Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

On en a pas fini avec les chasseurs extrémistes.

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 157 lectures | ratingStar_279693_1ratingStar_279693_2ratingStar_279693_3ratingStar_279693_4
Les naturalistes se battent pour la fin de la chasse au ramier (tolérée par l'état) en Ardèche, ce qui leur vaut d'ailleurs une très mauvaise réputation et de nombreux frais au moins il y a quelques années (pneus crevés,…). Cela devait s'arrêter en 2008, en 2009 cela ne sera pas toléré, mais en 2010, Borloo va demander à l'Europe une dérogation pour une centaine de pigeons, et il a signé pour le grenelle de l'environnement, mais les chasseurs ont eu raison de lui. On en a pas fini avec les chasseurs extrémistes. A OTC, je me trompe peut-être, mais je crois que le ramier est aussi sur la liste nationale des nuisibles en France (mais je me rompe peut-être). Et concernant le renard, je parlais de tirer les individus déjà enragés, sans renoncer à la vaccination. Pour Pilet, pour l'echinococcose alvéolaire, il est grand temps d'éduquer au gens les moyens de prévention (faire boullir les fruits récoltés en deça de1 mètre, ne pas approcher et nourrir à la main les renards, où que ce soit et même si ces derniers ne sont pas effrayés par l'Homme,…) , et de trouver un remède comme pour la rage. Je trouve aussi cela stupide d'empêcher la chasse d'espèces qui pourraient l'être et qui peuvent proliférer soit grâce aux ressources artificiellles de nourriture (agriculture notamment, déchets de surpêche,..) , et /ou grâce à l'absence de prédateurs. Mais les naturalistes ont souvent peur des dérives de certains chasseurs… ce qui les poussent à refuser toute régulation. Moi même voir une espèce déclassée comme protégée me ferait peur pour les dérives possibles. Et puis on a peur aussi de voir classé chassable ou nuisible toute espèce qui prélève, même un peu, dans nos productions agricoles, forestières, piscicoles, cynégétiques, mycologiques… Tout agriculteur, pisciculteur, éleveur, forestier devrait accepter au moins 20 % de pertes dues à la faune sauvage (car l'agriculture et l'élevage ne se font pas en milieu confiné) , et pas sur sa procuction propre, mais au global (donc avec l'instauration ou d'une indemnisation publique ou d'une assurance privée). De même chasseurs, pêcheurs, cueilleurs de fruits et champignons doivent accepter une certaine compétition avec la faune sauvage. Mais quand on voit la situation pour le loup et l'ours, on en est loin…
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


279693
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages