Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Me confirme dans l'idée et mes réflexions qui suivent…

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 03/09/10 | Mis en ligne le 17/07/12
Mail  
| 117 lectures | ratingStar_276674_1ratingStar_276674_2ratingStar_276674_3ratingStar_276674_4
Citation : Ce que tu écris là… me confirme dans l'idée et mes réflexions qui suivent… que dans un couple chacun arrive effectivement avec son sac à dos rempli de pavés ! Bonjour Ile, Exil, et tous… Je viens de lire vos échanges, et je viens vous faire partager mon ressenti. Ta vision du sac à dos remplis de pavés m'a fait sourire Ile… Ça dit bien ce que ça veut dire… combien parfois on peut en avoir plein le dos de toutes nos histoires… Et ça m'a fait aussi pensé au fait que ça peut être si tentant d'en prendre un pavé de temps en temps pour le jeter à la figure de celui qui nous blesse… Et ça se comprend. C'est drole parce-qu'hier j'ai une une longue conversation avec une cousine qui vit aussi une situation particulière avec son mari… Elle Sait que je suis en situation de séparation, et elle n'arrive pas à poser d'acte. Son mari fait tout pourtant pour lui tendre la perche… Il ne la regarde pas. L'ignore. Est méprisant… Etre abandonné, on peut aussi le vivre bien que l'autre soit toujours là, à nos cotés physiquement… Dès lors qu'une femme n'est plus regardée, sa flamme s'éteind… elle ne se sent pas exister en tant que femme… En tant que Mère, oui… Mais il arrive un moment ou ça ne suffit plus… J'empreintrai une autre image que celle du sac à dos rempli de pavés… Nous sommes tous des êtres qui trainons avec nous des mémoires, des "casseroles" comme on dit… Ainsi que la plupart des rencontres à mon sens ne se vivent pas parce-qu'on a reconnu s'aimer Vraiment ! Non… Mais pour apprendre à s'aimer pour se guérir d'une histoire à l'autre… d'une Génération à un autre, au vue qu'on récolte ce que les femmes et les hommes des générations d'avant n'ont pas été jusqu'au bout… de se libérer du poids de leurs souffrances. Ainsi que c'est Juste à mon sens que nous ne sommes pas responsables de ce qui nous arrive ! Au vue que l'on attire à nous ce qui a besoin d'être Eclairé pour se guérir… (c'est le constat que nous en avons fait avec mon mari aussi) … nous nous sommes reconnus, et avons su qu'ensemble nous parcourions une voie de guérison. Lui l'a toute de suite Su, quand à moi j'étais un peu plus embrigadée encore dans la sentimentalité… Trop fusionnelle et moins consciente que lui sur ce fait. Mais il m'a bien aidé à traverser tout ça, grâce à ce que j'ai pu reconnaitre mes frustrations durant toutes ces années de vie commune… Et je maintiens que tout celà n'est pas toujours facile à traverser mais j'ai appris, oui… et j'apprends encore à regarder ce qui me fait encore réagir quand je ressens qu'il n'est pas à la hauteur de mes espérances… concernant son rôle de père… Il vient d'avoir 50 ans, et je le vois vivre un nouvel élan, avec l'envie de s'envoler… Et qui nécessite pour lui de se retrouver seul avec lui-même. Enfin avec lui-même ou avec une autre femme à mes yeux ça ne change rien si ça correspond au besoin de se Trouver Lui. N'est-ce pas ce que nous cherchons à travers nos histoires de Vies ! Sinon Recontacter La Vie en soi… Et qui bien souvent se trouve bien au-delà de ce que l'on pense qu'elle est, et qu'elle devrait être la vie tiens… Et ne pas la perdre de Vue, c'est apprendre encore à regarder l'Autre, pour comprendre, Et pour continuer à l'aimer, malgré et contre tout. Contre toute attente. Nous ne sommes pas responsables de ce qui nous arrive au vue de ce que nous récoltons de nos ancêtres aussi ! Alors d'accord… Mais ! Nous sommes responsables de Comment nous prenons les choses, nous accueillons ce qui nous traverse. Ça si. On peut demeurer Conscient quand on se place en position de victime, et ce qui n'empêche pas de traverser la douleur, les sentiments, que ça occasionnent… Etre Clair avec ça est ce qui libère des mémoires, je n'en doute pas. Et celà qui participe de ne plus s'égarer dans le jugement petit à petit… de "l'autre" Je sais combien ce n'est pas facile quand on a mal et qu'on se sent abandonné sur le coup. Citation : Ton ex. Était très certainement aussi immature que le mien… l'enfance… l'oedipe… etc… Chacun, chacune, croyant et étant certains que c'est ça l'amour… et. D'être amoureux ! Un fait est, que chacun a sa vision de l'amour, De ce qu'il est et de ce qu'il n'est pas… Et sans doute que dès lors qu'on l'enferme en ce qu'il doit être, que déjà l'amour est bien loin… Pourquoi ? Parce-qu'on ne fait que projeter des images de l'amour mais on ne le vit pas Véritablement. L'amour, ce n'est pas ce que l'on en a fait dans sa tête, Véhiculé par les hommes suivant des bonnes règles de moralité. Ça part de ce qui Est et que l'on accompagne en toute lucidité. Parce-que c'est LA, qu'IL sera Révélé dès lors qu'est éclairé ce qui sépare de lui. (quand les choses ne sont pas comme j'aurai aimé qu'elles soient, quand l'autre ne répond pas à ce que j'aurai pensé qu'il aurait du être vis à vis de ses enfants, vis à vis de sa femme, Etc…). Et pourquoi, parce-que je souffre, je souffre, De ce qui l'autre ne me renvoye pas ce qui correspond à mes cadres, mes repères… Ainsi que j'ai découvert que c'était précisemment LA que j'avais à APPRENDRE enfin à aimer. Et c'est vrai que tu as raison là Ile… quand tu dis que l'on part à l'aveuglette ! … Mais qu'est-ce qui fait que l'on va retrouver la Vue alors ? Qu'est-ce qui fait qu'un jour on "supporte" les petits défauts et qu'un autre jour on en veuille plus ? Mais tant que demeure ce qui nous fait vibrer alors ça passe… Et quand la sensation commence à perdre de l'intensité, ça laisse la place à quoi ? À ce qui va commencer à analyser, juger… Alors Ou se trouve Réellement le Rendez-vous de l'Amour dans tout ça ? Qu'est-ce qui a fait que je ne sois plus un moment donné en capacité de Regarder mon mari ? Mes attentes. Parce-qu'elles n'étaient pas comblées. Et je n'ai jamais pu tricher longtemps, et ça m'a demandé un moment de Me regarder en face, à l'INtérieur, ce qui s'égarait à demander à l'extérieur. Citation : Jusqu'au jour où… le réveil… de nos frustrations surgit sournoisement… Ce réveil vient lui à soulever et concrétiser la réalité de nos interrogations si longtemps gardées sans vouloir ni même oser les dire… Et les frustrations… Est-ce vraiment l'autre qui en est Responsable ? Citation : Nous tentons de continuer à nous interroger… sans même nous rendre compte… que l'autre il est déjà ailleurs… avec son corps et son esprit ! Nous restons dans nos interrogations en nous demandant ? … que c'est-il réellement passé ? … Nos souffrances ? … l'autre est déjà très loin… ne se soucie pas un instant de notre douleur… de notre rêve : pour le meilleur et le pire, faire face… à tout prix… face à l'engagement pris devant la loi et très souvent devant Dieu… en cas d'engagement religieux… nous nous demandons encore aujourd'hui que c'est-il réellement passé ? Le véritablement engagement il est pris suivant une loi qui n'est pas celle qui correspond à la moralité, et qui est liée aux conditionnements quand on s'engage à vivre un amour véritable. Il correspond à la Voix du Coeur… Faut-il aussi nous Prenions Conscience un moment donné que c'est sur cette Voie que nous sommes Engagés en Amour. A ce jour je n'ai plus de doute sur la question. IL n'y a pas une rencontre qui ne s'engage et dont le seul But est de nous conduire vers une guérison profonde… Seulement celà implique d'Eclairer tout ce qui nous sépare de l'Amour et qui est Aimer l'autre tel qu'il est, Apprendre à être à Son Ecoute. Parce-que l'amour c'est comme ça… Ça fait passer l'autre Devant soi… C'est logique, derrière, il est impossible de prendre le temps de le Regarder. ALors ça va peut-être vous soulever ce que je vais vous dire là, ou ne pas vous surprendre véritablement… Mais je crois profondément à ce jour que c'est notre rôle les femmes sur terre d'accompagner les hommes dans ce sens là, et qui implique un réel dépassement de soi. Pouvons-nous Réellement être Femme, tant que nous n'avons pas accompli notre role de Mère jusqu'au bout… Je ne sais pas… Jusque là, je réalise que je n'ai rencontré que des êtres que Dieu m'avait confié pour que je les accompagne vers leur envol… Et c'est de ce que je les accompagne que la Vie me remplit… Et me guérit à ne plus avoir à demander de combler mes manques. Voilà pour le petit partage du matin.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


276674
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages