Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mères adolescentes/jeunes mères...la pression de la perfection?

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados - 12/12/10 | Mis en ligne le 15/06/12
Mail  
| 109 lectures | ratingStar_268059_1ratingStar_268059_2ratingStar_268059_3ratingStar_268059_4
J'ai remarqué et je ne dois pas être la seule, c'est un peu flagrant, que les mères adolescentes mais aussi les jeunes mères (la petite vingtaine) sont stygmatisées dans le rôle de la pauvre nana forcément pas capable de s'occuper de son/ses gosse (s) , qui compte forcément sur papa/maman pour les élever à sa place, qui va forcément avoir et offrir une vie de merde et qui finira aigrie en regrettant sa jeunesse perdue. Forte de ce constat de vieux stéréotypes qui puent, je me suis demandée si, du coup, ces mamans ne se mettaient pas cinq fois plus la pression pour être (et paraître) d'excellentes mamans. [ma vie mon oeuvre/on] Quand j'ai eu mon fils aîné j'ai mis un point d'honneur à l'élever seule, sans compter sur mes parents qui me le rendaient bien. Toute façon, même si j'avais voulu déléguer mon rôle de mère à la mienne, j'aurais pu m'assoir dessus. Elle me gardait Julien pendant que j'allais en cours (contrE rémunération, c'était son assistante maternelle) , mais dès le lycée fini, pas question de traîner cinq minute ou d'aller faire un tour avec les copines, je devais rentrer et m'occuper de mon fils. Avec le recul nous nous sommes rendues compte que c'était "trop", pour être sûre de me laisser ma place de mère sans interférer, la mienne n'a pris sa place de grand mère (style je prends mon petit fils une nuit à la maison parce que ça me fait plaisir et ça permet à ma fille de souffler cinq minutes) que très tardivement. Encore aujourd'hui, elle prend seulement mes deux ainés (et parfois que le premier) une semaine/an. Au final quand j'ai eu mes autres enfants, j'ai voulu mener de front tellement de trucs que j'ai fini par m'user. Je ne supportais aucun échec, tout devait être réglé comme du papier à musique. Même quand on invitait des potes ça se finissait en banquet "je me prends pour un traiteur et je prends deux jours pour faire 250 trucs à manger". Au lycée pareil, pas question d'être une "bonne élève" je voulais être excellente. Si je craquais et que je criais sur un de mes gamins je pleurais trois heures que j'étais trop une mauvaise mère. S'ils se faisaient une tâche je les changeais immédiatement. Bref, je me mettais la pression puissance dix. Maintenant je me suis calmée, mais j'ai toujours l'impression qu'on va juger mon rôle de mère par rapport à mon âge, de ce fait j'ai la sensation de n'avoir aucun droit à l'erreur. [ma vie mon oeuvre/off sinon nanou va crever] De ce fait, est ce que la plupart des très jeunes mamans, au fond ne se remettent pas plus en question, ne font pas plus attention à leur rôle que des mères lambda ? Bon y'aura toujours celles qui ne seront pas capable d'éduquer un gosse quelque soit l'âge hein, des petites jeunes paumées et à côté de leurs pompes ça existe aussi. Mais là je parle de filles psychiquement normalement constituées ?
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


268059
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages