Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma famille et les t.c.a.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 08/02/11 | Mis en ligne le 18/04/12
Mail  
| 120 lectures | ratingStar_243229_1ratingStar_243229_2ratingStar_243229_3ratingStar_243229_4
Bonjour, J'ai 15 ans et depuis l'âge de 12 ans je souffre de problèmes alimentaires (depuis que je suis réglée…). Ma famille a un énorme problème avec la nourriture : - mon père s'isole pour manger. - ma mère est en sur-poids et mange tout le temps, me fait des remarques sur ma façon de me nourrir, achète des sucreries tout le temps et dit qu'elle se nourrit bien. - ma soeur a eu un problème d'anorexie physique pendant 1 an et est maigre, elle a perdu énormément de poids, je ne la reconnais plus. - mes grands-parents sont hyperphages, de véritables obèses, des tubes !! À chaque fois qu'ils sont là, ils me dégoûtent tellement que je ne mange pas et ma grand-mère me dit toujours que je devrais perdre du poids. - ma tante et sa fille ainée sont toujours en régime et sont anorexiques mentales, sa fille cadette est aussi obsédée par le poids, elles me font souvent des remarques subtilement explicites sur mon poids !! - mon autre tante, ma marraine, anorexique mentale étant jeune et en sur-poids maintenant, essaie tous les régimes possibles et inimaginables. Et moi, j'alterne semaine où je mange rien, je me contrains, puis je mange des sucreries jusqu'à en avoir la nausée, puis rebelote régime, etc… je fais du yo-yo, j'alterne aussi vêtements très masculins, opaques et vêtements féminins, moulants. J'ai des périodes où je mange des portions futiles toutes seules dans ma chambre, je bouge beaucoup, suis obsédée par mes repas. Et des périodes où je mange en famille, j'ai l'impression de manger comme une obèse, j'ai la sensation d'être bien, mais finalement culpabilise et me déteste. Je fais très attention au regard des autres, suis toujours impeccable pour mieux me faire respecter quand je suis dans ma période où je mange rien. Je me laisse aller dans ma période où je bouffe comme un porc. Dès que je mange une sucrerie, je perds tout contrôle et mange toutes les sucreries qui sont dans la cuisine. L'obsession de la nourriture est tellement ancrée dans la famille que c'est le principal sujet de conversation quand tout le monde est réuni. Je veux en sortir de là, avoir une vie normale et équilibrée sans avoir des problèmes de digestion (nerveux selon les médecins, ils sont apparus depuis une énorme grippe intestinale fin quatrième). Pouvoir manger de tout sans culpabiliser et sans me trouver obèse (52 kilos pour 1 m 55, je grossis et maigris très rapidement). J'ai fait une fugue début troisième car j'étais persécutée dans un collège très huppée (insultée de grosse, de moche, d'intello, pourtant, on me dit jolie et mince dans mon nouveau lycée). J'ai eu des petits copains, mais j'ai toujours été larguée, j'ai toujours pensé que c'est à cause de mon physique et de mon caractère (très lunatique et instable, je ne me trouve pas). Mon rêve depuis gamine est de rentrer à l'opéra de paris mais même pas la peine d'y penser (trop grosse et trop petite). Je me suis lancée dans l'équitation (j'ai un cheval) , mais là encore, je ne sais pas quoi faire avec mon cheval, comment l'éduquer (il a 5 ans) , je suis perdue, j'ai l'impression d'être un prédateur pour lui. J'en peux plus, je ne sais pas où je vais et je me sens égoïste de me penser malheureuse alors que j'ai tout ce que je veux (matériellement). Mon seul bonheur abstrait est de vouloir tous les regards tournés vers moi, qu'on me complimente, qu'on m'aime, qu'on m'admire au lycée, surtout si ce sont des garçons (je suis égocentrique ? ). Je jalouse ma soeur si mince et si jolie et qui a tant de succès auprès des garçons (on l'interpelle même souvent dans la rue pour la complimenter, que ce soit hommes et femmes, vieux ou jeunes, et moi je suis à côté d'elle, souriante, mais jamais destinataire de ces louanges, on ne croit même pas que je suis sa soeur, tellement que nos physiques sont différents, elle est blonde vénitienne, grande, mince, yeux bridés, peau halée. Je suis brune, peau matte, petite, très musclée, yeux en amande). Je n'ai pas réellement d'amis, suis souvent seule, ai du mal dans les relations sociales après mon expérience de collège huppé, alors que j'étais si sociable avant, je change souvent d"humeurs, de caractères, suis très instable. Je viens sur ce forum demander de l'aide, car je ne sais pas à qui en parler sans que ma famille soit au courant. J'espère que ma petite hsitoire ne vous a pas trop saoulé.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


243229
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages