Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma mere veut gerer mes relations avec mes soeurs...

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 24/02/10 | Mis en ligne le 19/05/12
Mail  
| 156 lectures | ratingStar_256813_1ratingStar_256813_2ratingStar_256813_3ratingStar_256813_4
Citation : Cette prise de conscience remonte au debut de mon mariage, il y a tellement eu de conflit entre mon mari et moi, et je voyais le comprotement manipulateur de sa mere, c'est surtout cette "reflexion en miroir" qui m'a fait commencer a regarder ce qui se passait entre ma mere et moi , Ça me fait sourire ce que tu dis, ça me rappelle irrémédiablement mon histoire. C'est mon ami qui a pris conscience que sa mère est une manipulatrice et la toxicité de sa famille quand moi-même je travaillais petit à petit sur ma relation avec sa mère. Mais au fur et à mesure que je travaillais sur la relation avec ma mère, j'ai ouvert les yeux sur la belle-famille. Et c'était guère plus reluisant. Deux bonnes femmes manipulatrices et étouffantes à gérer. Donc dans le même temps, j'avais aussi à résoudre le problème "belle-mère", ce qui semble être aussi ton cas. Elle a senti la faille qu'il y avait en moi - sans jamais rien lui dire de mes problèmes avec ma mère - et en profiter pour mettre une couche épaisse de merde entre mon ami et moi. La chose qu'elle n'avait pas prévue, c'était que ça n'allait pas marcher. Mon ami a commencé à la remettre en place graduellement. (même s'il avait pris quelques distances et imposé quelques règles deux ou trois avant, ça ne le protégeait plus, ça ne nous protégeait plus suffisamment pour vivre sereinement) . Elle n'a pas voulu comprendre. Une première coupure de contact de 6 mois. Le naturel fouille-merdasse a repris le dessus. Re-coupure qui dure depuis deux ans et qui est parti pour durer. Ils sont vraiment fort pour savoir quand agir et quand détruire, tu ne trouves pas ? Citation : Je croyais que j'etais pas sous son influence, parceque je faisait tout le contraire de ce qu'elle me disait ou me conseillait de faire mais je me suis rendu compte qu'être toujours en oppositions par rapport a elle ne voulait pas dire que j'etais adulte, au contraire que c'était toujours être sous son infleunce, et puis doucement, peniblement (c'était pas toujours facil, et ça l'est de moin en moin) j'essaye d'aracher peau par peau le personnage qu'on m'a appris a devenir, c'est a dire une autre elle même, je me surprend a me disputer avec mon mari avec ses termes a elle, a crier dans mes coleres (qui sont grandes) des choses qui ne voulaient rien dire pour moi … et au fil des annees j'ai comencer a lui tenir tete en adulte, sans culpabilite, ou si peu . J'ai l'impression de me voir en miroir la. La rebelle de service c'était moi, toujours dans l'opposition, à répondre… C'était le rôle qu'on m'avait donné et dans lequel je m'étais conformée. Aujourd'hui j'ose plus provoquer une discussion que répondre à un conflit ou le provoquer. Je suis plus affirmative dans mes choix, avant d'en faire, j'écoute ma "petite voix" comme on dit, pas ce qu'on attendrait de moi et qui leur ferait plaisir. Pourtant, en étant dans cette opposition, je suis certaine que c'est ce qui m'a aidé à faire le pas de côté et voir qu'au final j'ai malgré moi repris certains comportements. Mais j'y travaille très fort. En opposition ou pas, je ne veux pas avoir la sale mentalité de ma mère, je ne veux pas être une pourriture. Je ne veux pas non plus être une sainte et dire oui à tout. J'apprends petit à petit à dire non, à m'affirmer et à penser à mon bien-être plutôt qu'à celui de autres. Je suis devenue un peu plus égoiste et je me sens bien mieux. Par exemple, j'apprends à ne plus répondre à la colère par la colère je relativise et je me dis "à quoi bon toute cette énergie perdue ? " ça n'empêche bien sûr d'être en colère mais moins qu'avant et moins fort. J'ai compris que le conflit ne mène à rien de positif si tout le monde reste campé sur les positions. Je suis la même personne qu'avant mais j'ai "grandi", j'ai pris de l'assurance. Et ça, ça change beaucoup la relation aux autres. Citation : En regardant de plus pres ses rides, mon coeur se pinçait de la voir si veille et malade ; des fois il m'arrive de culpabiliser tellement que je faisait pareil que ce qu'elle aurait voulu que je fasse, apres je regrettais , Moi aussi ma mère est âgée, 70 ans. Elle vit seule, elle n'est pas très futée mais qui puis-je ? C'est une personne qui a passée sa vie à être servie, l'aider n'est pas l'aider à terme. Et puis elle est tellement désagréable que personne de la famille ne la supporte très longtemps. Je ne souhaite pas la voir, non pas parce qu'elle n'a pas été la pour moi, par vengeance mais parce que je SAIS que c'est une sangsue venimeuse. C'est par protection. Citation : Au fait black, je pense que je suis vide, vide de personnalite, si je ne suis pas elle, qui suis je ? On m'a jamais appris a le chercher, j'ai peur de n'être rien … Je souffre de dependance afective, amis en même temps je detruit tout le bonheur que la vie me donne, des que ça va bien, je fout touT en l'air, comme si je ne me permettait pas d'être heureuse, pour lui donner raison elle … pas facil. Tu n'es pas personne. Tu ne sais pas très bien où tu en es de ta vie mais tu n'as pas sans personnalité, sans courage. Parce qu'il en faut pour ouvrir les yeux et essayer de devenir une personne meilleure. Et quand on ouvre les yeux ça nous chamboule tout ce en quoi nous croyions. On se remémore des actes passés, parfois extrêmement durs, violents. Des choses qu'on avait enfoui très très profond en soi. Et quant ça ressort on est une vraie bombe à retardement. Et on peut en vouloir à l'entourage qui n'a pas réagit, on peut s'en vouloir. Tu as le droit d'être heureuse, d'aimer, d'être aimée et d'être respectée. C'est très dur à accepter, ça je le sais, quand on a été programmé toute notre vie à être une petite marionnette prête à faire plaisir aux autres, sauf à nous. Au plaisir de te lire, Blackcate.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


256813
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages