Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Nouvelle fan fiction : winx, une légende réelle ou imaginaire ? - winx club

Témoignage d'internaute trouvé sur france3
Mail  
| 332 lectures | ratingStar_271022_1ratingStar_271022_2ratingStar_271022_3ratingStar_271022_4
Bonjour ! Bon, je sais ce que vous allez dire : que je fait trop de fic' mais que je les fini jamais… Mais c'est plus fort que moi, dès que j'ai une pensée d'imagination, il faut que je la développe… et j'oublie les autres fics… Donc je vais pas dire que je continuerai le Journal de Flora, parce que je vais sûrement l'oublier… Enfin, bref, j'arrête de parler et je me lance ! Winx, une légende réelle ou imaginaire ? Prologue : Quand la chance tourne, la défaite aussi… Bloom & Musa : Dragon sonore ! Mais les Trix évitèrent l'attaque avec calme. Elles étaient près de la cascade de Lynphéa, quand les Trix avaient intervenu. Le combat avait commencé, mais les Trix prenaient de l'avantage. Icy : Pff… C'est tout ce que vous savez faire ? Vraiment, quel déception, je m'ennuie à mourir. Et, avec un sourire machiavélique aux lèvres, elle lança vers Layla : Icy : Prison de Glace ! Des contours se formèrent autour de la pauvre visée. Une prison glaciale se forma. Layla était emprisonnée, et était incapable d'esquisser un mouvement. Sans les battements de ses ailes du Believix, elle chuta. Les Winx : Non, Layla ! Elles se précipitaient à sa rescousse lorsque Darcy les interrompit : Darcy : Non, laissez votre amie mourir en paix ! Et elle paralysa les jeunes fées, en prenant le soin de les laisser en l'air, pour qu'elles puissent voir le corps de leur amie tomber dans l'eau. Quand la sorcière les libéra, elles purent lacher un juron. Musa : Espèces de sales sorcières ! Vous êtes trop cruelles ! Stormy : Je vais prendre ça pour un compliment. Les larmes aux yeux, les Gardiennes du Bien lancèrent : Les Winx : CONVERGEANCE DE MAGIE !!! Icy : Bouclier Glacial. La boule de magie frappa le bouclier, et revint dans le sens inverse pour frapper… Musa ! Musa : Aaaah ! Roxy : Musa ! La pauvre fée du son fut projetée elle aussi dans l'eau, à une vitesse tellement grande que les Winx ne purent rien faire. Darcy : Et une de moins ! Les larmes redoublèrent, mais ne les stoppèrent pas pour autant. Les Winx : CONVERGEANCE DE MAGIE !!! Darcy : Bouclier Spectral ! Les Winx : Bouclier Géant ! La boule de magie frappa les deux boucliers l'un après l'autre, pour s'effacer ensuite. Stormy : Eclair Mortel ! L'éclair sortit des mains de la sorcière pour venir frapper le coeur… de Flora… Les quatre Winx restantes : NOOOOOON !!!!!!!!!!!! Icy : Vous n'êtes plus que quatre ! Les jeunes fées lancèrent des attaques puissantes, mais à chaque fois les Trix en éliminaient une. Roxy…Tecna…Stella…et Bloom…Aucune ne leur résista… Les Trix : Ha ha ha ! Et maintenant, direction Fontaine Rouge ! Et elles s'envolèrent vers la grande école des Spécialistes qui, ayant appris par les sorcières la mort de chaque fée, furent déconcentrés et ne survécurent pas aux attaques des trois êtres maléfiques…Quant aux Pixies, elles ne purent supporter l'absence de leurs connexion et leur âme s'éteignirent peu à peu… Je sais que cette histoire est vraiment trop triste, mais j'ai besoin e ça pour mon histoire. N'espérez pas que vos fées préférées reprennent vie, elles sont mortes et c'est tout. Et voila sans lus attendre le chapitre 1… Chapitre 1 : 50 ans plus tard… … : Bonjour, je viens pour l'annonce ! La vielle femme, installée au bureau d'accueil, leva les yeux de sa feuille pour le fixer sur la nouvelle arrivante. C'était une jeune femme blonde, les cheveux en queue de cheval. Elle avait les yeux marron et des vêtements sportifs dans les teintes rouges et blancs. Elle devait avoir autour des 20 ans, ce qui était jeune. Beaucoup trop jeune…Elle s'avança, le sourire aux lèvres, jusqu'au bureau. Mme Tichup, la dame de l'accueil soupira avant de répondre : Mme Tichup : Bien, vous devrez alors remplir cette fiche pour demain. Attention, je ne tolère aucun retard ! La jeune femme prit la feuille et la remercia d'un sourire. Puis elle la salua gentiment avant de repartir. Elle arriva à l'arrêt de bus. Profitant du retard du car, elle jeta un coup d'oeil à la feuille. "Madame, Monsieur, Mademoiselle. Afin de devenir détective policier, nous vous prions de bien vouloir remplir cette fiche ci-dessous." Elle n'eut pas le temps de lire la suite, car une vague de gouttes d'eau vinrent s'écraser sur sa face. Elle leva les yeux et s'aperçut que c'était le bus qui avait roulé dans une flaque. Le véhicule ouvrit ses portes. Elle rangea la feuille dans son sac à main et monta les marches, en prenant le soin de saluer poliment le chauffeur, qui fit de même. Elle s'installa, attacha sa ceinture et ressortit sa fiche pour lire la suite. Il s'agissait d'un simple questionnaire, où elle devait écrire son nom, son prénom, son âge, puis ses capacités physiques, magiques et intellectuelles. Bref, rien d'important. Elle lirait sa à la maison. Elle la rangea et regarda le paysage. Le bus volait déjà très haut et les grands immeubles de Magix devenaient de plus en plus petit. Elle soupira. Avant, lorsqu'elle avait sept ans, les bus ne volaient qu'au ras du sol, et c'était bien mieux… Maintenant, il se prenaient pour des avions et survolaient les nuages… Elle eut le tournis. Elle était au sujet du vertige et elle commençait à voir double. Elle retira ses yeux de la fenêtre pour fixer le siège de devant. Elle savait qu'elle n'aurait pas dû regarder en bas. Mais c'était plus fort qu'elle, ses yeux se tournait vers l'extérieur sans qu'elle n'arrive à refuser…Sa vision redevint net et elle se força à regarder à l'intérieur du véhicule. Finalement, le bus se posa sans qu'elle eut mis une seule autre fois ses pupilles vers la fenêtre. Elle descendit et prit le chemin de son appartement. Enfin arrivée chez elle, elle résista à l'envie de s'allonger et s'assit sur la table de la salle à manger pour remplir le questionnaire. Nom. Elle sortit son plus beau stylo et inscris soigneusement : Brooks. Prénom. Elle forma avec de belles lettres le mot Elizabeth. Age. Elle s'appliqua afin d'écrire proprement 19 ans. Capacités physiques : Toutes les bases de karaté. Elle sourit en repensant à sa jeunesse où elle était accro au karaté. Elle avait remporté toutes les médailles et avait gagné sa ceinture noire. Capacités magiques : Pouvoir de l'Enchantix, pouvoir de l'air. Bonne métamorphose. Capacités intellectuelles : Ruse assez développée, intelligence acquise. Elle signa au bas de la feuille et la rangea sans la froisser dans une pochette, qu'elle glissa dans son sac. Elle bailla, ouvrit son frigo et sortit du jambon cru et de la salade. Elle avait vraiment trop la flemme de préparer autre chose. Elle finit son assiette et allait la débarrasser quand elle se retint. "Je ferais ça demain…Je suis trop fatiguée…" Effectivement, elle avait passé toute la journée à se trouver un job. Sans résultat. Ce n'était qu'à 18 heures seulement qu'elle aperçut une annonce recherchant un détective policier. Evidemment, elle avait sauté sur l'occasion. Elle mit sa chemise de nuit verte pomme, se brossa les dents et les cheveux et s'allongea sous sa couette. Ses paupières se fermèrent petit à petit pour s'endormir profondément… La lumière qui pénétrait dans sa chambre la tira de son sommeil. Elle bailla, se frotta les yeux et regarda son radio-réveil. Il affichait 8h07. Elle s'étira et se décida à se lever de son lit, contre sa volonté. Elle voulut se préparer un petit-déjeuner lorsqu'elle se rendit compte que son assiette de la veille traînait encore sur la table. Elle soupira un bon coup et la prit pour la mettre dans le lave-vaisselle. Elle décida d'user la magie pour se préparer à manger. D'un doigt, elle ordonna au placard de s'ouvrir et à un des bols de s'installer sur la table. Elle demanda au lait de remplir le récipient. Elle s'assit, fit venir les céréales Spécial K et commença à manger. Puis elle se doucha, s'habilla, se lava, avant de prendre le bus. Comme la veille, elle s'efforça de regarder au dehors. Enfin, elle se rendit vers le commissariat de police, là où elle s'était rendu pour dénicher son job de détective. Mme Tichup était au même endroit, en train de pianoter sur les touches d'un ordinateur. La vielle dame sursauta quand Elizabeth s'exclama : Elizabeth : Bonjour ! La secrétaire remit ses lunettes carrées en place avant de répondre : Mme Tichup : Oh, euh, bonjour. Elizabeth : J'ai rempli la fiche que vous m'aviez donné. Mme Tichup : Très bien. Pourrais-je la voir ? Elizabeth : Evidemment ! Elle fouilla dans son sac, sortit la pochette et l'ouvrit avant de donner la feuille à la vielle dame. Celle-ci la parcourut des yeux puis hocha la tête. Elle annonça : Mme Tichup : Je vous met un rendez-vous cet arès-midi avec Mr Lourdeau, le détective en chef. Il vous donnera quelques entraînements pour voir si vous avez le bon niveau. Elizabeth secoua positivement la tête et la remercia, puis sortit en lui souhaitant une agréable journée. La vielle secrétaire fit de même. Elizabeth jubilait. Elle allait enfin pouvoir travailler sérieusement ! Avant, elle ne faisait que du baby-sitting et ne gagnait pas beaucoup d'argent ! Et là, elle allait recevoir la chance de sa vie ! Enfin, il fallait qu'ils l'acceptent. Il fallait que ces entraînements soient juste. Et elle supplia Féria, la déesse des fées, de réussir toutes les épreuves haut la main. Elle décida de faire un peu de shopping en attendant les 14 heures. Elle entra donc dans la boutique "Mode magique" , salua la caissière et parcourut les rayons. Elle rit une robe, deux T-shirt, deux jupes, trois jeans, un short et deux paires de chaussures. Sans oublier les quatre barrettes, le lot de cinq chouchou et un bandeau. Elle voulut s'acheter les boucles d'oreilles en forme de coeur roses mais elle préférait garder de l'argent sur elle, sans tout dépenser…Elle alla à la caisse. Tout ça coûtait 30 magoux, la nouvelle monnaie de Magix. Elle rentra ensuite chez elle, déposa ses affaires et repartit pour une petite balade dans la ville. A midi, elle s'acheta un sandwich jambon et nectar féerique, qu'elle finit en moins de deux. Elle appuya sur un des boutons de sa montre magique, et une sorte de tableau virtuel apparut. Dessus était inscrit quatre case, elle cliqua sur une. Le grand tableau changea d'image et afficha l'heure. Il était 13h06. Elizabeth désactiva le tableau et rentra chez elle, tout en soupirant. "Pff… Les montres d'autrefois étaient bien plus pratiques…Je me demande pourquoi le gouvernement a-t-il mis au point des trucs moins bien qu'avant ? " Arrivée devant sa porte, elle sortit sa clé, l'enfonça dans la serrure…Et s'aperçut que la porte n'était pas fermé à clé…Inquiète, elle l'ouvrit. Tout son appartement s'était transformé en un grand bazar. Il y avait des stylos, des manteaux, des cahiers et toutes sortes de choses tombées à terre. Et au centre de la pièce, deux individus armés… Qui sont ces intrus ? Que cherchent-ils ? Elizabeth pourra t'elle aller à son rendez vous ? Tout ça dans le chapitre 2 : Fuite.
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


271022
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages