Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Obama est avertit du refroidissement climatique

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 118 lectures | ratingStar_260203_1ratingStar_260203_2ratingStar_260203_3ratingStar_260203_4
Bonjour chère scientist. Mon premier cycle universitaire très scientifique est loin derrière moi, j'ai changé de domaines et j'ai élargi mes champs d'horizon. Je n'en suis pas moins resté passionné par la science, et donc par le climat, l'histoire de la terre et l'univers provoque même en moi une certaine fascination poétique qui suscite mon esprit rationnel à s'y intéressé de plus prêt. J'ai gardé ma logique immuable que j'utilise dans d'autres domaines, et la première chose qu'on doit faire pour résoudre une problématique et cela quelque soit sa nature c'est se poser les bonnes questions. Posez vous les bonnes questions ? J'ai gardé souvenir aussi qu'une courbe extrapolé de son contexte peut dire ce qu'on veut entendre, combien d'expérience sont truquées en Travaux pratiques et de calculs bidonnés car on sait ce que le résultat doit être et par conséquent notre cerveau trouve toujours d'excellent moyens logique, construit pour arriver à conclure que notre théorie est bonnes puique le résultat est exact. C'est d'ailleurs comme ça, qu'on apprend qu'il y a différents moyens, chemins de parvenir à un résultat mais pourtant un seul est bon c'est celui qui fait que le résultat est dans son contexte avec tout le relativisme que cela engendre. Et pour ce faire, faut savoir sortir du cadre et aborder le problème d'une manière systémique et non segmenté. 1ère question Qu'est ce que le climat ? 2) Est ce que le CO2 est la seule composante climatique ? 3) Si non, quelle est dans ce cas sa proportionnalité dans l'influence de celui-ci ? J'ai bien compris que puisque vous sortez des courbes avec une certaine corrélation entre la température et le CO2 que vous en déduisez que le facteur C02 est donc directement lié… Je me souviens de mes cours de thermique et thermodynamique qui sont les domaines les plus chiants que j'ai étudié avant de faire de la finance, bref restons dans le sciences. Alors déjà quand on parle de température, on est dans le domaine de la thermique ou thermodynamique et alors c'est de la bêtise pure de vouloir que 2 choses soient corrélées quand tant de paramètres rentrent en jeu. D'une part, nous ne sommes pas dans un système binaire comme en info ou électronique, nous sommes dans une boucle ouverte et les facteurs de correction présentent une inertie phénoménale. Vous omettez tellement de paramètres, c'est des courbes pour enfant crédule. Un peu comme les chiffres qu'on balance au 20h d'une statistique descriptive qui ne veut absolument rien dire car il faut montrer les variables, les facteurs pour pouvoir interpréter ce chiffre. Les échelles, déjà, logarithmique, quand on a des courbes sur un axe x, y simple certes, on peut cependant s'interroger sur les échelles et l'ajustement des échelles. Ça mérite au moins un éclaircissement détaillé, et là rien, donc vous pouvez balancez des graphiques très beaux, très correllés mais qui ne sont qu'une déformation de la réalité. Donc première chose, svp, nous qui sommes des néophites ou des ignorants avertis soyez clément d'étayer en détail les évidences "preuve in french" que vous citez. J'aimerai revenir sur le premier principe de la thermo, allez de la physique avec lavoisier, rien ne se perd tout se transforme. Et en thermique c'est encore plus vrai qu'ailleurs, s'il fait chaud quelque part, il fait froid ailleurs. C'est toujours un échange adiabatique. Donc ce premier principe nous oblige à nous interroger sur les mécanismes des échanges de flux thermique. La source tout d'abord, la chaleur elle vient du cosmos et plus précisément de notre astre le soleil. Les IR, maintenant sont certes filtrés, une partie est absorbée, une autre réverbée mais comment ça marche ? Le climat c'est quoi, 1ère question, pourquoi il fait froid au pole, chaud au tropique et tempéré dans d'autres régions. (C'est le relief, les vents, les mouvements terrestres, les influences cosmiques (la lune et autres) , les Océans, les courants marins, les villes, les sols, le réseau des fleuves etc… , et plein plein de parmaètres dont on ne parle jamais) … L'inertie thermique sur la terre est colossalle, la couche d'ozone certes jouent sur cet échange d'IR mais il faut nous expliquer comment. Maintenant il y a un truc qui suscite ma curiosité, c'est la température on ne la mesure que depuis quelques siècles, alors comment vous pouvez dire que la température sur la terre était de temps à tel endroit, il y a des millions d'années quand aujourd'hui on n'est même pas sur des valeurs qu'on a mesuré il y a quelques mois… Il faut être réaliste, que même l'historique qu'on dit observé est soumis à caution, on part sur le principe que notre théorie actuelle du climat est juste, donc forcément on va trouver des corrélations mais si elles reposent sur une erreur de départ qui est l'interdépendance température CO2… Que les 2 soient liés certes, mais de là à prétendre que si le CO2 augmente la température augmente c'est d'une c******* nom. Car si ces 2 paramètres étaient des facteurs d'un autre paramètre qui les influences tous les 2. C'est comme une équation ou on aurait X= temp*le paramètre+ CO2*paramètre.. Et après si ce paramètre est colossale par rapport au ppm de C02 et à la petite échelle de variabilité de la température, c'est le paramètre qu'on devrait traiter. Or si ça se trouve, on ne l'observe même pas car on ne le voit pas, on ne l'imagine pas ou qu'on l'a omis par arrangement de vouloir obtenir le résultat qu'on veut obtenir. On ne peut pas en tant que non initié et non spécialiste, non scientifique je pencher sur ces théories car trop complexes et je ne suis pas sur que dans l'état actuel de nos connaissances que quelqu'un le puisse même des groupes de scientifiques. C'est trop complexe, car on a déjà tellement de mal dans les siences avancées ou on dépense des millards pour des enjeux industriels majeurs, le ROI étant élevé à atteindre un résultat si probant, et nous n'avons à ce jour aucune application industrielle qui soit aussi complexe que le climat terrestre car c'est continuer de croire que la terre est au milieu de la galaxie et que le soleil tourne autour… Non, je pense qu'il faut prendre en compte à la fois les mécanismes internes de notre système planétaire, qu'il faut prendre en compte les paramètres de notre astre, des vents solaires, de nos astres environnements, de l'interactions des phénomènes, de savoir ou sont les réciproques, etc.. Et après commencer à approcher les problèmes de rotation de notre système, car tout est en mouvement, or nous en sommes qu'au babultiement de notre compréhension de ce qui nous entoure il faut rester modeste. Donc déjà, quand on parle de la pollution certes son impacte sur la faune et la flore sont conséquentes mais sur le climat, le rejet de C02 par l'industrie et la consommation humaine représentent quoi dans l'échelle du volume globale du C02.. Or nous sommes en variabilité de ppm.. Certes un batement d'aile de papillon et… Puis un tas de truc comme ça, mais rien de ce qu'on nous inculte est scientifique car la science ce n'est pas un dogme, une croyance, une vérité, c'est un raisonnement. Or je ne vois que des évidences, des chiffres, des courbes sorties de leur raisonnement c'est pourquoi qu'en aucun cas vous arriverez à me convaincre de quoi que ce soit. Je vous en conjure bien que néophite et ignorant, je suis prêt à comprendre la problématique si seulement elle existe. Or vous apporter des réponses sans avoir poser les questions, je trouve ça phénoménal.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


260203
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages