Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Lui, c'était du soleil à l'état pur.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 171 lectures | ratingStar_277249_1ratingStar_277249_2ratingStar_277249_3ratingStar_277249_4
Mon couple était bâti sur une association peut-être curieuse. J'ai rencontré Adam à 30 ans alors que j'avais déjà 2 enfants, un boulot, un appart, fait le ménage dans ma tête et que j'étais très bien dans mes baskets. Je pouvais continuer ma vie seule, cette solitude que je n'avais jamais pu goûter depuis que j'avais quitté le foyer paternel et dont la liberté me plaisait bien. Lui, c'était du soleil à l'état pur. Une envie de vivre qui transpirait, un rayonnement qui émanait de ces beaux yeux verts, la confiance en la vie personnifiée, l'audace, la croyance que tout était possible, le FUN. Quelque chose que je n'avais pas, que je n'avais jamais eu, que je n'aurais probablement jamais. Un gène que je ne peux pas développer. Je suis une cérébrale, une raisonneuse, une "sage" malgré mes expériences parfois extrêmes. Il était le sel de ma vie, la cerise sur mon gâteau, beau mais un peu fade. J'ai aimé cet homme profondément et mon amour s'est concrétisé dans le fait de lui permettre de développer toutes ses potentialités. J'assumais tout déjà avec mes deux gamines, je n'avais pas besoin de quelqu'un qui assume à ma place. Je voulais le voir rayonner de plus en plus fort, devenir vraiment qui il était, le voir s'épanouir, se réaliser, aller au bout de lui-même. Son "bonheur" faisait mon bonheur. Il nous entraînait avec mes filles dans son tourbillon, peignait les murs de notre vie de couleurs vives et chaleureuses. J'étais le pilier de marbre, fixe, les pieds bien sur terre, il était l'acrobate qui allait décrocher la lune… Ça a l'air un peu romantique comme cela, mais je crois que c'est la (une) vérité. Une internaute me disait récemment que j'avais été une femme maternante. Est-ce être "maternante" que de laisser l'autre s'épanouir sans entrave ? L'ai-je inconsciemment maintenu dans un rôle "d'éternel adolescent" qu'il a endossé pour me plaire ? Oui, sans doute ai-je un peu de responsabilité, par ricochet. J'ai payé le revers de la médaille. Alors quand il a pris conscience de l'âge qui avançait, il a fait une "crise d'adolescence" (non, je ne veux pas vieillir, je veux m'illusionner, m'entourer de jeunesse et de beauté…). Quand il est tombé de son trapèze, pouvais-je le laisser s'écraser par terre sans lui tendre la main ? Pourtant, ce jour là, comme tu dis, l'image ne collait plus avec le son. Tombé du trapèze, tombé des paillettes, tombé du piédestal. Devenu juste "un pauvre mec" , petit, médiocre, menteur, calculateur. Paumé. Cet homme que je croyais droit s'était "tordu" . Le Carrosse était redevenu citrouille, le Prince, crapaud… Comme cela peut arriver aux humains qui ne sont que des humains. Bien sûr que je pouvais le laisser patauger dans sa boue, sauf que moi je n'étais pas tombée, je n'avais pas perdu mes valeurs, juste mes illusions de petite fille qu'il était temps de perdre au demeurant. Alors ? Me serais-je pardonné ce qui était à mes yeux une trahison ? Parce que l'autre m'a trahi, je dois moi aussi m'abaisser à trahir et brûler ce que j'ai adoré ? La question reste ouverte.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


277249
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages