Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Manger de la viande est un acte cruel !

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 139 lectures | ratingStar_260754_1ratingStar_260754_2ratingStar_260754_3ratingStar_260754_4
Bonjour, Je suis tombé par le plus pur des hasards sur ce sujet, et cela m'a fait sourire… Tout d'abord, je ne suis pas favorable aux extrêmes, dans un sens comme dans l'autre. Il ne sert donc à rien de dire qu'il est cruel de tuer des animaux pour se nourrir. Sinon, cela ferait bien longtemps que les Inuits au Groënland ne survivraient plus sans, notamment, la chasse à la baleine. Et l'homme, dans sa lente évolution, ne serait jamais arrivé au stade avancé où il se trouve… Quoique, vous me direz que cela aurait, peut-être, mieux valu… Cependant nous pouvons aussi prendre le même exemple en sens inverse pour accuser les japonais de génocide sur le même animal… Et c'est là le véritable noeud du problème. Celui-ci n'étant pas la consommation de viande puisque, scientifiquement parlant, l'homme est omnivore. La question ne devrait donc même pas se poser. Non, là où l'être humain se trompe lourdement, c'est dans sa logique consommatrice jusqu'au boutiste à court terme qui risque d'éradiquer toute ressource de la surface de la planète d'ici 100 ans. Quand on sait, de plus, que l'Inde et la Chine vont connaître une croissance faramineuse, on peut commencer à s'inquiéter. Le paradoxe étant que la planète ne risque rien. Ceux qui risquent le plus, ce sont nous-mêmes et plus précisément, les générations futures qui seront très gâtées… A terme, la Terre se reconstruira, et la vie avec elle, mais l'être humain, lui, aura disparu. Ensuite, je voudrais réagir aussi à un forumeur ou forumeuse qui pensait que l'on pourrait éradiquer la famine dans le monde en limitant la consommation de viande. Cette vision est extrêmement réductrice. En effet, la famine pourrait facilement être éradiquée à l'heure actuelle et dans les conditions de vie actuelles, tout bonnement en examinant les surproductions alimentaires monumentales des pays développés. Ensuite, l'idée selon laquelle les économies des uns aideraient les autres est assez loufoque. Dans le système actuel, c'est tout bonnement impossible puisque seuls les ONG assument la redistribution. Or, elles sont à la fois peu nombreuses et souvent mal adaptées aux conditions réelles du terrain. Non, il faudrait pour cela que le système entier change ou, ce qui est à mon avis plus intéressant, que les occidentaux changent leur mentalité. Pour certains, cela passe par une prise de conscience des ressources limitées existantes sur la Terre, pour les autres, par la prise de conscience qu'ils ne sont pas les sauveurs des pays en voie de développement. A bientôt.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


260754
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages