Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mère désespérée, enfant de 9 ans, menaces de suicides... (long)

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 27/02/11 | Mis en ligne le 18/04/12
Mail  
| 129 lectures | ratingStar_243277_1ratingStar_243277_2ratingStar_243277_3ratingStar_243277_4
Je ne sais plus quoi en penser, après tout, les menaces de suicides ne doivent jamais être prises à la légère d'après tout ce que j'entends ou lis… Ça va être un peu long à lire, mais bon, faut saisir le contexte… C'est arrivé 2 fois depuis août, ça commence toujours avec une contrainte ferme, un NON sans appel après maintes argumentations et s'en suit, un accès de colère chez mon fils qui provoque alors une conséquence… Ce soir, il faut dire que nous sommes allés glisser un bon 3 heures, le plein air peut rendre un enfant fatigué… Alors, en revenant à la maison, commencent les demandes incessantes, évidemment, je lui dis non parfois, le rappel à la patience et au partage. S'en suit alors un déboulement. Un ami vient le chercher pour jouer chez lui, il ne veut pas y aller, limite il lui parlait (criait) la porte fermée ! J'ai du intervenir pour lui rappeler les bonnes manières devant son ami, un simple, non, la porte ouverte, je suis fatigué et je n'ai pas envie ce soir, demain peut-être… Ensuite il s'est mis à chialer pour avoir le Play Station 3 (vous savez ses monstres à manettes ? ) , je suis de nouveau intervenue pour lui, en disant au fils de mon conjoint (ils sont deux plus grands, 12 et 14 ans, j'ai la garde à temps plein de mon fils et les enfants de mon conjoint viennent une fin de semaine sur deux et ce depuis 4 ans alors ce n'est pas une question d'adaptation pour mon fils…). Alors il voulait son tour de PS3, j'interviens en sa faveur, c'était son tour ils se partagent en soirée la machine à coup de 30 minutes chacun. Il disait vouloir jouer, mais non, il voulait mettre son DVD de Naruto, 1h30 d'écoute… Évidement les autres protestent. Je lui dis alors, tu peux jouer tes 30 minutes, mais tu ne peux pas prendre trois tours pour toi seul… Il se fâche et décide qu'il ne veut ni écouter le film, ni jouer son 30 minutes… Je lui promets que demain matin je vais lui mettre son film sur mon laptop, l'ordinateur des enfants de lit pas ce genre de DVD gravé. Il me dit qu'il le veut maintenant, je lui dis non, tout en besognant dans la lessive en l'invitant à écouter un film avec moi et mon chum, une bonne comédie. Il change alors d'idée et veut reprendre son tour de ps3, je lui dis que son demi-frère avait lâché le jeu pour lui mais qu'il devra maintenant attendre les 15 ou 20 minutes restante pour reprendre son tour. Je lui demande d'aller mettre son pyjama, il proteste et se fâche, je lui dis que nous sommes tous en pyjama, que je veux qu'il aille se changer maintenant ! Il part en criant et frape la porte avec ses pieds au passage… Nous sommes deux alors à intervenir, mon conjoint qui était dans l'autre pièce et moi qui accours, ce genre de comportement n'est pas admissible dans notre maison et IL le SAIT très bien ! Un peu sur le coup de la colère, voyant qu'il est certainement fatigué et que vu son attitude de la soirée, ben, aussi bien l'envoyer dormir. Il se met à hurler, je vais appeler le 911! Mon conjoit lui donne le téléphone en demeurant calme, alors ? Appel mon grand. Mon fils dit non évidement et mon chum lui dit de ne pas dire des choses qu'il ne va pas faire et il quitte la pièce. J'explique alors a mon fils qu'il à dépassé les bornes, que personne ne claque de porte ici, qu'il est déjà près de 9h et qu'il va aller réfléchir et dormir. Il sait très bien pour les portes, n'en claquant pas nous-mêmes adultes et ayant déjà vu un des fils de mon conjoint ainsi que lui-même le tenter une fois que c'est dans notre maison inacceptable ! Il m'a alors dit des choses affreuses… Je vais me tuer, je vais me sauver, je suis un connard ! Je mérite de mourir, t'es pu ma maman (un classique il parait) , je mérite de mourir…. T'es une mauvaise maman, j'suis un con je mérite de me tuer… Mais comment peut-il penser ou dire des choses pareilles ?!!!! Jamais on n'entend de telles choses dans notre maison ! Les deux ados de mon conjoint s'insultent parfois mais, jamais dans ce genre de termes et nous les réprimandons pour moins ! Jamais en 4 ans de vie commune moi et mon conjoint n'avons, même seuls, dépassé la limite du non respect ! Bien sûr, on peut discuter fort des fois, mais jamais nous ne nous sommes manqués de respect ou n'avons crié, encore moins devant eux ! On est du genre un peu stressés mais jamais violent. Il s'est même frappé lui-même à la figure ! Dépassée par les événements, je l'ai laissé seul, hurler sa haine… Il est venu nous rejoindre au salon, nous étions euhhh consternés ? En disant aux ados de se mêlés d'autres choses, que sa crise lui passerait. Il a alors ouvert la porte, on le regardait, bien que je lui disais de ne pas faire ça et il est sorti dehors, j'ai du allée le chercher ! Évidement, il n'avait pas l'intention d'aller bien loin à demi habillé… Je l'est remis dans sa chambre, il me criait encore ses méchancetés et se frappait, pas assez fort pour faire des marques mais assez pour inquiéter… Suivant les conseils de mon conjoint, je l'ai laissé seul, c'est sa 2iem crises du genre après tout et rien n'en vient à bout… Il a hurlé en me réclamant de sa chambre un bon 15 minutes et je demeurais visée à mon siège, ne sachant que faire et… NE voulant surtout pas encourager ce genre de comportement avec un quelconque réconfort… Il est revenu au salon, complètement pâmé… Il sanglotait en demandant pardon, bien évidemment je lui ai donné, mais il voulait que je retire ma conséquence… J'ai tenu ferme, lui donnant un verre d'eau et lui disant, comme il se plaignait d'avoir mal à la tête et à la gorge et d'avoir du mal à respirer. Que c'était le résultat de sa méga crise de nerf, qu'il n'avait qu'à se calmer et respirer… Évidemment que j'avais envie de le prendre et de le bercer en le voir dans cet état… Mais… Il est revenu un autre 15 minutes plus tard en s'excusant de nouveau, cette fois, avec des noeuds dans la gorge, d'avoir été méchant avec moi… Je lui ai expliqué pourquoi on ne dit pas des choses méchantes sur le coup de la colère, que oui, il m'avait fait un peu de peine que je lui pardonnais et que je l'aimais, en le serrant fort contre moi et en lui caressant les cheveux, mais qu'il s'était certainement plus fait de peine a lui-même en me disant des choses méchantes… … Je dois faire quoi et penser quoi de tout ça ? C'est normal ? Il me semble que non… J'ai été trop froide avec lui ? Ou trop douce ? Il a besoin d'aide ? C'est de la manipulation ou du sérieux ce genre de menaces ? Ou il a pu prendre ça ? Ben, disons que son père n'est pas reposant… c'est déjà long, je vous épargne l'histoire… J'ai quitté son père quand mon fils avait un an. Il a recommencé a le voir de façon régulière depuis 3 ans. Oui son père est un homme manipulateur, voir fourbe et menteur quand ça lui sert… Mais, je me dis pour me consoler (me disais) que d'évoluer dans un milieu sain, sans être parfait, personne ne l'est… Compenserait pour le fourbe occasionnel de son père… Et que son père est depuis peu dans un milieu stable, nouvelle conjoint et nouveau bébé, je sais, possible qu'à quelque part ça déstabilise mon fils, mais à ce point !!? Je ne veux pas l'accuser non plus, en 3 ans on à vécu deux gros procès, l'un car il me réclamait la garde (bien qu'il n'avait pas vu son fils depuis 2 ans) , il n'a obtenu qu'un avocat qui s'est désisté en cours de procédure et une entente de droits d'accès. L'autre procès qui vient à peine de se terminer pour qu'il me donne enfin une pension alimentaire… M'enfin, je ne sais plus quoi penser de tout ça… En août, il nous menaçait d'ouvrir la porte de la voiture et de se suicider, encore, tant et si bien que j'ai du le faire assoir entre les deux fils de mon conjoint et qui lui se frappait en tenant encore le même genre de discourt… Sinon, ça lui arrive a l'occasion de faire une crise et de dire qu'il veut se sauver, qu'il va appeler le 911, qu'on ne m'aime plus. Mais il revient vite à la raison, ce n'est jamais aussi violent comme crise… En dehors de tout ça, c'est un enfant social avec un tas d'amis, souriant aux intérêts multiples ! Aidez-moi, conseillez-moi… Je ne sais plus, pas quoi faire…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


243277
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages