Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma mère est décédée ...

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 129 lectures | ratingStar_266546_1ratingStar_266546_2ratingStar_266546_3ratingStar_266546_4
Bonsoir à vous, Je reprends mon histoire, je vais essayer de faire court, ma mère m'a fait subir des maltraitances psychologiques pendant toute mon enfance et mon adolescence, je suis partie de chez moi à 19 ans après une tentative de suicide, je me suis réfugiée chez une tante, grâce à elle et à mon petit ami de l'époque, qui est mon mari maintenant depuis 40 ans, j'ai pu me reconstruire, construire une famille saine, avec deux grands fils aujourd'hui mariés à leur tour. Jusqu'à très récemment - environ trois ans - ma mère avait avec moi une attitude distante. Elle me raccrochait au nez quand je lui téléphonait, refusait tous mes cadeaux, me faisait souffrir. J'ai suivi une thérapie en 1997 qui m'a fait beaucoup de bien et m'a aidée à prendre des distances. Puis ma mère très âgée - vers 94, 95 ans - est devenue grabataire. L'une de mes belles-soeurs s'en occupait beaucoup. Je l'ai remerciée, lui ai fait don de très beaux bijoux que ma mère m'avait donnés. Mais les choses ont commencé à se gâter quand ma mère aurait eu besoin d'une présence constante à ses côtés. Ma BS ne voulait rien entendre et ce fut le temps des premières frictions. On aurait dit que ma mère était "sa chose", je n'avais pas le droit d'intervenir ; quand je passais un après-midi avec ma mère "je lui donnais de mauvaises habitudes". Je finissais par aller voir ma mère sans en référer à ma BS pour éviter les disputes. Car parallèlement ma mère commençait à avoir une attitude normale de mère envers sa fille … et j'ai l'impression que ma BS en était jalouse, elle qui était considérée comme la fille de coeur. Nos relations ont été chaotiques. Puis je suis tombée gravement malade, je n'ai plus visité ma mère, qui résidait à 120 km de chez moi. Finalement, ma mère a été admise dans une EHPAD où elle est décédée. Avertie la première sur mon portable, je me suis rendue aussitôt sur place. Ce fut un choc : ma mère avait le visage détendu, très beau, elle n'avait plus cet espèce de masque qu'elle arborait quand elle me voyait, comme si je l'agaçait et qu'elle réprimait cet agacement. J'ai eu un cri "Maman ! " ce mot que je n'arrivais jamais à dire. Je me suis effondrée en pleurant dans les bras de mon mari. Sous la couverture, j'ai touché les membres, le corps de ma mère ; elle ne pouvait plus me repousser. Avec mon frère et ma BS, nous sommes ensuite allés aux PFG pour les obsèques. Surprise : ma BS avait tout prévu, y compris la date, tout sachant que je ne pourrais pas y venir puisque je devais subir une chimio. J'étais abasourdie. On m'écartait même des obsèques. Je n'ai pas réagi immédiatement. Je l'ai fait quand ma BS m'a demandé si j'étais d'accord avec l'organisation, les horaires … j'ai dit froidement que, non conviée, je n'avais rien à dire. La secrétaire des PFG m'a demandé pourquoi, j'ai parlé de la chimio, elle a proposé une autre date, et ma BS a bien été obligée d'accepter. Depuis je suis mal. J'ai accepté la mort inéluctable de ma mère - très âgée, elle était devenue un "légume" - mais je suis très mal quand je vis les histoires de famille en ce moment. Le décès de ma mère, ma maladie, auraient dû faire oublier des griefs, s'il y en a eu de ma part, et je ne pense pas … il n'en est rien. Merci de m'avoir lue.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


266546
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages