Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Maison de retraite du scandale a l'espoir.... - les documentaires

Témoignage d'internaute trouvé sur france3
Mail  
| 143 lectures | ratingStar_264615_1ratingStar_264615_2ratingStar_264615_3ratingStar_264615_4
J'ai lu attentivement votre message et j'ai cru que c'était moi qui avait écrit ce texte. En effet, j'ai exactement vécu ces deux derniers mois ce que vous avez vécu : on a "déconstruit" mon père en utilisant les mêmes arguments que ceux que l'on vous a avancé, mon père étant un peu plus en difficulté que votre maman à l'entrée. C'est donc en 2 mois d 'institut que mon père nous a quitté. Exactement, le même scénario, la limitation à la marche mais pour moi avec un harcèlement quotidien quand je le faisais marcher, le passage à une alimentation standardisée qui l'a amené à une entrée à l'hopital, dénutri, déshydraté ; des escarres mal soignés, arrivée à une hyperthermie pendant plus d'une semaine plus ou moins cachée à mes yeux lors de mes visites et décès à l'hopital. Dans mon cas, c'est pendant le séjour qu'avec cependant beaucoup de respect, je me suis fâchée plusieurs fois pour demander certains soins médicaux non faits. C'est à chaque fois des arguments médicaux que l'on mettait en avant et comme vous "certains ne savaient jamais rien" (notamment les aides-soignantes). Je n'ai pas "subi" cette agression finale par l'équipe soignante comme vous mais c'est au cours du séjour que j'ai subi un véritable harcèlement et plus d'une fois, l'on m' a fait remarquer que je perturbais mon père par mes visites "trop fréquentes" . J'ai du mal aujourd'hui à me remettre de cette situation et cela me fait du bien de partager mon expérience avec vous. Je m'insurge aujourd'hui autant pour mon père que pour les traitements que l'on inflige à des gens sans défense considèrés comme "des paquets embarrassants". Les personnes dépendantes ne sont plus dignes de la Déclaration des Droits de l'homme : Ils peuvent être privés de nourriture, d'eau, de soins sans que personne ne dise rien et que même, l'on se serre les coudes quand la famille ou le résident ose se plaindre.
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


264615
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages