Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mais "juger" c'est aussi la capacité d'apprécier les choses avec discernement.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 22/11/10 | Mis en ligne le 20/07/12
Mail  
| 174 lectures | ratingStar_278134_1ratingStar_278134_2ratingStar_278134_3ratingStar_278134_4
Citation : Ok, le jugement dont vous parlez se rapporte donc aux jugements de valeur. Mais "juger" c'est aussi la capacité d'apprécier les choses avec discernement. Apprécier les choses avec discernement, je veux bien. Mais qu'est-ce que le discernement ? Qu'est-ce qu'il permet de faire ? Citation : Oui, mais voyez-vous, toute la fausseté de ce jugement vient de son aspect réifiant. Ce qui est vrai, c'est que vous pouvez manifester votre connerie comme vous pouvez manifester votre sympathie. En revanche, cela ne fait pas de vous un con ou un mec sympa comme vous êtes un homme de manière absolue et définitive (jusqu'à votre mort, du moins). Justement, en manifestant ma connerie, celle-ci peut être interprétée comme une marque de sympathie et l'inverse aussi. Tout dépend du filtre subjectif de la personne qui reçoit le message. Il n'y a rien d'universel dans de tels jugements. Citation : Vous pouvez avoir une pensée particulière qui influera sur votre comportement qui aura lui même une incidence sur le monde. Mais en aucun cas vous ne pouvez dire que votre pensée influe directement sur le monde. Ce n'est pas ce que semblent indiquer les théories de la mesure au niveau quantique où l'observation modifie les résultats de l'expérience (exemple des condensats de Bose-Einstein avec des molécules de fullerène de plus en plus volumineuses). Ce qui semble aboutir à deux hypothèses : soit la mesure ne correspond pas à la réalité, soit il y a des variables cachées comme l'influence de la conscience. La première hypothèse détruit l'objectivité de la mesure et donc de la réalité de premier niveau à l'échelle quantique. La deuxième hypothèse est que la conscience détermine le réel et invite donc à s'interroger sur la nature physique de la conscience. A l'heure actuelle, la question est très loin d'être tranchée. Citation : Ces phénomènes s'expliquent très bien sans recourir à la pensée magique qui est bien différente de la "pensée positive". Si vous croyez être un très bon jardinier plutôt qu'un mauvais, cela peut influencer favorablement votre comportement et vous emmener à faire tout ce qu'il faut pour que vos plantations croissent (surveillance, engrais, arrosage, etc…). Globalement pour tout ce qui concerne l'action de la pensée positive, y compris les guérisons qui s'y rapportent, voir les ouvrages ou articles qui traitent de l'"effet Rosenthal" et de l'"effet placebo". Bien évidemment que l'état d'esprit influence la façon dont nous agissons. L'effet Rosenthal est très bien expliqué. Par contre, l'effet placebo conserve toute sa part de mystère et n'est pas expliqué à ma connaissance. Tout au moins, une grande partie de son champ d'action n'est pas expliqué. Citation : Certes, notre vision sera toujours parcellaire mais pour ce qui concerne les filtres (nos préjugés ? ) , je pense qu'on peut s'en distancier. Je ne sais pas. Beaucoup de nos préjugés sont inconscients. Ils sont comme des trous noirs, visibles seulement par leurs effets. Comment se distancier de quelque chose que l'on ignore ? Comment déterminer qu'il n'y a plus rien d'inconnu en nous-mêmes pour affirmer qu'on s'est distancié de tous ses propres filtres ? Citation : Le jugement de vérité qui repose sur une observation rigoureuse et objective des faits. Mais il est impossible de tout observer. On sait depuis longtemps que le réel n'est pas observable dans sa globalité du fait de l'incertitude d'Heisenberg, que l'univers n'est pas déterministe mais est régi par la loi du chaos. Les lois de la mécanique s'effondrent quand on passe à l'échelle quantique, pense à l'effet tunnel, à l'effet Hartman et au problème de la mesure quantique.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


278134
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages