilité de vos informations. Ayant récemment séjourné dans cette ville, je peux témoigner que certains d'entre eux n'ont pas été repoussés. Mais sincèrement, grâce à l'Histoire, j'appréhende beaucoup mieux l'évolution de l'homme au fil des siècles, et je peux enfin faire la différence entre un château Cathare et un Châteauneuf du Pape. Grâce à vous, j'ai appris, si ma mémoire ne me fait pas défaut, qu'Hannibal n'aimait pas la viande et qu'il avait franchi les Alpes à dos d'éléphants. Quand on y pense, cela paraît incroyable qu'un Hannibal n'aime pas la viande. J'ai appris également que certaines grandes batailles victorieuses de notre Histoire avaient été baptisées du nom de stations du métro parisien, je suppose dans le but de montrer la voie aux soldats. C'est à ce genre de détails que l'on perçoit mieux la fibre stratégique de nos célèbres chefs de guerre. En me référant aux grands moments de notre Histoire, j'ai enfin pris conscience de certaines évolutions criantes de notre société. Par exemple, les bourgeois de Calais qui apportaient les clés de leur ville la corde au cou ont été remplacés de nos jours par des bourgeois décalés usant leur vie jusqu'à la corde dans leur quête des clés du bonheur. Les temps changent, et l'homme continue à chercher les clés. C'est idiot quand on pense que le porte-clés à scoubidou ne date pas d'hier. La Place de Grèves a laissé place à la grève, le couperet continuant de tomber, la raison d'état remplacée par la raison économique. Des événements meurtriers sont à l'origine d'évolutions technologiques majeures. L'assassinat de Marat dans sa baignoire a conduit à l'installation des premiers verrous dans les salles de bains. Et depuis l'assassinat d'Henri IV lors d'un trajet en carrosse à Paris, les véhicules ont été équipés d'un verrouillage intérieur et de rétroviseurs. On respire en pensant qu'ils ne sont pas morts pour rien. En second lieu, pour la Géographie. Il est vrai que persister à croire jusqu'à la fin de mes jours que Pondicherry était une variété de cerises m'aurait été insupportable. Je ne pouvais pas non plus demeurer dans cet état d'ignorance crasse qui me faisait perdre le Nord face aux grandes régions du monde, y compris celles situées au Sud. Le moyen Orient, l'Orient, l'extrême Orient, l'Orient express, pour moi, c'était du chinois. Heureusement, l'espoir faisant vivre la Française des jeux, mes connaissances ont enfin franchi un cap de bonne espérance : je localise maintenant sans coup férir le Japon, la Thaïlande, l'Inde et la Turquie, d'un simple regard furtif (je n'ai pas les moyens de me payer un avion furtif) jeté sur la carte des restaurants de ma rue. Je dois dire que les voyages ont grandement contribué à combler mon retard dans le domaine de la géo localisation. Moi qui ne savait même pas situer le Kirghizistan sur une carte, c'est vous dire mon niveau proche du risible, je pourrais maintenant passer le grand Oural avec succès. J'ai notamment découvert le Bouthan en train, qui n'a pas manqué de me rappeler le Salvador. J'ai voulu découvrir l'île Maurice mais mes moyens se trouvant momentanément mobilisés par un arriéré d'impôt que je qualifierai à tout le moins d'inopportun, j'ai finalement avantageusement opté pour une découverte de Lille avec Maurice. Je n'ai pas regretté. Les palmiers y sont beaucoup moins lassants et il faut bien reconnaître que les frites y sont beaucoup mieux cuisinées. J'ai parcouru des pays qui n'ont pas l'importance ni la considération qu'ils méritent, je ne citerais pour exemple que le Bénin. Ceci s'expliquant aisément par le fait que je n'en connais pas d'autres. Les mers, les océans n'ont plus de secret pour moi. Pour les novices, je signale à titre amical que la Manche n'est pas un bras de mer et que la mer Egée n'a rien à voir avec la mère à Gégé, un copain de golfe que j'avais connu en vacances à Détroit. Toutes ces considérations pour vous expliquer que sans vos vénérables spécialités, l'homme se retrouve sans repères. Vous donnez du sens au présent et une direction à l'avenir. Comment raisonnablement peut-on vivre sans Louis ? J'en terminerai par une petite requête avant de prendre congés (j'ai des RTT en retard) : pour votre prochain programme d'Histoire-Géographie, si vous pouviez éviter les bains de sang et vous contenter de la Mer Rouge… Merci d'avance, Mon cher Professeur, et bonjour à la Mer Caspienne. Ce message a été modifié par Pierre-de-Jade - 21 octobre 2011 - 07:16.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


237047
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages