Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon frère m'a lésée dans l'héritage de ma grand-mère

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris
Mail  
| 133 lectures | ratingStar_260154_1ratingStar_260154_2ratingStar_260154_3ratingStar_260154_4
Bonjour à tous ceux qui me liront. J'ai déjà écrit en février mais je n'ai malheureusement reçu aucune réponse. Aussi je vais tenter un nouvel essai car je suis dans le 36 ème dessous. Voici mon histoire. Ma grand-mère vivait seule en Bretagne et souhaitait venir vivre chez moi ou mon frère en région parisienne car elle ne supportait plus la solitude et ne voulait surtout pas aller en maison de retraite. Notre mère, fille unique, est décédé en 1979. Je désirais prendre ma grand-mère avec moi, mais vivant seule (divorcée sans enfant) mon frère lui a fait comprendre qu'ellre serait mieux chez lui, dans une grande maison avec sa femme et ses deux enfants. En 1989, ce dernier, après avoir pris notre grand-mère chez lui, est parti avec son épouse et sans m'avertir, vider complètement son appartement de tous les meubles, bibelots, tableaux etc… Je n' étais pas très contente et le lui ai fait savoir. Mais dépressive car n'étant pas remise d'un divorce douloureux (coups, blessures, enfant adultérin …) je n'ai pas voulu faire d' histoires. Ma grand-mère est restée 2 ans chez mon frère. Je la prenais chez moi pendant les grandes vacances et les petites vacances scolaires. Une fois de plus sans me prévenir en 1991, il a mis ma grand-mère en maison de retraite sans son consentement car lorsque j'allais lui rendre visite elle était très en colère contre lui. Elle aurait pu venir chez moi comme je le souhaitais, mais elle ne le voulait toujours pas et j'ai compris pourquoi beaucoup plus tard. J' ai dû contribuer au financement car sa seule retraite ne suffisait pas à couvrir les frais de la maison de retraite. J'avais dit à mon frère que cela me serait difficile car m'étant fait avoir dans mon divorce par un avocat incompétent, j'avais réussi à m'acheter à grands frais une petite maison que j'ai été obligée de revendre pour aller dans un deux pièces ne pouvant plus faire face à tous les frais qui me tombaient dessus et que je n'avais pas prévus. Inutile de dire dans quel état moral je me trouvais. Ma grand-mère est décédée en 1994. En 1997, j'ai pris ma retraite. Comme il me manquait des papiers j'ai dû demander à mon ex-mari s'il avait gardé certaines choses me concernant. Il me les a envoyés et quelle ne fût pas ma surprise de découvrir une lettre de ma grand-mère, qu'il s'était bien gardé de me donner, cette lettre étant arrivée après mon départ forcé de notre maison en 1982. Elle contenait tout ce que ma grand-mère possédait à cette époque entre notaire et banque c'est à dire un montant d'à peu près 61.000 ? (environ 400.000 F de l'époque). Très en colère après mon frère, non seulement pour l'argent, mais pour son geste qui m'a énormément fait de mal (je n'aurais pour ma part jamais pû lui faire une chose pareille ni même seulement y penser) , je lui ai écrit sans jamais avoir de réponse. Il faut dire qu'en tant que directeur d'agence bancaire d' une grande banque française, et ma belle-soeur, clerc de notaire, ils avaient dû bien préparer leur coup et faire fructifier les économies de ma grand-mère. Je suis donc allée la mort dans l'âme voir un avocat qui m'a dit qu'il était trop tard car le notaire et la banque (en fait celle où travaillait mon frère) n'étaient pas obligé de me répondre car il y avait plus de 10 ans. Il a soi-disant fait le nécessaire mais sans avoir de réponse comme il s' y attendait. Je ne sais pas si je peux encore faire quelque chose de mon côté. Puis-je mettre mon frère au pénal ? Suis-je obligée de prendre un avocat ? Je n'ai plus confiance en ces personnes. Comment se fait-il que les impôts n'aient rien vu. Car nous n' aurions pas dû payer une partie de la maison de retraite, les biens financiers de ma grand-mère auraient dû largement couvrir les frais. C'est également une anarque à la Dass qui a contribué au financement. Depuis ce temps je suis sans nouvelle de mon frère. J' essaie par tous les moyens de trouver une solution mais sans résultat. Toute cette histoire me fait bien mal et je voudrais lui rendre la pareille quitte à ce que je gagne et tout donner à une association. Je suis désespérée de la justice française. Liberté, EGALITE, FRATERNITE… Quelle devise dérisoire !!!
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


260154
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages