Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon intro (bonne ou mauvaise?)

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 12/04/10 | Mis en ligne le 28/04/12
Mail  
| 122 lectures | ratingStar_247616_1ratingStar_247616_2ratingStar_247616_3ratingStar_247616_4
Alors voici le tout debut d'une histoire que j'ecris depuis de nombreuses semaines maintenant. Je voulais savoir ce que vous en pensiez. Si c'est suffisament accrocheur. Si c'est bien ecris etc. Je precise que c'est très court (simplement l'intro) le reste je le garde pour l'instant ^^ L'histoire se passe dans un futur proche, dans un monde post apocalyptique avec des "zombies", donc je sais pas si ça vous plaira. Enfin voila bonne lecture. Prologue. We live in a beautiful world. Cette phrase me hante, elle ne cesse de traverser mon esprit. Je ne peux m'empêcher de la répéter. C¿est-ce que disait un groupe de chanson pop dans l¿une de ses chansons phare des années 2000. Quel imbécile. Je me dis qu'avec un peu plus d'intelligence, on aurait éviter le désastre. Mais tout le monde perd au final. Nous nous battons depuis des jours entiers, des semaines, des mois¿.et bientôt des années. Nous marchons sans cesse, pour essayer de trouver refuge¿l'exode infini. Mais il n'y a plus rien. Nulle part où aller. Il y a partout un danger. Le ciel nous est tombé sur la tête diraient nos anciens. Quant aux hommes, ils sont revenu a l'état primitif¿sans but réel a part survivre. Nous avons été jusqu'en Allemagne. Tout le monde disait qu'ils vivaient encore en société malgré la guerre, les bombe, les enragés. Ce n'était qu'un mythe, visant a rassurer le peu de survivant qu'il restait. Passé ce qu'il restait de barrages anti-émeute, on y découvrit rien d'autre que la mort habituelle, le chaos, la désolation. La mort se jouait de nous. Elle connaissait nos peur, et frappé dans nos instants de faiblesse… Ce fut un massacre. Les zombies nous attaquaient a chaque coins de rues, a travers les campagnes, trempant dans la boue, caché sous les voitures, certains même se jeter des immeubles pour chasser leur proie. C'était devenu des machines de guerre, a l'unique mission de nous exterminer. Pourquoi ai-je survécu, et pas eux ? Le monde s'est barrait en couille¿Il n'y a plus d'espoir. Chapitre 1: Un jour sur Terre¿ Ce monde, notre monde ¿autrefois surplombé de voiture, d'immeuble, de touristes¿Le concentré même de zones actives, au flux humains et économique croissant n'est plus… Maintenant, il ne reste que des routes désertes, des voitures abandonnées, des pavillons, des immeubles, des entrepôts, des commerces de quartier laissés a l'abandons, comme de vulgaire journaux qu'on laisse traîner là, sur les trottoirs. La désolation¿ Le chaos, ou le seul responsable est l'homme. Pris de panique, d'incohérence, d'animosité il a fuit, sans prendre le temps de réfléchir. Les trois hommes avancent de jour en jour, l'hiver est long, et le printemps, qui tarde a arriver, se fait de plus en plus désiré. Il y a quelques jours des flocons de neiges sont tombés, et les traces de la petite tempête sont encore visible dans les plaines. Il fait froid. Leur cheveux se font long, et mal coiffé. Yuri, et surtout Julian, ont une barbe qui ne les gênent plus vraiment. Ils savent qu'ils n'ont pas fier allure, mais que faire de plus. Faire sa toilette est devenu un luxe dont les rares occasions se présentent a eux. Ils regrettent de n'être pas resté plus longtemps dans cette bourgade la semaine dernière, près de Château-Thierry. Cette petite ferme isolé était plutôt confortable se dit Yuri, mais leur objectif est autre. De plus, la menace des enragés est partout, et de même niveau, avec a chaque endroit sa petite dose de danger et d'adrénaline. Ils savent qu'ils sont en sécurité nulle part et l'ombre de Kaiserlautern est toujours présente. Ils ne parlaient pas un mot allemand, et ils se demandent encore ce qu'ils ont bien pu aller faire la bas. Un massacre où l¿armée a elle-même participé. Mais comment pouvaient-ils savoir¿ Ils marchent a un bon rythme. Ils savent que la zone ne cache pas de trésor¿ et l'impression de déjà vu les guettent. Partout le même paysage¿ Les murs encore debout révèlent la violence et l¿anarchie passé. Quelques fois des taches de sangs, au sol et sur les murs, se dessinent au rythme de leurs pas¿ Ils préfèrent ne pas y faire attention. J. A suivre.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


247616
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages