Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon histoire

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 27/08/11 | Mis en ligne le 23/03/12
Mail  
| 180 lectures | ratingStar_231674_1ratingStar_231674_2ratingStar_231674_3ratingStar_231674_4
Salut pendant les vacances quand je s'avais pas quoi faire j'ai écrit ça. C'est un premier jet et je voudrais avoir l'avis de personnes exterieurs. Désolé s'il reste quelques fautes. Merci d'avance pour vos commentaires. Je vais vous raconter toute mon histoire jusqu'à aujourd'hui car je veux faire passer un message très important : les supers pouvoirs ne font pas les supers héros ! Oui je sais vous pensez que je suis fou et que ça l'oncle de spider man l'a déjà dit mais je ne veux pas dire la même chose. Croyez moi dans les livres on ne vous dit pas tout et lorsque ça vous tombe dessus il n'y a pas de mode d'emploi. La naissance d'un méchant. Tout a commencé ce fameux jour. Il faisait beau les oiseaux chantaient et tout le tralala et moi je partais bosser comme tous les jours. Je bosse dans un fast_food où je doit faire cuire les frites et servir les gens avec un grand sourire pour qu'ils reviennent même si ça me fait chier. Donc je disais je partais bosser et d'un coup j'entends quelqu'un parler je me retourne mais je ne vois personne, je me dis que je deviens fou mais pourtant j'étais persuadé d'avoir entendu "lui il est tombé du lit ce matin" et je savais qu'il parlait de moi. Je continu ma route et encore une fois j'entends "merde alors je vais encore être en retard et je peux pas courir plus vite avec ces talons aiguille" et j'aperçois en même temps une femme qui marche vite et qui a l'air pressé, je me dis alors que j'ai rêvé, que mon cerveau me joue des tours. Enfin j'arrive au restaurant (avec 10 minutes de retard comme d'habitude) , et je commence à bosser. L'heure de ma fin de journée approche et comme tous les jours je me prépare à partir 15 minutes plus tôt sachant que mon patron ne se déplace jamais en cuisine. D'un coup j'entends une voix qui ressemble à celle du boss. Je remet mon tablier pour faire semblant de bosser et tous les autres me demandent : "pourquoi tu te remets au boulot c'est pas ton genre de bosser jusqu'à la fin" . Je leur répond que je viens juste d'entendre la voix du boss et que je préfère attendre 15 minutes au lieu de me faire engueuler. Ils me prennent tous pour un fou et continuent à ranger leurs affaires. D'un coup la porte s'ouvre accompagné d'un grand "bonjour tout le monde" . Sur ces mots tous mes collègues se retournent vers moi bouche bée. C'est à ce moment que j'ai compris : je peux lire dans les pensées des gens. Je m'imaginant déjà acclamé de tous en tenue de super héros, je n'entend même plus mon patron qui me demande comment je vais et si je me plais ici. Au bout de quelques instants je me sors la tête des étoiles et tout en faisant un petit saut en arrière, surpris par la proximité du boss, je lui réponds "oui je me plais beaucoup ici" d'un coup une pensée m'est venue : et si lui aussi pouvait lire dans les pensées, dans ce cas il aurait tout de suite compris que je venais de lui mentir. Puis me tendant une enveloppe il pense "en plus de se foutre de moi, il me prend pour un con tous les jours en partant plus tôt, je fais bien de le virer." Sachant ce qui se trouve dans la lettre, je prends mes affaires et dis au revoir à tout le monde et en passant la porte je capte une dernière pensée de mon nouvel ancien patron et je commence à dire "dépêchez vous ou vous allez être en retard pour rejoindre votre pute de l'après midi au motel" ce qui m'amusait le plus c'était de voir le regard qu'il m'a lancé sachant que sa femme était dans la pièce avec nous. C'est d'ailleurs ce regard qui l'a trahi. Un fois ma vengeance faite, je suis parti avec un petit sourire car même si j'avais été viré je venais de ruiner la vie de couple d'un gros con et je n'avais plus à venir tous les jours dans ce fast_food miteux. Je suis donc rentré chez moi et je me suis concentré sur ce nouveau pouvoir. Je me demandais bien ce que pouvaient penser les voisins. Rien de tel pour s'exercer. C'est en entendant ma voisine du dessus qui pensait à retrouver son agresseur que j'ai compris en quoi me serais utile ce pouvoir. Le problème c'est que je suis assez flemmard et pour arrêter les méchants il faut savoir se battre et je suis nul en sport. Mais il y a toujours un solution de facilité (et c'est toujours celle pour laquelle j'opte) à savoir prendre une arme. J'ai donc commencé des recherche sur internet pour trouver une arme simple d'utilisation et pas trop cher (ben oui maintenant que j'ai plus de job je dois économiser). Il fallait aussi que je trouve un costume pour agir sans me faire prendre ni par les flics (si jamais je dois tirer) ni par les malfaiteurs. Après quelques semaines de recherche j'ai enfin trouvé mon bonheur. Pour l'arme j'ai pris le moins cher, je ne me souviens même plus du nom, et pour le costume, je me suis acheté un t-shirt avec écris SP (pour super penseur, il faut bien trouver un nom aussi ridicule soit il) et un leggings de la même couleur que mon t shirt (comme dit ma mère, il faut assortir les couleurs). Bon je veux bien avouer que je suis un peu ridicule mais de toute façon personne ne peut me reconnaître vu que j'ai commandé l'outil indispensable du super héros : le masque ! Avec tout ça j'étais prés pour ma première mission. Je commençais donc à arpenter les rues à la recherche d'une personne avec de mauvaises pensées. Après une heure de marche, je n'avais rien trouvé mais j'avais très chaud car on n'y pense pas mais comme tous les super héros j'ai mis mon costume sous mes habits mais ça tient chaud. Je décidai donc de rentrer pour prendre une bonne douche froide quand tout à coup dans une ruelle sombre je vis un homme louche. Je me concentrai pour lire dans ces pensées, il voulais attaquer quelqu'un. Je suis donc parti dans une ruelle voisine pour me changer mais j'avais à peine retiré une chaussure que l'homme était derrière moi : j'étais devenu sa cible. J'ai donc renfilé ma chaussure et j'ai essayé d'attraper mon arme. A cet instant l'homme sorti un couteau et s'approcha de moi lentement. Lorsqu'il arriva a environ 1 mètre de moi je réussi enfin à sortir mon arme. L'homme pris de panique s'en alla. J'ai donc pensé ce jour là que mon arme me suffirai toujours pour arrêter les bandits et pour sauver la veuve et l'orphelin. Dès le lendemain je me suis remis au travail, j'ai passé toute la journée à chercher un hors la loi sans succès. Pendant une semaine il ne s'est rien passé. Las de chercher et surtout de ne rien pouvoir acheter à manger j'ai décidé de faire un autre style de recherche : la recherche d'un job. Un mois plus tard j'ai enfin trouvé un job dans un magasin. Je devais m'y rendre l'après midi pour un entretien d'embauche. En me préparant j'ai retrouvé mon costume de "super penseur" . Nostalgique de cette semaine où je me sentais supérieur je l'enfilai. En me regardant dans la glace, je vis mon réveille qui indiquait 14h45. J'avais rendez-vous à 15h et je n'était toujours pas prés. Au lieu de retirer mon costume je m'habillai directement par dessus. Après avoir couru pendant 10 minutes j'arrivai finalement à l'heure (enfin presque, il était 15h05). Mais en entrant j'entendis une pensée : quelqu'un projetait de dévaliser le magasin. A ce moment je me suis dit que mon magnifique costume ne servait à rien car maintenant que j'étais au courant de ce qu'il allait faire pour me changer la seule option était les toilettes et dans ce cas tout le monde m'aurais démasqué. Je suis donc resté comme ça. Puis l'homme passa à l'attaque, en visant le patron il demanda à tous les clients de se coucher et de ne rien tenter. Mais pour moi c'était l'occasion rêvée, j'étais armé et si j'arrivais à vider le pistolet de cet homme dans le vide je pourrais l'atteindre. J'ai donc décidé de me levé en faisant attention de ne pas être entouré de trop prés par des gens pour pouvoir vite me cacher derrière quelque chose. Je sortis mon arme et la braquai sur lui. Il braqua à son tour son arme sur moi en me disant "Lâche ça car contrairement à toi moi je vais te tuer si tu reste comme ça" . Tous les clients me regardaient avec un air noir comme si j'allais tous les faire tuer. Mais sur de moi je restai immobile. D'un coup je vis son doigt qui allait presser la détente et je me jetai entre les rayons pour éviter la balle. Tout calme il s'avança vers le rayon où j'avais plonger puis sans même regarder tira une 2ème fois. Heureusement pour moi je n'y étais pas j'avais juste eu le temps de ramper jusqu'au frigos. Cette course poursuite au ralenti continua pendant quelques minutes. Puis un grand silence. Son pistolet était vide. Je me suis donc levé et je me suis approché de lui. Mais quand j'ai voulu attraper mon arme elle n'était pas à sa place. Le bandit dit "Bon ben je crois que tu vas devoir te battre contre moi avec tes poings. Approche que je te foute la raclé dont tu as besoin pour arrêter de te prendre pour un héros dans ce genre de situation." Sur ces mots il me donna un gros coup de poings en pleine tête qui me mit par terre. En me roulant sur le coté pour me relevé je vis mon arme je me jetai dessus pour l'avoir mais un coup parti, j'avais oublié de mettre la sécurité, malheureusement un client fut blessé par cette balle perdu. Je me relevai l'air de rien, les gens me regardaient de moins en moins bien. Je décidai de le viser et lui se mit à marcher vers le coté et quand je fis feu l'homme était devant les clients et aucun de mes tirs ne toucha le bandit. En revanche, je compris que j'avais touché plusieurs personnes grâce à leurs cris. Toujours sans les regarder, pour ne pas me sentir coupable je braquai mon arme sur le hors la loi qui venait de voir que j'étais largement capable de tirer sur lui. Il décida donc de se rendre pour ne pas finir blessé ou même mort et de toute façon il avait aussi compris que le plus grand coupable de la journée c'était moi car contrairement à lui j'avais blessé 4 personnes. Bien entendu moi j'étais toujours persuadé que mon acte était héroique. En attendant la police, j'entendais tous les commentaires des personnes blessées, et tout le monde était contre moi, mais je pensais leur avoir sauvé la vie alors je ne comprenais pas pourquoi ils me méprisaient autant et je me rassurais en pensant à bat-man et bien d'autres qui au début ne sont pas appréciés du grand public. Lorsque la police arriva, le premier à entrer demanda où était le malfaiteur. Ce n'est que lorsque j'ai vu tous les bras tourné vers moi et non pas vers l'homme qui avait décidé de dévaliser ce magasin que j'ai vu réellement ce que je venais de faire. Les policiers m'ont arrêté et je commençais à me dire que j'avais été nul de faire ça. Au bout de mes 2 premières années en prison, le braqueur renouvela son action passé dans le même magasin et cette fois personne ne s'y était opposé et pourtant il a quand même tué tous les clients. A ce moment là les gens que j'avais blessé 2 ans plutôt n'ont rien dit alors qu'ils auraient pu faire quelque chose pour que je sois libéré mais ils ont préféré rester aveugle et se dire que tout était de ma faute. Du coup j'ai du finir ma peine de 5 ans de prison. Voilà pourquoi je vous dit que les supers pouvoirs c'est nul. On peut toujours sortir des phrases pompeuses comme "un grand pouvoir implique de grandes responsabilités" mais ça change rien, ces responsabilités sont trop grande pour n'importe quel homme qui désir faire le bien autour de lui et qui lorsque ça tourne mal se sentira coupable et se rendra malade pendant des années sans personne pour l'aider. En revanche lorsqu'on veut juste profiter de la vie, avoir beaucoup d'argent et se venger des gens qui nous ont pourri la vie dans ce cas c'est très utile croyez-moi. Aujourd'hui je suis millionnaire, j'ai des maisons un peu partout dans le monde et je contrôle la plus part des organisations illicites de plusieurs pays. Et mon pouvoir de télépathie m'est très utile dans le sens où je peux savoir si quelqu'un me double juste en restant dans la même pièce que lui pendant quelques secondes. Pour la vengeance j'ai commencé par envoyer en prison l'homme qui avait braqué le magasin en le faisant travailler pour moi. Je n'ai pas récolté l'argent qu'il a volé pour ne pas me faire repérer et lui à essayer de convaincre les flics que c'était moi son chef mais cette fois on ne l'a pas cru vu qu'il m'avait déjà envoyé en prison pour un crime que je n'avais pas (entièrement) commis. Ensuite pour les autres j'ai pensé leur faire un petit cadeau en leur envoyant l'argent du magasin pour qu'ils soient eux aussi accusé à tort. Résultat maintenant que je n'essaye plus de faire le bien je suis heureux, j'ai les femmes, l'argent et tout ce dont j'ai besoin. Ah ! et j'allais oublié, vous vous rappelé le patron du fast_food où je travaillais avant ? Sa femme a demandé le divorce mais il continuait à se taper des putes alors comme je contrôle aussi le réseau je leur ai interdit de l'avoir comme client et comme les seules personnes à vouloir de lui sont des putes (il n'a qu'un gros porte-feuille comme avantage) il est seul et ce pour longtemps, c'est ma petite vengeance personnelle. Voilà je vous ai tout dit maintenant si un jour vous possédez un pouvoir génial réfléchissez-y à deux fois avant de vouloir sauver le monde ça vaut mieux. Voila j'espere que ce n'est pas trop mal écrit et que vous me donnerez votre avis.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


231674
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages