Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon agression m'a débridé.

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 13/11/10 | Mis en ligne le 05/05/12
Mail  
| 213 lectures | ratingStar_250993_1ratingStar_250993_2ratingStar_250993_3ratingStar_250993_4
Je suis âgée de 18 ans et je désire témoigner de mon agression sexuelle que j'ai subi à mes 14 ans, du moins surtout de ses conséquences. Un inconnu a pénétré chez moi quand je fus toute seule et m'a menacé si je ne faisais pas ce qu'il me demandait. Il m'a demandé de me déshabiller et de me maltraiter devant lui. Il me forçait à me mutiler le corps, à me le brûler, à m'étrangler avec une ceinture ou me frapper jusqu'à que ma peau soit rouge. Il ne m'a jamais touché, il restait juste devant moi et se masturbait à mesure que je me faisais mal. Il m'obligeait ensuite à me toucher et que je fasse semblant d'y prendre du plaisir puis me demandait de me pénétrer avec divers objets. Finalement au bout de trois heures il est parti. C'est mon frère qui m'a retrouvé nu et a prévenu aussitôt ma mère. Elle m'a forcé à porter plainte et pendant plusieurs jours je fus contrainte de raconter dans les moindres détails mon agression devant ma mère qui n'arrêtait pas de fondre en larmes. Mais le plus étrange était sûrement que si j'avais mal c'est surtout que je culpabilisai de la faire souffrir autant et de l'obliger à écouter de tels horreurs. Je ne ressentais aucune honte vis-à-vis de mon agresseur, je n'avais pas le désir de le voir puni pour son acte. En réalité je voulais juste oublier cette période et ne jamais le revoir. C'est pour cette raison que pendant ma déposition j'ai menti sur son physique, sa voix, etc. Je ne saurais expliquer réellement le pourquoi mais c'est comme si j'avais le besoin de faire classer cette affaire le plus rapidement possible, ce qui fut le cas et jamais je ne ressentis un aussi grand soulagement. J'ai souffert de cet acte mais plus parce que je voyais que mes parents en souffraient. Mais depuis mon agression, j'ai l'impression que tout s'est mit à changer, moi et mon regard vis-à-vis de mon corps et surtout de ma libido. J'ai comme un besoin nécessaire de me satisfaire en me touchant quand je suis seule et d'accumuler les aventures. Avant je n'étais sorti qu'avec un garçon et j'étais du genre très timide mais après mon agresseur, c'est comme si j'avais changé du tout au tout. Je sortais avec le premier venu, je ne ressentais aucun remord en trompant mes copains parce que j'avais juste envie de me sentir désirer par le plus d'hommes. J'avais le besoin de les exciter et de savoir qu'ils avaient envie de moi mais je ne passais jamais à l'acte avec eux. J'aimais les aguicher, jouer avec le feu jusqu'au bout sans qu'ils viennent à me pénétrer. Je ne supporte pas les hommes doux, je suis davantage attiré par ceux qui se montrent brutaux et qui n'hésitent pas à me dire des choses obscènes de manière très crue. Cependant ma dernière aventure dégénéra un peu puisque l'homme se montra très violent étant donné que je refusais de passer à l'acte. Ce fut un peu le déclencheur et à présent je me rends compte que mes agissements non rien de normaux, que j'ai comme l'impression de reproduire encore et encore mon agression. Je sais bien que je ne suis pas la seule à réagir ainsi après une agression ou un viol mais je commence réellement à me mépriser. Les gens me voient comme une allumeuse mais alors que je ne veux pas qu'on me considère ainsi mais je ne sais pas comment m'arrêter, c'est comme une drogue. Suis-je réellement normale ? Je pense de plus en plus à aller consulter un psy mais si j'arrive à écrire mon histoire, je suis incapable de la raconter à vive voix, seule ma famille connait mon agression mais même eux ignorent le après et j'ai peur de baisser dans leur estime. Ils sont très religieux et je suis effrayée à l'idée qu'il me voient aussi comme une " putain " , désolé du terme. Merci pour ceux et celles qui m'ont lu.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


250993
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages