Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mort subite du nourisson ( trop de rubriques je savais où poster)

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 21/02/11 | Mis en ligne le 25/03/12
Mail  
| 141 lectures | ratingStar_232350_1ratingStar_232350_2ratingStar_232350_3ratingStar_232350_4
Notre ainé n'a donc pas pu voire son petit frère. (J'ai quitté la maternité le soir même, il m'était impossible d'y rester) Nous n'avons récupéré notre "grand" que le lendemain soir. Nous n'avons pas eu la force ni les mots pour lui expliquer ce soir là. Il avait presque 3 ans et la mort ne représente pas grand chose dans l'esprit d'un enfant de cet age. Par "chance" dans notre malheur, dans son école il y avait une psychologue avec qui nous avons pu discuter. Elle nous a aidé à trouver les mots. Nous lui avons donc dis (à Martin) que son petit frère était né mais qu'il était trop fragile, que son petit coeur était trop fragile et qu'il n'avait pas fonctionné. Nous sommes allé dans un centre équestre où il aimait aller voir les poneys pour lui annoncer. Je ne voulais pas qu'il associe le décès de notre ange avec la maison et que la maison le fasse souffrir. Et le centre équestre nous permettait de lui faire faire un tour de poneys ou autre en fonction de sa réaction. En réalité, il nous a écouté mais n'a rien dit sur le coup. Les questions sont venus beaucoup plus tard. En revanche, les nuits qui ont suivis ont été terribles. Il cauchemardait et se battait contre nous même si nous essayions de le calmer. La psy nous a expliquer qu'il nous en voulait car les parents sont comme des demi-dieux pour les enfants et que pour lui nous n'avions pas pu sauver son petit frère. Par chance, il connaissait ma gynéco qui m'a accouché pour les 3 et le pédiatre qui s'est également occupé de mes 3 p'tits bouts. Nous lui avons expliqués que ces 2 personnes et d'autres médecins avaient essayé de sauver Louis-Arthur mais que personne n'avait réussi. Martin, notre ainé, s'est alors calmé. Je me souviens que le soir de l'inhumation (il n'y a pas assité et nous ne luiavons pas expliqué tout ce qui concernait le cimetière, lui a passé la journée chez ses cousins) il nous a serré mon mari et moi dans les bras en nous disant qu'il nous aimait. Puis les questions sont arrivées au fur et à mesure. Il a aussi vécu difficilement ma dernière grossesse mais depuis que son dernier petit frère est arrivé, il lui montre beaucoup d'affection et de tendresse. Mais je pense qu'il restera marqué mais j'espère que nous ne lui avons pas fait trop mal. En tout cas, il a été notre rayon de soleil pendant toute cette période extrêmement difficile. Ses rires étaient de véritable bonheurs. En tout cas, j'espère que tu retrouveras le moyen d'en parler avec ta maman pour te soulager. Je comprends les images de ta petite soeur qui te hante. Moi même j'ai parfois l'impression que tout ça n'est pas vrai, Qu'il s'agit juste d'un cauchemar, malheureusement, Louis-Arthur nous manque et rien n'y personne ne pourra le remplacer. Il faut juste être heureux de ce que l'on a et profiter de nos merveilles.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


232350
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages