Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Notre liberté est-elle une marchandise ?

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr
Mail  
| 100 lectures | ratingStar_265570_1ratingStar_265570_2ratingStar_265570_3ratingStar_265570_4
On m'a demandé d'être sage comme une image et d'arrêter de faire le clown, alors comme le soleil va bientôt se lever et que nos ami (e) s du forum vont revenir, je me plie à cette divine exigence et vais te répondre sérieusement. Déjà Adam Smith c'est pas ma tassa de thé, non pour le libéralisme mais pour son intransigeant refus d'admettre le caractère légitime des pulsions libérales de l'être humain. Outre que nous avons subi plus d'un demi siècle de propagande soviétique d'état visant à dévoyer le mot libéralisme de son véritable sens et qu'en plus de ça il a fallu que je me tape les oeuvres complètes de V. I. Lénine en 45 volumes, les communiqués divers et variés des croutons du PCUS et les publications du MFS en version originale suivies d'une ribambelle de connerie venues de la gauche radicale, sans compter les milliers de photos et bandes vidéos du petit musée des diverses guerres et massacres quotidiens ou autre perversions humaines névrotiques macabres sur notre bonne vieille terre ensanglantée, je crois que Smith se trompe. Là où il voit des obstacles à notre liberté, je vois des outils pour nous rendre encore plus libres. Je pense que "la liberté des autres étant la mienne à l'infini". En dehors des argument niveau école maternelle genre "si quelqu'un est libre de te tuer tu n'est pas libre de vivre". Vu comme ça de toute façon à moins de prévoir des menottes pour tout le monde, tout le monde est réellement libre de tuer tout le monde si on évacue la question des conséquences sociales. Que l'internet puisse faire de nous des producteurs non rémunérés serait encore possible si on devait toucher un salaire quand on postillone ou lorsqu'on brasse du vent. C'est un fait, le vent ne vaut rien ou bien il serait beaucoup trop cher pour qu'on envisage de l'échanger. Comme le disait un vieux con de diplômate qui me torturait il y a des années, j'ai des idées de merde dans la tête et mon vieux fond marxiste est inexpurgeable. J'aurais bien aimé dire à ce fils de… que ses meilleurs économistes officiels ont tous appris leur leçon chez Marx. (Tous Marxistes sauf Marx). Enfin bref. La liberté existe c'est un fait. La question que je pose en dehors de quelques détails techniques qui te préoccupent, est pourrait-on imaginer que la privation de liberté devienne plus économiquement viable que la liberté elle même ? Dans ce cas l'économie serait un cadavre putride. Une société qui abolit toute aventure ne laisse comme seule aventure possible que l'abolition de cette société. Plouf. Je pense moi aussi que nous avons un cadavre sur le dos. B. S. Ce message a été modifié par Black Survitual - 24 novembre 2009 - 06:22.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


265570
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages